Ouvrir le menu principal

L'Union des classes moyennes (UCM) est une association wallonne et bruxelloise de défense, de représentation et de promotion des indépendants (chefs de PME, artisans, commerçants, professions libérales).

Sommaire

HistoriqueModifier

Les organisations équivalentes en Flandre et à Bruxelles sont l'Unie van Zelfstandige Ondernemers (UNIZO, jusqu'en 2000 "Nationaal Christelijk Middenstandsverbond") et le Liberaal Verbond voor Zelfstandigen (LVZ), qui sont historiquement issues du système de pilarisation et liées aux partis social-chrétien et libéral flamands, il existe d'ailleurs également une association Vlaamse Socialistische Zelfstandigen liée au pilier socialiste flamand. Côté francophone, il existe également une organisation du pilier socialiste, la Confédération nationale les travailleurs indépendants de Belgique (GTI), qui semble peu implantée et est représentée depuis 2000 dans les organes officiels de concertation et d'avis par la Fédération belge des indépendants et des chefs d'entreprises (FEBICE).

L'UCM était elle-même une organisation « marginale » dans les années 1970 selon les déclarations de son porte-parole mi-2008[1].

En février 1996, l'UCM a absorbé une organisation rivale, la Fédération générale des travailleurs indépendants (FGTI), dont certains membres avaient créé 20 ans plus tôt un parti politique de type poujadiste, l'Union démocratique pour le respect du travail[2].

Statut juridiqueModifier

L'UCM National (avant avril 2013 "Fédération nationale des unions des classes moyennes"), organisation faîtière, est enregistrée depuis le 23 janvier 1964 sous le statut d'association sans but lucratif (asbl) avec le numéro d'entreprise 0409.574.976[3].

Toutefois, une nouvelle structure faîtière, UCM Liaison, a été mise sur pied en 2013 et ses statuts publiés aux annexes du Moniteur belge le 12 avril 2013[4]. Elle se compose en tant que membres fondateurs de l'UCM National, des six associations "provinciales" (voir plus bas), ainsi que de sept autres associations satellites de l'UCM:

  1. UCM Groupe social et économique (en abrégé "UCM GSE"), n° BCE 840.645.352
  2. Service d'assistance technique et de gestion en faveur des petites et moyennes entreprises (en abrégé "UCM Technics"), n° BCE 407.812.456
  3. Caisse wallonne d'assurances sociales des classes moyennes - Caisse d'assurances sociales des classes moyennes - Caisse d'assurances sociales de l'UCM, n° BCE 409.089.679
  4. Caisse wallonne d'allocations familiales - Caisse d'allocations familiales UCM - Kinderbijslagsfonds UCM, n° BCE 409.080.771
  5. UCM Guichet d'entreprises (en abrégé "UCM GE"), n° BCE 480.411.504
  6. Secrétariat social des classes moyennes (en abrégé "secrétariat social UCM"), n° BCE 407.571.234
  7. Secrétariat social des classes moyennes de la province de Liège (en abrégé "secrétariat social UCM Liège"), n° BCE 405.842.852

PrésidentsModifier

  • Roger Mené 1974 - 28 mai 2008[5], né en 1928 à Ougrée, secrétaire général puis président de l’Union des Poêliers de la Province de Liège dans les années 1960, entré au conseil d'administration de l'UCM en 1968, élu président de l'UCM de la province de Liège puis président national de l'UCM en 1976[6],[7].
  • René Somville 28 mai - 25 juin 2008, vice-président, devenu président par intérim après la démission de Roger Mené le 28 mai 2008.
  • Marie-Anne Belfroid-Ronveaux 25 juin 2008 - 27 juin 2012[8], ancienne vice-présidente de l'Union wallonne des entreprises, élue manager de l'année 2003, en tant que patronne des établissements Ronveaux[9].
  • Philippe Godfroid 27 juin 2012[10]-2017
  • Pierre-Frédéric Nyst 2017 -

Secrétaires générauxModifier

  • Christophe Wambersie (juin 2008 - mai 2013), juriste, a été engagé dès 1991 pour son premier emploi comme secrétaire général adjoint de l'UCM Hainaut, puis comme secrétaire général (du mouvement en 1997, des services en 2002) et du groupe UCM National en 2008[11]. Le 16 mai 2013, il est mis fin à son contrat par le conseil d'administration[12] après une intervention controversée lors d'un meeting politique du MR en 2012 où il avait déclaré “ce sont les indépendants qui travaillent le plus, qui se lèvent tôt, qui ne font pas la grève quand une décision ne leur plaît pas et qui ne connaissent pas l’absentéisme”[13], une inculpation pour corruption dans le cadre de l’affaire du centre commercial Citta Verde à Farciennes en 2011[14], et des problèmes de comportement et de gestion des dossiers"[15]. Il exerçait divers mandats dérivés au sein de l’IFAPME (centres de formation), du Conseil économique et social de Wallonie, de l’Inasti (assurances sociales), ainsi que dans des conseils d'administration d'UCM provinciales.
  • Christine Lhoste (septembre 2013 - septembre 2015), juriste, ancienne avocate, membre du cabinet de la ministre Sabine Laruelle (MR) chargée des Classes moyennes et des PME[16]
  • Arnaud Deplae (septembre 2015 -) licencié en droit (UCL) et a fait une spécialisation en fiscalité à HEC Liège. Il a commencé sa carrière professionnelle comme consultant chez Arthur Andersen. Il est entré à l'UCM en 2002 et il est le directeur du service d'études depuis 2012. Il exerce déjà plusieurs mandats : vice-président du CSIPME (Conseil supérieur des indépendants et des PME), membre du Bureau du CESW (Conseil économique et social wallon), membre du Comité national des Pensions et observateur au Bureau du CCE (Conseil central de l'Économie). (Source communiqué UCM, 28 octobre 2015)

Organisation territorialeModifier

Il existe une UCM par province, en ce compris Bruxelles. Toutefois, le rôle de ces UCM provinciales évolue sous le mandat du président Godfroid (2012-), qui déclare à mi-mandat que « je veux aller plus loin sur deux points. (...) Le second est de coordonner et dynamiser le travail des provinces. Ce ne sont pas des électrons libres. Leur rôle est de relayer et de valoriser les décisions et la stratégie définies au fédéral, avec leurs représentants. La proximité, c'est leur affaire. (...) [Que faut-il changer ?] Clairement le fonctionnement des conseils d'administration. La prise de décision est trop lente et trop complexe, notamment parce que la notion d'autonomie des provinces est parfois mal comprise. Les administrateurs doivent reprendre leur place et, avec le président, déterminer la stratégie. Puis simplement vérifier le travail des cadres, qui sont de grande qualité. »[17].

Liste de ces associations provinciales, avec numéro d'entreprise et date de création légale par publication aux annexes du Moniteur belge:

  • "Union des classes moyennes du Brabant wallon", n°0450.653.387 depuis le 4 juin 1993
  • "Union des classes moyennes de la Région de Bruxelles-Capitale - Unie voor Middenstanden van het Brusselse Hoofdstedelijke Geweest", n°0445.160.516 depuis le 3 juin 1991
  • "Union syndicale des classes moyennes du Hainaut", n°401.142.411 depuis le 4 mai 1945
  • "Union des classes Moyennes de la Province de Liege", n°0410.099.271 depuis le 7 avril 1956
  • "Union des classes Moyennes de la Province de Luxembourg", n°0410.162.124 depuis le 7 septembre 1968
  • "Union des classes Moyennes de la Province de Namur", n°0410.334.051 depuis le 27 novembre 1933

Représentation au sein des conseils économiques et sociauxModifier

Conseil (fédéral) supérieur des indépendants et des PMEModifier

La "FNUCM" et son organisation affiliée l'Union nationale des professions libérales et intellectuelles de Belgique (UNPLIB) sont des organisations interprofessionnelles membres du Conseil supérieur des indépendants et des PME. Les autres organisations interprofessionnelles membres sont: Fédération des Commerçants, Artisans et Entreprises du SDI, Liberaal Verbond voor Zelfstandigen (LVZ), Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI), Unie van Zelfstandige Ondernemers (UNIZO), Federatie voor Vrije en Intellectuele Beroepen (FVIB), Fédération des Professions Libérales et Intellectuelles du SDI[18]

Conseil économique et social de la région de Bruxelles-capitaleModifier

L'UCM (et l'UNPLIB qui en est membre) n'est qu'une (deux) parmi les dix organisations représentatives des classes moyennes qui se répartissent les six mandats dont elles disposent au sein du Conseil, les autres étant[19]:

  1. Chambre de commerce et d'industrie de Bruxelles (BECI-CCIB)
  2. Fédération des professions libérales et intellectuelles du SDI (FPLI-SDI)
  3. Fédération belge des indépendants et des chefs d'entreprises (FEBICE)
  4. Federatie voor Vrije en Intellectuele Beroepen (FVIB)
  5. Liberaal Verbond voor Zelfstandigen Gewest Brussel (LVZ)
  6. Syndicat des indépendants et des PME (SDI)
  7. Syndicat neutre pour indépendants (SNI)
  8. Unie van Zelfstandige Ondernemers (UNIZO)
  9. Union nationale des professions libérales et intellectuelles de Belgique (UNPLIB), qui est une des composantes de l'UCM

SourcesModifier

  1. Thierry Evens, "Roger Mené quitte la présidence de l'UCM", Union et Actions, n.d. (probablement juin 2008)
  2. "Ces indépendants tant convoités", Le Soir, 29 novembre 1996
  3. Liste des publications, Annexes au Moniteur belge
  4. "Statuts de l'asbl UCM Liaison", Annexes au Moniteur belge, 12 avril 2013
  5. "Roger Mené quitte sèchement l'UCM", La Libre Belgique, 29 mai 2008
  6. "Roger Mené quitte la présidence de l'UCM", RTBF Info, 29 mai 2008
  7. "R.Mené, Grand Officier de l’Ordre de Léopold II", Sud-Presse, 31 mai 2011
  8. "Marie-Anne Belfroid élue "président" de l'UCM", RTBF Info, 25 juin 2008
  9. Christian Carpentier, "Roger Mené est parti", La Dernière Heure, 29 mai 2008
  10. "Philippe Godfroid élu président de l'UCM sur fond de luttes intestines", RTBF Info, 27 juin 2012
  11. Nathalie Cobbaut, "Le premier emploi de Christophe Wambersie, secrétaire général de l’Union des classes moyennes (UCM)", References.be, 8 juin 2012
  12. "L’UCM se sépare de son secrétaire général Christophe Wambersie", Le Soir, 16 mai 2013
  13. "L'UCM Brabant wallon déplore la prise de parole au 1er mai du MR", La Capitale (édition Brabant wallon), 3 mai 2012
  14. "Corruption à l’UCM : deux inculpés", Vers l'Avenir, 24 juin 2011
  15. Laurent Gérard, "Le "colérique" secrétaire général de l’UCM viré", La Libre Belgique, 17 mai 2013
  16. "Christine Lhoste devient la nouvelle secrétaire générale de l’UCM", Le Soir, 4 septembre 2013
  17. "Philippe Godfroid, président de l'UCM, dresse son bilan à mi-mandat", Union et Actions (revue de l'UCM), 26 juin 2014
  18. Organisations interprofessionnelles, site du Conseil supérieur des indépendants et des PME, consulté le 30 juin 2014
  19. « Organisations représentatives des employeurs, des classes moyennes et du secteur non marchand », site officiel du Conseil économique et social de la région de Bruxelles-capitale, consulté le 30 juin 2014

Lien externeModifier