Ouvrir le menu principal

Tring-Jonction

municipalité de village du Québec (Canada)

Tring-Jonction
Tring-Jonction
Résidu d'amiante à Tring-Jonction
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Chaudière-Appalaches
Subdivision régionale Robert-Cliche
Statut municipal Municipalité de village
Maire
Mandat
Mario Groleau
2017-2021
Constitution
Démographie
Population 1 401 hab. ()
Densité 51 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 16′ 00″ nord, 70° 59′ 00″ ouest
Superficie 2 730 ha = 27,3 km2
Divers
Code géographique 2427060
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Tring-Jonction

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Tring-Jonction

Géolocalisation sur la carte : Chaudière-Appalaches

Voir la carte administrative de la zone Chaudière-Appalaches
City locator 14.svg
Tring-Jonction

Géolocalisation sur la carte : Chaudière-Appalaches

Voir la carte topographique de la zone Chaudière-Appalaches
City locator 14.svg
Tring-Jonction
Liens
Site web Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata

Tring-Jonction est une municipalité de village dans la municipalité régionale de comté de Robert-Cliche au Québec, située dans la région administrative de Chaudière-Appalaches.

Sommaire

GéographieModifier

Dans la MRC : Robert-Cliche

Municipalités limitrophesModifier

  Saint-Frédéric  
N
O    Tring-Jonction    E
S
Sacré-Cœur-de-Jésus Saint-Jules

HistoireModifier

La municipalité fut fondée en 1918 par Ephrem Lagueux. Son nom provient de Tring, une ville du Hertfordshire en Angleterre, et de la gare située à la jonction des lignes de chemin de fer Québec-Sherbrooke et Québec-Lac-Mégantic (chemin de fer Québec Central).

ChronologieModifier

  • 21 novembre 1918 : Érection du village de Tring Jonction.
  • 15 mars 1969 : Le village change son nom pour Tring-Jonction.

DémographieModifier

Évolution démographique
1921 1931 1941 1951 1956 1961 1966 1971 1976
3514302887511 0831 2141 2971 2831 248
1981 1986 1991 1996 2001 2006 2011 2016 -
1 3151 3331 3701 3871 3331 3801 4731 401-

AdministrationModifier

Les élections municipales se font en bloc pour le maire et les six conseillers[1].

Tring-Jonction
Maires depuis 2001
Élection Maire Qualité Résultat
2001 Christian Jacques Voir
2005 Voir
2009 Mario Groleau Voir
2013 Voir
2017 Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

PatrimoineModifier

Construite en 1914, la gare est désignée gare ferroviaire patrimoniale par la Commission des lieux et monuments historiques du Canada depuis 1991[2]. Au Québec, elle est citée comme immeuble patrimonial depuis 2004[3]. Entre 1892 et 1894, un premier bâtiment a été érigé par le chemin de fer Québec Central[3]. Il se situait à la jonction du parcours reliant Sherbrooke et Lévis et d'une nouvelle ligne allant vers Lac-Mégantic[3]. Le bâtiment actuel a été construit un an après la location des voies ferrées au Canadien Pacifique[3].

Notes et référencesModifier

  1. « Liste des municipalités divisées en districts électoraux », sur DGEQ (consulté en janvier 2018)
  2. Gouvernement du Canada Agence Parcs Canada, « Le répertoire des gares désignées gares ferroviaires patrimoniales - Histoire et culture », sur www.pc.gc.ca, (consulté le 17 juin 2019)
  3. a b c et d « Gare de Tring-Jonction - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec (consulté le 17 juin 2019)

AnnexesModifier