Ouvrir le menu principal

Transvésubienne

compétition de cyclisme
Transvésubienne
Généralités
Sport Vélo tout terrain
Création 1988
Organisateur(s) George Edwards
Éditions 20 (2012)
Catégorie Raid
Périodicité annuel (Mai)
Lieu(x) la Colmiane
Participants 1000
Site web officiel La Transvésubienne sur le site de l'avalanche cup

Palmarès
Tenant du titre Drapeau de la France Alexis Chenevier
Drapeau : France Nadine Sapin

La Transvésubienne est une course de vélo tout terrain cross country marathon se déroulant en France, dans la vallée de la vésubie, jusqu'à son arrivée à Nice. Elle se déroule tous les ans à la fin du mois de mai. Elle est connue pour être particulièrement engagée et éprouvante[1].

Sommaire

Description de la courseModifier

Le départ est donné de la Colmiane, pour une arrivée à Nice, en général sur la promenade des Anglais, pour une course d'environ 85 km. Le profil est globalement descendant, avec cependant également un fort dénivelé positif (3 300 m de dénivelé positif et 4 800 m de dénivelé négatif pour l'édition 2009[2]). Les meilleurs coureurs terminent l'épreuve en environ 6 heures.

La première édition de la Transvésubienne se déroule en 1988[1]. La course fait partie de l'avalanche cup, dont l'organisation est gérée par George Edwards. L'édition 2010 comptait 850 participants[2], 600 participants en 2009[3]. La course est ouverte aux amateurs, cependant peu de coureurs terminent l'épreuve, 428 sur 850 partants en 2010[4]. La course est mixte. En 2010, la Suissesse Myriam Saugy est la première femme, en 86e position. L'édition 2009 a vu la participation de coureurs de niveau international comme Julien Absalon et Nino Schurter, et a été remportée par ce dernier. Christoph Sauser a également participé à l'édition 2013, et termine 3e[5].

La transvésubienne est considérée comme l'une des plus difficile course de vélo tout terrain[2],[4], notamment de par son niveau technique, en montée comme en descente, de nombreux portages, et des sentiers très rocailleux et cassants[2],[4].

La course est également difficile en raison des contraintes exercées sur le matériel. En 2009, Julien Absalon déchire son pneu sur 5 centimètres et met 35 min pour réparer, tandis que Nino Schurter crève 3 fois[3].

En 2012, la course est ouverte pour la première fois aux VAE, qui bénéficient d'un départ décalé, pour ne pas gêner les autres participants. Seuls deux concurrents prennent le départ en VAE, Jean-Pierre Bruni et Olivier Giordanengo[6], et seul ce dernier termine l'épreuve[7].

ParcoursModifier

Le parcours change régulièrement, ne sont donnés ici que quelques points de passages.

PalmarèsModifier

Vainqueurs par année
Année Hommes Femmes (position scratch)
2015   Alexis Chenevier[8]   Nadine Sapin (93) [8]
2014   Alexis Chenevier[9]   Nadine Sapin (103) [9]
2013   Alexis Chenevier[5]   Nadine Sapin (88) [5]
2012   François Bailly-Maître   Nadine Sapin (122)
2011   François Bailly-Maître[10]   Myriam Saugy (110) [10]
2010   François Bailly-Maître[11]   Myriam Saugy (86) [11]
2009   Nino Schurter[12]   Myriam Saugy (79) [12]
2008   Thibault Legastelois[13]   Elisabeth Allione (187) [13]
2007   Pierre-Geoffroy Plantet[14]   Fabienne Gobil (116)[14]
2006   Cédric Ravanel   Cécile Rode
2005   Thibaut Vassal   Marylin Bisson
2004   Thibaut Vassal   Béatrice Peyronnenc
2003   Jérôme Chiotti   Céline Zanella
2002   Claude Vergier -
2001   Jean-Pierre Bruni   Cécile Rode
2000   Claude Vergier   Céline Zanella
1999   Jean-Pierre Bruni   Estelle Recco
1996   Jean-Pierre Bruni et François DOLA -
1992   Bruno Lebras   Sophie Kempf
1990   Christian Taillefer et Patrice Thevenard   Pauline Macnamara
1989   Christian Taillefer   Sandy Shroot
1988   Bruno Lebras[15]   Silvia Fürst

Site OfficielModifier

RéférencesModifier