Ouvrir le menu principal

Unité urbaine de Saint-Jean-d'Angély

agglomération française

Unité urbaine de Saint-Jean-d'Angély
Unité urbaine de Saint-Jean-d'Angély
Saint-Jean-d'Angély, centre de l'unité urbaine
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région(s) Nouvelle-Aquitaine
Département(s) Charente-Maritime
Arrondissement(s) Saint-Jean-d'Angély
Aire urbaine Saint-Jean-d'Angély
Nombre de communes 3
Code Insee 17207
Démographie
Population 8 343 hab. (2016)
Densité 252 hab./km2
Variation  -5,84 % (2016)
Géographie
Coordonnées 45° 56′ 48″ nord, 0° 31′ 46″ ouest
Superficie 33,07 km2
Statistiques
Nombre de logements 5 551 (2009)
 +34,47 % (1999)
Nombre d'emplois 5 470 (2009)
 +11,95 % (1999)
Taux de chômage 18,7 % (2009)
en diminution -0.5 point(s) (1999)
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
Unité urbaine de Saint-Jean-d'Angély

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
Unité urbaine de Saint-Jean-d'Angély

L'unité urbaine de Saint-Jean-d'Angély est une unité urbaine française centrée sur la ville de Saint-Jean-d'Angély, sous-préfecture de la Charente-Maritime et principale ville du pays Vals de Saintonge.

Données globalesModifier

En 2010, selon l'INSEE, l'unité urbaine de Saint-Jean-d'Angély est composée de trois communes[1], toutes situées en Charente-Maritime, dans l'arrondissement de Saint-Jean-d'Angély. L'Insee lui a attribué le code 17207[2].

En 2010, avec 8 860 habitants, elle constitue la 7e unité urbaine de Charente-Maritime se situant après l'unité urbaine de Marennes (6e rang départemental) mais devançant celle de Saujon (8e rang départemental).

En Poitou-Charentes où elle se situe, elle occupe le 16e rang régional tout juste après Marennes (15e rang régional) mais devançant l'unité urbaine de Mauléon (17e rang régional) selon le classement du recensement de 2010.

En 2010, sa densité de population s'élève à 268 hab/km², ce qui en fait une des unités urbaines les plus densément peuplées de Charente-Maritime.

Délimitation de l'unité urbaine de 2010Modifier

En 2010, l'Insee a procédé à une révision des délimitations des unités urbaines en France ; Saint-Jean-d'Angély qui formait jusque-là une ville isolée forme maintenant une unité urbaine composée de trois communes urbaines.

Liste des communes appartenant à l'unité urbaine de Saint-Jean-d'Angély selon la délimitation de 2010 et population municipale de 2007[3] et de 2010[4] (Liste établie par ordre alphabétique et avec en caractères gras la ville-centre)
Commune Superficie Population 2010 Densité de population 2010 Population 2007 Densité de population 2007
Saint-Jean-d'Angély 18,78 km² 7 669 408 hab/km² 7 463 397 hab/km²
Saint-Julien-de-l'Escap 8,68 km² 859 99 hab/km² 911 105 hab/km²
Ternant 5,61 km² 332 59 hab/km² 315 56 hab/km²
Unité urbaine 33,07 km² 8 860 268 hab/km² 8 689 263 hab/km²

Évolution territoriale de l'unité urbaine de Saint-Jean-d'Angély depuis 1975Modifier

Jusqu'en 1999, la délimitation territoriale de l'unité urbaine de Saint-Jean-d'Angély se limitait à la seule commune urbaine de Saint-Jean-d'Angély qui constituait alors une ville isolée selon la nomenclature de l'Insee. En 1975, la ville rassemblait 9 642 habitants et occupait alors le 5e rang en Charente-Maritime avant La Tremblade et Marennes.

En 1999, formant toujours une ville isolée peuplée de 7 681 habitants, elle occupait le 6e rang des unités urbaines de la Charente-Maritime et toujours le 15e rang régional en Poitou-Charentes.

C'est en 2010 que les communes de Saint-Julien-de-l'Escap et de Ternant ont été incorporées à l'unité urbaine de Saint-Jean-d'Angély qui rassemble 8 689 habitants à cette date, occupant toujours la 6e place départementale en Charente-Maritime, après La Tremblade (11 023 habitants) mais tout juste devant Marennes (8 626 habitants).

Saint-Jean-d'Angély fait partie des villes du département de Charente-Maritime qui affichent une perte démographique sévère et quasi continuelle entre 1975 et 1999. Ce n'est que depuis 2007 que cette ville redevient attractive bien que bénéficiant de l'extension spatiale de son unité urbaine, elle n'a toujours pas retrouvé son niveau de population de 1975 et de 1982.

Évolution démographiqueModifier

Évolution démographique à périmètre constantModifier

Évolution démographique
1975 1982 1990 1999 2007
9 6428 8208 0607 6818 689
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
(Source : INSEE)


Histogramme
(élaboration graphique par Wikipédia)

 

Évolution démographique selon le nouveau périmètre de 2010Modifier

Évolution démographique
1968 1975 1982 1990 1999 2010
10 49910 7049 9299 1138 6828 860
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
(Source : INSEE)


Histogramme
(élaboration graphique par Wikipédia)

 

Sources et référencesModifier

Articles connexesModifier