Ouvrir le menu principal

Trait néerlandais

race de chevaux
(Redirigé depuis Trait hollandais)

Trait néerlandais
Paire de trait néerlandais
Paire de trait néerlandais
Région d’origine
Région Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Caractéristiques
Morphologie Cheval de trait à sang froid
Taille 1,60 m à 1,75 m
Poids 750 à 1 000 kg

Le trait néerlandais ou trait hollandais (néerlandais : Nederlands trekpaard) est une race de chevaux de trait à sang froid élevée aux Pays-Bas. Il est très proche du trait belge, du trait du Nord et de l'ardennais.

Sommaire

DénominationsModifier

La race est connue sous de nombreux noms, dont trait néerlandais, trait hollandais, trait lourd hollandais, ou cheval de Zélande[1] (Zeeuwse Paard en néerlandais)[2]. Les traductions « trait hollandais » ou « hollandais de trait » sont proposées dès 2002 par Jean-Claude Boulet, l'auteur du Dictionnaire multilingue du cheval[3].

HistoireModifier

 
Étalon trait néerlandais vers 1945

Le trait néerlandais partage des origines communes avec l'Ardennais et le trait belge, en effet de nombreux échanges de chevaux ont historiquement eu lieu entre ces deux pays[1]. Son élevage date de 1910, dans les provinces de Zélande et du Brabant, dans les Pays-Bas et en Belgique. Son stud-book est créé sous le nom de « Koninklijke Verenigung Het Nederlandsche Trekpaard » (KNVT) le [4]. Il sert alors essentiellement de cheval de trait pour labourer les lourdes terres locales[4]. Également présent dans la province du Groningue, il ne parvient pas à supplanter la race locale pour la culture des terres[4].

DescriptionModifier

La race est particulièrement lourde et musclée[1], massive et solide[4]. D'après le Guide Delachaux, ces chevaux toisent de 1,60 m à 1,75 m, et atteignent 750 à 1 000 kg[1]. DAD-IS indique 1,55 m à 1,60 m, pour 700 à 750 kg chez, respectivement, les femelles et les mâles[2].

La tête, de profil rectiligne, est assez petite, surmontée de petites oreilles[1]. L'encolure est courte, le poitrail large, la croupe courte et la queue attachée bas[1]. Les membres sont courts et forts, avec de grands sabots recouverts de fanons[1].

La robe peut être alezane ou baie sous toutes les nuances, mais aussi noire, grise[4] ou rouanne[1].

Il est réputé pour son caractère très calme, avec une tendance à être têtu[1]. Une attention est portée sur la qualité des allures[4].

Il existe deux associations d'éleveurs pour la race : la Koninklijke Vereniging Het Nederlandse Trekpaard en de Haflinger (association royale pour le trait néerlandais et le Haflinger) et la Stichting het Werkend Trekpaard Zeeland (fondation pour le cheval de trait de travail de Zélande)[5].

UtilisationsModifier

Le trait néerlandais est un cheval de traction lourde agricole et d'attelage[1].

Diffusion de l'élevageModifier

La race est originaire de la Zélande, aux Pays-Bas[1], et se trouve principalement dans les régions du sud et du centre de ce même pays[2]. Bien que toujours appréciée dans son pays, elle est en net déclin, avec moins de 1 500 reproducteurs recensés en 2009[1]. Le trait néerlandais est considéré par l'étude de l'université d'Uppsala menée pour la FAO (2010) comme une race européenne locale en danger d'extinction[6]. Ce danger d'extinction est également signalé sur DAD-IS[2]. Par ailleurs, l'ouvrage Equine Science (4e édition de 2012) le classe parmi les races de chevaux de trait peu connues au niveau international[7].

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f g h i j k et l Rousseau 2016, p. 196.
  2. a b c et d DAD-IS.
  3. Jean-Claude Boulet, Dictionnaire multilingue du cheval, Jean-Claude Boulet, , 527 p. (ISBN 2980460060 et 9782980460067), p. 64.
  4. a b c d e et f Hendricks 2007, p. 160.
  5. (nl) « Nederlands Trekpaard », Stichting Zeldzame Huisdierrassen (consulté en juin 2017).
  6. (en) Rupak Khadka, « Global Horse Population with respect to Breeds and Risk Status », Uppsala, Faculty of Veterinary Medicine and Animal Science - Department of Animal Breeding and Genetics, , p. 59 ; 65.
  7. (en) Rick Parker, Equine Science, Cengage Learning, , 4e éd., 608  p. (ISBN 1-111-13877-X), p. 63 .

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

BibliographieModifier