US Airways

ancienne compagnie aérienne américaine
US Airways
Logo de cette compagnie
AITAOACIIndicatif d'appel
USAWECactus
Repères historiques
Date de création 1939, sous le nom All-American Aviation
Date de disparition 2015, fusion avec American Airlines
Généralités
Basée à Aéroport international Charlotte-Douglas
Autres bases Aéroport international de Philadelphie
Aéroport international Sky Harbor de Phoenix
Programme de fidélité Dividend Miles
Alliance oneworld
Taille de la flotte 344 (US Airways)
+ 285 (US Airways Express)
Nombre de destinations 204
Siège social Drapeau des États-Unis Tempe (Arizona)
Société mère US Airways Group, Inc.
Dirigeants Doug Parker (CEO), Derek Kerr (CFO)
Site web www.usairways.com


US Airways (code AITA : US ; code OACI : AWE) est une ancienne compagnie aérienne américaine. Elle dessert plus de 92 destinations aux États-Unis, au Mexique, aux Antilles et en Europe, avec 3 400 départs par jour. Fondée en 1939, elle disparaît suite à sa fusion le avec American Airlines. Ses quatre filiales détenues à 100 % sont : Allegheny Airlines, Inc., Piedmont Airlines, Inc., Potomac Air et PSA Airlines, Inc.

HistoireModifier

 
Siège de US Airways.

La création de la compagnie aérienne remonte à 1939, portant alors le nom d'All American Aviation Company et se limitant au transport de courrier, avant d'étendre son activité au transport de personnes en 1949 sous le nom d'Allegheny Airlines. En 1979, nouveau changement de nom : USAir, avant l'adoption du nom actuel US Airways. Le nom d'US Airways est apparu pour la première fois le [1].

Histoire récenteModifier

FaillitesModifier

Le , US Airways rejoint le réseau Star Alliance. Elle est la 16e compagnie à rejoindre ce réseau qu'elle quitte le pour rejoindre oneworld. Le , à peine sorti de la faillite depuis le dernier, US Airways a annoncé une énorme commande de 550 avions de transport régional, dont 170 commandes fermes, réparties également entre les constructeurs canadien Bombardier CRJ et brésilien Embraer, pour un montant estimé à 4,3 milliards de dollars US.

Le , c'est la 7e compagnie aérienne américaine à demander la protection de la loi américaine sur les faillites. Bien que considérablement restructurée et recentrée sur les liaisons régionales intérieures, elle a accumulé de lourdes pertes. Déjà placée une première fois, en 2001, sous la protection du « chapter 11 », elle semble alors jouer sa dernière carte avant la liquidation. Le , US Airways a demandé au juge chargé de son dossier de faillite d'imposer temporairement des sacrifices salariaux à ses employés, afin d'économiser 200 millions de dollars d'ici au début 2005. Le , US Airways, en faillite, annonce avoir conclu un protocole d'accord avec le syndicat représentant ses 3 200 pilotes, portant sur des réductions de salaires lui permettant d'économiser 300 millions de dollars par an. Cet accord est fondamental pour atteindre l'objectif d'un milliard de dollars d'économies annuelles que s'est fixé la compagnie.

Fusion avec America West AirlinesModifier

Le , US Airways et America West Airlines ont annoncé leur fusion, sous le nom commercial d'US Airways. Leur vocation est de se transformer en une compagnie à bas coûts, comme Southwest Airlines, mais avec une taille supérieure. Les certificats d'opérabilité sont restés dans un premier temps séparés pendant une intégration qui a duré deux ou trois ans. Doug Parker, le président d'America West est devenu le chef de l'ensemble, dont le quartier-général est à Tempe, en Arizona. US Airways (et sa filiale, US Airways Express) desservait 179 aéroports tandis qu'America West en desservait 96. Le nouvel ensemble à des hubs à Charlotte, Phoenix (Arizona) et Philadelphie avec des plateformes de correspondance secondaires à Las Vegas et Pittsburgh. L'ensemble opère 361 aéronefs principaux (contre 419 auparavant), aidés par 239 jets régionaux et 57 turbopropulseurs (prévision début 2006). Les deux compagnies emploient, avant cette fusion, respectivement 30 000 et 14 000 agents de bord.

Seconde moitié des années 2000Modifier

Le , US Airways cargo a voulu renforcer ses parts du marché européen en se séparant de Lufthansa, compagnie avec laquelle un accord récent existait, et en donnant ses opérations cargo à un nouveau GSA : " Airborne International GmbH ", basé à Francfort sous la direction de M Joao Pires Ramos, et récemment () à Paris - Charles-de-Gaulle sous la direction de Samer Sfeir.

En , un contrat européen d'assistance fret et de manutention a été signé avec Avia Partner Cargo, après plus de seize ans de collaboration avec SFS / WFS (Worldwide flight services). La première signature entre SFS et U.S Airways Cargo fut le . US Airways espère pouvoir économiser plus de deux millions de dollars américains sur ses factures de manutention de fret européen en 2009. Le contrat signé en prendra trois mois pour sa mise en place et débutera le à Francfort pour l'Allemagne, le à Paris - Charles-de-Gaulle pour la France, le à Bruxelles pour la Belgique et le à Schiphol pour les Pays-Bas.

Le , peu après son décollage, le vol 1549 assuré par un Airbus A320 de la compagnie fait un amerrissage d'urgence sur le fleuve Hudson longeant Manhattan, sans faire de victimes[2],[3].

Fusion avec American AirlinesModifier

Le , US Airways et AMR (la maison mère d'American Airlines) ont décidé de fusionner leur activités après des tractations dans ce sens devenues publiques depuis plusieurs mois. Le groupe prendra comme nouveau nom celui de American Airlines, il devrait avoir une capitalisation d'environ 11 milliards de $, un chiffre d'affaires de 39 milliard de $, une flotte de 1 500 appareils. La fusion réalisée en totalité en actions, devrait permettre aux actionnaires de American Airlines de détenir de 72 % du nouveau groupe. Le siège de la nouvelle entité devrait être à Dallas-Forth Worth, au Texas, où était le siège d'AMR[4],[5],[6]

Le , la compagnie a fusionné avec sa maison-mère, American Airlines, après avoir fait décoller son dernier vol sous le code US, US1939 (le numéro du vol était en référence avec la date de création de la compagnie), qui a décollé de San Francisco, pour faire ensuite escale à Charlotte, son plus grand hub et Phoenix, qui était l'ancienne base d'America West, avait qui elle avait fusionné en 2004, avant d'arriver en Californie. Cette fusion n'a pas rencontré trop de difficultés : les membres du personnel au sol ont enlevé toute la signalétique dans les aéroports qui portent le signe d'US Airways, les systèmes de réservation d'US Airways ont été éteints, le site internet de la compagnie fermé, les applications mobiles supprimées. Les seules traces qui restent aujourd'hui de la compagnie, seront peut-être quelques appareils qui garderont encore quelque temps la livrée d'US Airways. Les changements de livrées ainsi que les changements d'uniformes devraient se faire d'ici 2016.

FlotteModifier

 
Embraer 190 d'US Airways.
 
Boeing 767-200ER d'US Airways décollant de l'aéroport de Zurich.

La flotte d'US airways est constituée des avions suivants en :

Flotte US Airways
Avion En
service
Commandés Passagers
(première classe/Economique)
Mise en service Divertissement(s) en vol Notes
Airbus A319-100 93 124 (12/112) 1998 aucun 37 sont des anciens avions de l'Ex-America West Airlines.
Airbus A320-200 72 150 (12/138) 1999 aucun Livraison: 2010-2015
en remplacement de: Boeing 737 Family.
52 ex America West Airlines aircraft.
Airbus A321-200 80 30 183 (16/167) 2001 Internet Livraison: 2008-2015
en remplacement des Boeing 757-200
Airbus A330-200 15 258 (20/238) 2009 Vidéo à la demande Panasonic, 10 canaux audio Livraison: 2009-?. Deviendra le 2e opérateur d'A330.
Les commandes pour 2010 ont été réduites à 2, et le reste viendra en 2011.
Airbus A330-300 9 0 293 (28/263) 2000 Rockwell Collins vidéo à la demande, 10 canaux audio Affaires et Première classe : Sièges couchettes. Deviendra le 2e opérateur d'A330.
Ils recevront le nouveau système de Panasonic fin 2010, en même temps que les nouveaux sièges.
Airbus A350-800 0 18 270 (36/234) 2017 Entrée en service: 2017
Airbus A350-900 0 4 314 (36/294) 2017 Entrée en service: 2017
Boeing 737-400 30 0 144 (12/132) 1985 aucun retirés du service progressivement entre 2008 et 2012
Remplacés par Airbus A320 family
Boeing 757-200 9 domestiques
15 international ETOPS
0
176 (12 Envoy/164 Économique)
190 (14 Première classe/176 Coach )
1987 (Avions tous équipés d'ailettes) Affaires: Vidéo à la demande, Économique : écran communs. 10 canaux audio Winglets installés sur les ETOPS
Boeing 767-200ER 10 0 204 (18/186) 1987 Affaires: Vidéo à la demande, Économique : écran commun. 10 canaux audio plan de remplacement à long terme
Avions de remplacement : Airbus A321-200 & Airbus A330-200
Embraer 190 19 1 99 (11/88) 2006 aucun 23 commandes annulées dû à l'arrivée de nouveaux Airbus A321
Total 344 61

En 2015, due à sa fusion avec American Airlines, la compagnie ne possède plus d'avions à son nom.

Accidents et incidentsModifier

 
L'appareil qui a amerri sur le fleuve Hudson, à New York, en 2009 opérait le vol 1549 d'US Airways.

ImagesModifier

RéférencesModifier

  1. « Découvrir la compagnie aérienne US Airways », sur www.bourse-des-vols.com (consulté le 8 novembre 2015)
  2. (en) rew Clark in New York et staff, « Plane crashes in Hudson river in New York », sur the Guardian, (consulté le 28 septembre 2018)
  3. (en-GB) Adam Smith, « Miracle On The Hudson: how it happened », The Telegraph,‎ (ISSN 0307-1235, lire en ligne, consulté le 28 septembre 2018)
  4. « US Airways et American Airlines créent le leader mondial de l'aérien », sur lesechos.fr, (consulté le 8 novembre 2015)
  5. « En fusionnant, American Airlines et US Airways donnent naissance à un géant mondial », Le Monde.fr, (ISSN 1950-6244, consulté le 8 novembre 2015)
  6. (en) SOYOUNG KIM, KAREN JACOBS, « American to unite with US Airways to create No.1 carrier », sur reuters.com, Reuters,
  7. François Duclos, « Le vol 1702 US Airways rate son décollage à Philadelphie. », (consulté le 8 octobre 2015)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :