Tilbourg

municipalité du Brabant-Septentrional, Pays-Bas

Tilbourg
Blason de Tilbourg
Héraldique.
Drapeau de Tilbourg
Drapeau.
Noms
Nom néerlandais Tilburg
Administration
Pays Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Province Drapeau de la province de Brabant-Septentrional Brabant-Septentrional
Bourgmestre
Mandat
Theo Weterings (VVD)
2017-2023
Code postal 5000-5049, 5056, 5070, 5071
Indicatif téléphonique +(31)
Démographie
Gentilé Tilbourgeois(e)
Population 219 599 hab. (2020[1])
Densité 1 859 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 33′ 00″ nord, 5° 05′ 00″ est
Superficie 11 813 ha = 118,13 km2
Localisation
Localisation de Tilbourg
Géolocalisation sur la carte : Brabant-Septentrional
Voir sur la carte administrative de la zone Brabant-Septentrional
City locator 14.svg
Tilbourg
Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas
Voir sur la carte administrative des Pays-Bas
City locator 14.svg
Tilbourg
Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas
Voir sur la carte topographique des Pays-Bas
City locator 14.svg
Tilbourg
Liens
Site web www.tilburg.nl

Tilbourg (en néerlandais : Tilburg ; en brabançon : Tilbörg) est une ville et commune néerlandaise, située en province de Brabant-Septentrional.

L'origine du nom de la ville se retrouve dans « Til » et « börg », cette dernière partie signifiant « ville » en brabançon — cela signifierait donc la ville de Til. En 2020, la commune de Tilbourg compte 219 599 habitants pour une superficie de 118,13 km2 dont 1,96 km2 d'eau, ce qui en fait septième ville au niveau national et deuxième après Eindhoven au niveau provincial en termes de population. Les habitants de Tilbourg sont appelés les Tilbourgeois.

GéographieModifier

SituationModifier

Tilbourg se trouve non loin de la frontière belge, sur la ligne ferroviaire de Bréda à Eindhoven. La ville marque aussi l'un des deux termini de la ligne vers Nimègue. La commune compte trois gares : Tilbourg, Tilbourg Université et Tilbourg Reeshof. De ces gares, seule la principale est desservie par les services nationaux (Intercity), les deux autres étant exclusivement desservies par des services régionaux (Sprinter). En termes de trafic automobile, la commune est desservie par les autoroutes A58 et A65.

Communes limitrophesModifier

HistoireModifier

Temps anciensModifier

 
La Hasseltse Kapel, datant de 1536.

Au carrefour de nombreuses voies et chemins anciens, Tilbourg est attestée par les archives dès 709 plutôt comme un lieu de passage rural des troupeaux et des voyageurs surveillés par des antiques « castra préservés » que comme une ville. Elle semble s'être tardivement urbanisée sous la houlette des seigneurs locaux au XIe siècle. La noblesse locale tente toujours d'accaparer les taxes et droits des nombreux péages, mais perd ensuite rapidement l'emprise grâce à l'essor urbain dirigé par des bourgeois au XIIe siècle.

Moyen ÂgeModifier

 
Centre-ville (Heuvelstraat).

La tradition textile de Tilbourg est ancienne, en particulier sa renommée par le travail de la laine[2]. Tilbourg fait partie des puissantes villes du Brabant qui influencent la politique de l'Europe occidentale, parfois de manière violente entre Angleterre et France, à partir du XIVe siècle.

Époque moderneModifier

Dès 1815, avec la réunion imposée par le traité de Vienne du royaume de Hollande avec les anciens Pays-Bas autrichiens et la principauté de Liège, sous l'autorité monarchique de Guillaume de Hollande, le Brabant néerlandais se trouve dans une position privilégiée et notamment l'axe routier prépondérant passant par Tilbourg. La ville bénéficie également de l'attention et des largesses du prince héritier Guillaume. Mais ce prince, responsable de la politique dans les anciens pays catholiques, est chassé par la Révolution amenant la création de la Belgique. Tentant d'abord reconquérir son « apanage catholique », il fait de Tilbourg l'une de ses résidences préférées.

 
Le théâtre De Nieuwe Vorst, datant de 1870.

Tilbourg, nœud ferroviaire important à partir de 1860, devient plus tard un centre de maintenance de locomotives à vapeur et des voies ferrées. À la fin du XIXe siècle, Tilbourg est une ville industrielle prospère marquée par ses nombreuses filatures et brasseries. La vitalité démographique catholique n'est pas étrangère à sa rapide croissance après 1880. L'université de Tilbourg (Universiteit van Tilburg) est fondée par Martinus Cobbenhagen en 1927 en tant que Roomsch Katholieke Handelshoogeschool.

DémographieModifier

La commune actuelle, incluant les villages de Berkel-Enschot et d'Udenhout au nord-est, compte plus de 210 000 habitants. Il s'agit de la deuxième entité urbaine du Brabant-Septentrional et septième des Pays-Bas. L'aire métropolitaine incluant en particulier Goirle dépasse les 300 000 habitants.

Historique de la populationModifier

Évolution récente
Commune Agglomération Aire urbaine
1960 136 991 146 019 178 072
1970 152 589 164 017 202 708
1980 151 799 168 137 214 123
1990 156 421 175 366 226 482
2000 193 116 215 419 279 654
2009 203 464 225 930 292 498

Origines des habitantsModifier

Nombre Pourcentage
Autochtones 157 774 77,54
Allochtones occidentaux 17 602 8,65
Allochtones non occidentaux 28 111 13,81
  Turquie 8 100 3,8
  Maroc 6 103 2,7
  Indonésie 5 077 2,5
  Antilles néerlandaises 4 333 2,1
  Suriname 3 315 1,6
  Somalie 1 159 0,6
Autres 20 811 10,1

Personnalités liées à la villeModifier

Parmi les personnalités liées à la ville se trouve :

CultureModifier

La ville accueille plusieurs festivals de renommée mondiale :

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier