Ouvrir le menu principal

Union internationale de chimie pure et appliquée

Union internationale de chimie pure et appliquée
Histoire
Fondation
1919
Cadre
Zone d'activité
Monde
Type
ONG
Forme juridique
Domaine d'activité
Siège social
Langue
Organisation
Président
Qi-Feng Zhou
Affiliation
Site web

L’Union internationale de chimie pure et appliquée (UICPA, en anglais : International Union of Pure and Applied Chemistry, IUPAC) est une organisation non gouvernementale ayant son siège à Zurich, créée en 1919 qui s’intéresse aux progrès en chimie, chimie physique, biochimieetc. Elle a pour membres des sociétés nationales de chimie. C’est l’autorité reconnue pour le développement de règles à adopter pour la nomenclature, les symboles et la terminologie des éléments chimiques et de leurs dérivés, par le biais de son Comité interdivisionnel de la nomenclature et des symboles (Interdivisional Committee on Nomenclature and Symbols) qui fixe la nomenclature de l'UICPA.

Elle est membre du Conseil international pour la science.

HistoireModifier

Au début du XXe siècle, la nécessité, pour les chimistes du monde entier, d'une coopération internationale et la définition de standards se traduit par la tenue de rencontres comme celle de Paris, en 1911, organisée par l'association internationale des sociétés chimiques. Ces conférences aboutissent en 1919 à la création de l’Union internationale de chimie pure et appliquée[1].

ButsModifier

Un des principaux buts de l'UICPA est, dans un souci d'harmonisation, de publier des recommandations pour les différents types de nomenclature en chimie, produits naturels, chimie physique, biochimieetc. Elle s'occupe également d'analyser et d'harmoniser les nouvelles nomenclatures proposées dans des articles scientifiques et concernant un nouveau type de structures, par exemple la nomenclature « phane »[2].

Dans le domaine de la chimie physique, l'IUPAC a publié en 1988 l'ouvrage Quantities, Units and Symbols in Physical Chemistry, appelé aussi Green Book, qui donne les dénominations et les notations des diverses grandeurs[3]. Cet ouvrage a été augmenté en 2008[4] et mis en ligne en 2012[5] : il peut être téléchargé au format PDF. Une partie des recommandations concerne les notations en thermodynamique chimique.

RéférencesModifier

  1. (en) « Our history » [« Notre histoire »], (consulté le 24 août 2017).
  2. (en) « Phane Nomenclature »
  3. I. Mills, T. Cvitas, K. Homann, N. Kallay et K. Kushitsu, Quantities, Units and Symbols in Physical Chemistry, 135 p., Blackwell Scientific Publications, Oxford, 1988.
  4. E.R. Cohen, T. Cvitas, J.G. Frey, B. Holstrom, K. Kuchitsu, R. Marquardt, I. Mills, F. Pavese, M. Quack, J. Stohner, H.L. Strauss, M. Takami et A.J. Thor, Quantities, Units and Symbols in Physical Chemistry, 234 p., IUPAC Green Book, 3e éd., 2e impression, IUPAC & RSC Publishing, Cambridge, 2008.
  5. Green Book IUPAC

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier