Tteokbokki

goûter coréen fait avec des gâteaux de riz

Tteokbokki
Image illustrative de l’article Tteokbokki

Lieu d’origine Corée
Place dans le service Plat principal, en-cas
Température de service Chaud
Ingrédients Gateau de riz, épices
Accompagnement Soju, makgeolli
Classification Cuisine coréenne

Le tteokbokki (coréen : 떡볶이 ; romanisation révisée : ddeokbokki), parfois orthographié topokki, est un hors-d’œuvre coréen composé d'une base de tteok (coréen : ), galettes de riz courtes et épaisses, de gochujang (coréen : 고추장), une sauce pimentée et de différents ingrédients selon les variantes (ciboulette, graines de sésame, œufs durs, viandes, légumes, etc.).

Ils sont souvent vendus par les pojangmacha (coréen : 포장마차 ; littéralement « chariot couvert »), marchands, ambulants ou fixes, de rue.

On peut les servir dans des assiettes ou sous forme de brochettes (coréen : 떡꼬치), nommées tteokkochi.

HistoireModifier

La première mention de tteok-bokki apparâit dans le Siuijeonseo, un livre de cuisine du XIXe siècle où il est orthographié steokbokgi (복기)[1].

La version pimentée apparaît bien plus tard, après la guerre de Corée (1950-1953), lorsqu'une grand-mère aurait fait tomber par erreur des tteokbokki dans de la pâte de piment[2].

Notes et référencesModifier

  1. (ko) Auteur(e) inconnu(e), Siuijeonseo, fin xixe siècle (lire en ligne).
  2. (ko) 한식진흥원 (Korean Food Promotion Institute), « 한식포털 | The Taste of Korea HANSIK », sur www.hansik.or.kr (consulté le ).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :