Utilisateur:Harrieta171/Présentation

Accueil Accueil Ego Ego Bibliothèque Bibliothèque Livre d’or et papotages Livre d’or et papotages Boite à outils Boite à outils

Données personnellesModifier

Je suis Gabriel dans la vie réelle. J’ai grandi en Loire-Atlantique et j’y ai appris la musique — mes premiers professeurs de solfège ont été Fernand Guériff et Jean Gauffriau[1], à l'école de musique de la place Marceau — à Saint-Nazaire, tout d’abord le hautbois et le chant, tout en m’intéressant aux musiques celtiques, jouant de la bombarde au sein du bagad Saint-Nazaire. Au gré des années, j’ai créé et dirigé des chorales à Villeneuve-d'Ascq, Athènes, Singapour et Bangalore, tout en conservant une place de choix aux musiques celtiques, participant à des sessions irlandaises — accordéon diatonique et flûte irlandaise — à Bangalore, Bucarest, Bergame et Heidelberg, et organisant des ateliers de danses bretonnes à Athènes, Chimkent et Heidelberg.

J’ai vécu et travaillé — jusqu’à ce jour et pour des périodes continues allant de six mois à cinq ans — dans onze différents pays, l'Algérie, l’Allemagne, la Belgique, la Bulgarie, la France, la Grèce, l’Italie, l’Inde, le Kazakhstan, Singapour et la Thaïlande. J’ai vécu à l’étranger de 1996 à 2020 et je suis rentré en France il y a quelques mois, en raison de la pandémie de la Covid-19 et de la proximité de la retraite (début 2021). Après avoir été directeur général des activités au Kazakhstan du groupe pour lequel je travaillais, j’ai fini ma carrière en tant que directeur de la stratégie et du développement pour la même entreprise, cotée au MDAX.

Séjours d'une durée supérieure à 6 mois continus : AlgérieAllemagneBelgiqueBulgarieFranceGrèceIndeItalieKazakhstanSingapourThaïlande


Je retire de tous ces séjours à l’étranger un besoin de penser et de m’exprimer en français, ainsi que de conserver un point d’attache fort, en l’occurrence les Pyrénées-Atlantiques et la Loire-Atlantique. En ce sens, ma désormais longue histoire avec Wikipédia trouve tout le sien.

WikipédiaModifier

J'ai rencontré Wikipédia en décembre 2005 ; intéressé par les Pyrénées-Atlantiques, j’ai tout de suite été coaché par Tella et je participe depuis au projet Pyrénées-Atlantiques, lui faisant parfois des infidélités pour regarder du côté de la musique irlandaise et d’autres terrains d’intérêt passager comme, par exemple, celui des conservatoires à rayonnement régional (merci Mandariine), ou permanent tel que le pays de Guérande.

Wikipédia IRLModifier

Je fais partie de la famille de Loutre nonchalante. J’ai rencontré plusieurs fois Arboubou.

J'ai rencontré Arcyon37 le — pour la première fois en dehors de relations épistolaires — et j'y ai pris un grand plaisir. La rencontre s'est déroulée dans le site enchanteur de Montrésor et de son château (deux belles réalisations labellisées d'Arcyon).

Labels auxquels j’ai participéModifier

CitationsModifier

  • « Si tu ne sais pas, demande. Si tu sais, partage ! »[2].
  • « Bonjour, ma colère ! Salut, ma hargne ! Et mon courroux, coucou ! »[3].
  • « Quel mortel reste juste s’il ne redoute rien ? »[4].
  • « Point n'est besoin d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer »[5].
  • « Avant donc que d’écrire, apprenez à penser. Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément »[6].
  • « Un discours doit être comme une minijupe, suffisamment long pour couvrir le sujet, mais suffisamment court pour retenir l'attention »[7].
  • « What cannot be eschew'd must be embraced »[8].

Notes et référencesModifier

  1. « Hommage à Jean Gauffriau », sur Les doigts sont nos yeux (consulté le ).
  2. « Si tu ne sais pas, demande (à Google). Si tu sais, partage (sur Wikipédia) ! », emprunté à Momo Basty.
  3. Emprunté à Pierre Desproges, et prononcé durant l’émission Le Tribunal des flagrants délires.
  4. Eschyle.
  5. Charles le Téméraire puis repris par Guillaume d'Orange).
  6. Nicolas Boileau, L’Art poétique.
  7. Jacques Gandouin.
  8. (en) William Shakespeare, The Merry Wives of Windsor (1re éd. 1602), acte 5, scène 5.