Ouvrir le menu principal

Transmission orale des évangiles

La transmission orale des évangiles correspond à la phase initiale de la tradition chrétienne, avant que s'élabore le christianisme primitif proprement dit. Cette étape se situe entre la crucifixion de Jésus, vers l'année 30, et la mise par écrit du tout premier évangile, celui de Marc, rédigé au plus tôt en 68. Pendant cette quarantaine d'années, des récits ont circulé sur la vie de Jésus de Nazareth, oralement, avant que ses disciples de la deuxième génération éprouvent le besoin de les confier à l'écriture. C'est cette période qu'étudie l'exégèse biblique, à l'aide de la méthode historico-grammaticale et des instruments d'analyse développés par l'examen du problème synoptique.

Sommaire

Le débat historiographiqueModifier

Article détaillé : Rhétorique sémitique.

L'analyse exégétiqueModifier

La formation des évangilesModifier

Article détaillé : Source Q.

Il est communément admis que, selon la formule de Martin Kähler, les évangiles canoniques sont « des récits de la Passion précédés d'une longue introduction »[1].

BibliographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. Corina Combet-Galland, « L'évangile selon Marc », in Daniel Marguerat éd., Introduction au Nouveau Testament. Son histoire, son écriture, sa théologie, Genève, Labor et Fides, 2008 (4e éd.), p. 74-75.