Ouvrir le menu principal

Chimkent
Blason de Chimkent
Héraldique
Chimkent
Le mémorial de la place Ordabasy
Administration
Pays Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan
Maire Gabidulla Abdrahimov
Code postal 160000
Démographie
Population 854 500 hab. (2014[1])
Densité 2 463 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 19′ 00″ nord, 69° 35′ 45″ est
Altitude 506 m
Superficie 34 700 ha = 347 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Kazakhstan

Voir sur la carte administrative du Kazakhstan
City locator 14.svg
Chimkent

Chimkent (en kazakh : Шымкент et en russe : Чимкент), anciennement appelée Tchimkent, est une ville du sud du Kazakhstan et un foyer industriel important. Sa population est d'environ 854 500 habitants (2014)[1].

Sommaire

GéographieModifier

ClimatModifier

Chimkent bénéficie d'un climat intermédiaire entre le climat continental et le climat méditerranéen (Dsa/Csa selon la classification de Köppen), avec des étés chauds et relativement secs, et des hivers froids. Ces derniers sont notablement plus cléments que ceux de villes telles qu'Almaty ou Astana, avec une température moyenne durant janvier, généralement le mois le plus froid de l'année, autour de -1 °C. Les précipitations y sont annuellement légèrement inférieures à 600 mm.

Relevé météorologique de Chimkent
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) −4,8 −2,7 3 8,3 12,9 16,7 19,7 17,9 12,8 6,6 1,7 −3,1 7,4
Température moyenne (°C) −0,7 1,6 7,6 13,6 19,1 23,7 26,3 25,3 19,9 12,3 6,4 0,9 13
Température maximale moyenne (°C) 4,1 6,6 12,9 19,2 25,1 30 32,7 32,1 32,1 27,2 18,8 6 18,9
Précipitations (mm) 73 70 83 69 56 16 12 4 10 41 67 75 576
Source : Le climat à Chimkent (en ° C et mm, moyenne mensuelles) Pogoda.ru.net


DémographieModifier

Évolution démographiqueModifier

L'évolution de la population est la suivante[2],[3]:

Année Population
1897[4]
Population
1931
(estimé)[5]
Population
1959[6]
Population
1970[7]
Population
1979[8]
Population
1989[9],[10]
Population
1999[2]
Population
2009[2]
Population
2012[3]
Population 11 194 29 550 153 241 247 064 321 535 380 091 423 902 603 499 642 602

Composition ethniqueModifier

La composition ethnique de Chimkent (1er janvier 2011)[11]:

Ethnie Habitants taux
Kazakhs 407 378 64,76 %
Russes 91 317 14,52 %
Ouzbeks 86 180 13,70 %
Azéris 11 676 1,86 %
Tatars 9 700 1,54 %
Coréens 6 304 1,00 %
Ukrainiens 3 377 0,54 %
Turcs 2 568 0,41 %
Ouïgours 1 390 0,20 %
Kirghizes 1 134 0,18 %
Tchétchènes 1 122 0,18 %
Allemands 1 029 0,16 %
Kurdes 882 0,14 %
Grecs 572 0,09 %
Perses 503 0,08 %
Tadjiks 488 0,08 %
Turkmènes 100 0,02 %
autres 3349 0,53 %
Total 629 069 100,00 %

ToponymieModifier

Le toponyme apparaît pour la première fois en 1365[12]. Des sources russes[12] du XVIe siècle au XVIIIe siècle font état de Chimin et de Chimin’gen.
Du temps du Turkestan russe, la ville, qui n'est qu'une simple petite bourgade de l'oblast du Syr-Daria, s'appelle Tchimkent. En 1915[12], la ville est renommée Tcherniaïev, en hommage au général russe Mikhaïl Tcherniaïev, nom qu’elle abandonne en 1921[12], pour prendre son nom actuel.

ÉconomieModifier

Sous l’ère soviétique, Chimkent abritait la plus grande fonderie de plomb de l’URSS[12], à l’origine d’impacts environnementaux dévastateurs. Après deux faillites dans les années 1990, l’entreprise a repris son activité, à marche réduite.
Chimkent accueille également une importante raffinerie de pétrole du groupe chinois PetroKazakhstan[13].
La ville abrite une cimenterie du groupe Italcementi[14],[15].
L’activité agricole locale s’est spécialisée dans la culture du tournesol et du coton[12].

Lieux et monumentsModifier

CultureModifier

MuséesModifier

La commune présente trois musées[12] au centre-ville. Le musée d’histoire et d’anthropologie se dresse sur la rue Kazybek Bi. Il recèle également une galerie d’art.
Le musée d’archéologie est sis sur la rue Baytursinuly. Enfin le musée karakul expose l’histoire et l’art de l’astrakan (place Lénine).

UniversitésModifier

CulteModifier

TransportModifier

Transport aérienModifier

La ville est desservie par un aéroport international, situé à 12,6 km du centre-ville.

Transport ferroviaireModifier

La gare de Chimkent est sur le parcours du Turksib.

Transport routierModifier

Chimkent est sur les autoroutes M32 et A2. Le système de vélocation, Shymkent-bike propose des vélos en libre service pour parcourir la ville.

Personnalités liées à la villeModifier

Voir la catégorie : Naissance à Chimkent.

JumelagesModifier

GalerieModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Курносова, Светлана., « О развитии Шымкента отчитался аким города Дархан Сатыбалды », zakon.kz (consulté le 9 décembre 2014)
  2. a b et c (ru) « Portret goroda. Itogi Natsionalnoi perepisi naselenija Respubliki Kazahstan 2009 goda. », Astana, Agenstvo Respubliki Kazahstan po statistike, www.stat.gov.kz,‎ (consulté le 17 avril 2013)
  3. a et b (kk) « ҚАЗАҚСТАННЫҢ ДЕМОГРАФИЯЛЫҚ ЖЫЛНАМАЛЫҒЫ - ДЕМОГРАФИЧЕСКИЙ ЕЖЕГОДНИК КАЗАХСТАНА », Қазақстан Республикасы Статистика агенттігі, www.stat.gov.kz,‎ (consulté le 15 avril 2013)
  4. (ru) demoscope.ru, « Pervaja Vseobštšaja perepis naselenija Rossijskoi imperii 1897 g. », Демоскоп Weekly, demoscope.ru (consulté le 21 avril 2013)
  5. (fi) Iso tietosanakirja 14, Helsinki, Otava, , p. 61
  6. (ru) demoscope.ru, « Vsesojuznaja perepis naselenija 1959 g. (krome RSFSR) », Демоскоп Weekly, demoscope.ru (consulté le 19 avril 2013)
  7. (ru) demoscope.ru, « Vsesojuznaja perepis naselenija 1970 g. (krome RSFSR) », Демоскоп Weekly, demoscope.ru (consulté le 19 avril 2013)
  8. (ru) demoscope.ru, « Vsesojuznaja perepis naselenija 1979 g. (krome RSFSR) », Демоскоп Weekly, demoscope.ru (consulté le 19 avril 2013)
  9. (ru) « Protsessy urbanizantsii v Kazahstane v postsovetski period i ih demografitšeskaja sosravljuštšaja », demoscope.ru (consulté le 17 avril 2013)
  10. (ru) demoscope.ru, « Vsesojuznaja perepis naselenija 1989 g. Gorodskoi. », Демоскоп Weekly, demoscope.ru (consulté le 19 avril 2013)
  11. La population de la République du Kazakhstan par groupes ethniques
  12. a b c d e f et g (en) Dagmar Schreiber et Jeremy Tredinnick, Kazakhstan, Nomadic Routes from Caspian to Altai, Odyssey Guides, (ISBN 978-962-217-814-4)
  13. (kk), (ru), (en) Site du groupe Petrokazakhstan
  14. (en), (it) Présence du groupe Italcementi au Kazakhstan, sur le site du groupe
  15. (kk), (ru), (en) Site officiel de la société Shymkentcement
  16. [1]
  17. [2]
  18. Téléphone + 7 (7252) 560 921
  19. (ru) Diocèse d'Almaty: horaires de Chymkent

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexeModifier

Liens externesModifier