Zeyve Höyük

(Redirigé depuis Tunna)

Zeyve Höyük
Porsuk
Image illustrative de l’article Zeyve Höyük
Localisation
Pays Drapeau de la Turquie Turquie
Province Niğde
Coordonnées 37° 35′ 43″ nord, 34° 32′ 31″ est
Géolocalisation sur la carte : Turquie
(Voir situation sur carte : Turquie)
Zeyve Höyük
Zeyve Höyük
Histoire
Époque Périodes hittites, héllenistique et romaine
-IIIe siècle ap. J-C.

Zeyve Höyük, également connu sous le nom de Porsuk, est un site hittite et gréco-romain situé près de la ville d'Ulukışla, dans la province de Niğde, en Turquie, construit vers le XVIIe siècle av. J.-C. et occupé de manière discontinue jusqu'à l'époque romaine. Cet ancien habitat fortifié se situe à un carrefour stratégique près des portes ciliciennes, voie de passage entre le plateau anatolien et le Levant.

Découverte et explorationModifier

Sir William Mitchell Ramsay mentionne ce site pour la première fois en 1891[1] et en livre une première description dans la revue dans le Geographical Journal en 1903[2]. Robert Forrer, en 1926, émet l'idée qu'il s'agit des vestiges de l'antique cité de Tunna (ou Dunna)[1], évoqué dans des textes hittites et assyriens, hypothèse encore suggérée à ce jour[3]. Quinze missions de fouilles sont menées de 1968 à 2002 sous la direction d'Olivier Peyon, auquel succède Dominique Beyer[1].

Localisation et descriptionModifier

Située entre deux rivières, la colline, d'aspect tabulaire, comprend environ huit mètres de niveaux archéologiques et mesure environ 200 mètres de large et 450 mètres de long. Une route empruntée au moins depuis le IIe millénaire relie Tarse et la plaine côtière de Cilicie. Le site se situe probablement à un carrefour, à proximité du passage des armées et des caravanes[2].

HistoireModifier

 
Stèle hittite du VIIIe siècle av. J.-C., découverte à Porsuk.

Construit vers , la périodisation du site se divise en six phases, du temps de l'ancien royaume hittite à la période romaine, aux environs du IIIe siècle ap. J.-C. Le site connaît une première destruction au Bronze récent dû à un incendie. Après un laps de temps mal élucidé, il est de nouveau occupé à l'époque néo-hittite, comme l'atteste l'inscription hittite hiériogliphyque du VIIIe siècle av. J.-C. à l'origine des fouilles[4] et désormais conservée au musée archéologique de Niğde. Une pièce de monnaie à l'effigie d'Archélaos de Cappadoce indique que le niveau romain remonte au moins au dernier quart du Ier siècle av. J.-C.[5]. Une nécropole, vraisemblablement chrétienne, remonte à l’Antiquité tardive et fut construite sur les décombres de l’habitat antérieur[6].

BibliographieModifier

  • Dominique Bayer, « Zeyve höyük-Porsuk : Bilan des recherches sur les niveaux du Bronze et du Fer », dans Olivier Henry (dir.), Archéologies et espaces parcourus, Istanbul, Institut français d’études anatoliennes, (ISBN 9782362450549, lire en ligne), p. 45-56

RéférencesModifier

  1. a b et c Dominique Bayer, « Zeyve höyük-Porsuk : Bilan des recherches sur les niveaux du Bronze et du Fer », dans Olivier Henry (dir.), Archéologies et espaces parcourus, Istanbul, Institut français d’études anatoliennes, (ISBN 9782362450549, lire en ligne), p. 45-56
  2. a et b Olivier Pelon, « Six campagnes de fouilles à Porsuk (Turquie méridionale) de 1969 à 1977 », Comptes rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, vol. 122, no 2,‎ , p. 347-359 (lire en ligne, consulté le 29 novembre 2018)
  3. Dominique Beyer, « Les fouilles de Zeyve Höyük - Porsuk (Cappadoce méridionale) : une ville hittite au pied du Taurus, l'ancienne Tunna ? », sur Musée du Louvre, (consulté le 29 novembre 2018)
  4. Dominique Beyer et Julie Patrier, « Les fouilles de Zeyve Höyük – Porsuk, l’ancienne Tunna hittite ? », dans R. Matthews et J. Curtis (éd.), Proceedings of the 7th International Congress on the Archaeology of the Ancient Near East 12 April -16 April 2010, the British Museum and UCL, Londres, vol. 3 : Fieldwork & Recent Research, Posters, Wiesbaden, Harrassowitz Verlag, (ISBN 978-3-447-06685-3, lire en ligne), p. 455-464
  5. Chalier Isabelle, Laroche-Traunecker Françoise, Patrier Julie, Tibet Aksel, Beyer Dominique. « Zeyve Höyük (Porsuk) : rapport sommaire sur la campagne de fouilles de 2006 », Anatolia Antiqua, tome 15, 2007. pp. 289-314, Lire en ligne
  6. Beyer Dominique, Chalier Isabelle, Laroche-Traunecker Françoise, Lebreton Stéphane, Patrier Julie, Tibet Aksel. « Zeyve Höyük (Porsuk) : rapport sommaire sur la campagne de fouilles de 2005 », Anatolia Antiqua, tome 14, 2006. pp. 205-244, p.206 Lire en ligne