Tom Boyd

footballeur britannique

Thomas Boyd
Image illustrative de l’article Tom Boyd
Biographie
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Britannique
Nat. sportive Drapeau : Écosse Écossais
Naissance (54 ans)
Lieu Glasgow (Écosse)
Taille 1,80 m (5 11)
Période pro. 1983-2003
Poste Défenseur
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1983-1991Drapeau de l'Écosse Motherwell 252 0(6)
1991-1992Drapeau de l'Angleterre Chelsea 023 0(0)
1992-2003Drapeau de l'Écosse Celtic 304 0(2)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1990-2001 Drapeau : Écosse Écosse 072 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Tom Boyd, né le à Glasgow (Écosse), est un footballeur écossais, qui évoluait au poste de défenseur, principalement au Celtic et en équipe d'Écosse.

Boyd reçoit soixante-douze sélections avec l'équipe d'Écosse entre 1990 et 2001.

BiographieModifier

En clubModifier

Défenseur polyvalent, Boyd joue au Celtic Glasgow, à Motherwell, et brièvement à Chelsea. Il évolue pendant près de 11 saisons avec le Celtic.

Il dispute plus de 500 matchs en première division écossaise, et 23 matchs en première division anglaise[1].

Au sein des compétitions européennes, il joue 6 matchs en Ligue des champions, 24 en Coupe de l'UEFA, et 4 en Coupe des coupes[2].

Son palmarès est constitué de trois championnats écossais et trois Coupes d'Écosse[1].

En équipe nationaleModifier

Il porte 72 fois le maillot de l'équipe d'Écosse entre 1990 et 2001, inscrivant un but[1].

Il joue son premier match en équipe nationale le , contre la Roumanie. Ce match gagné 2-1 à Glasgow rentre dans le cadre des éliminatoires de l'Euro 1992[3].

Tom Boyd participe avec l'Écosse à deux championnats d'Europe, en 1992 puis en 1996. Il inscrit son seul et unique but le , contre l'Estonie, lors des éliminatoires du mondial 1998 (victoire 2-0 à Kilmarnock)[3].

Il participe ensuite à la Coupe du monde 1998 organisée en France. À cette occasion, il marque contre son camp lors du match d'ouverture contre le Brésil au Stade de France. Malgré cette boulette, il garde la confiance du sélectionneur, et dispute les trois matchs de son équipe lors de ce mondial[3].

A cinq reprises, il est capitaine de la sélection, la première fois en , et la dernière en . Il joue son dernier match le , contre la Belgique, lors des éliminatoires du mondial 2002 (défaite 2-0) à Bruxelles)[3].

PalmarèsModifier

En équipe nationaleModifier

Avec le Celtic de GlasgowModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier