Tico-Tico no Fubá

choro brésilien écrit en 1917

Tico-Tico no fubá ˈtʃiku ˈtʃiku nu fuˈba (littéralement « moineau dans la farine de maïs », ou plus précisément, « bruant chingolo dans la farine de maïs ») est une chanson brésilienne (un choro) écrite par Zequinha de Abreu en 1917.

HistoriqueModifier

Son titre d'origine était « Tico-Tico no farelo » (« moineau dans le son »), mais comme guitariste brésilien Américo Jacomino "Canhoto" (1889–1928) avait écrit une œuvre du même titre[1], Abreu's lui a donné son nom définitif en 1931, et peu après Aloysio de Oliveira écrivit les paroles portugaises originales.

Fichier audio
Tico Tico no Fubá
(historic 1st recording)
Orquestra Colbaz. Recorded in 1931 (Columbia recording company).
Des difficultés à utiliser ces médias ?

En dehors du Brésil, la chanson a atteint son apogée dans les années 1940, avec des enregistrements à succès de Ethel Smith, The Andrews Sisters (avec des paroles en anglais de Ervin Drake), Carmen Miranda, qui seront suivis par ceux de Ray Conniff, Alys Robi, Daniela Mercury, Xavier Cugat, Paco de Lucía, Charlie Parker, Pérez Prado, Oscar Alemán, João Gilberto, Ney Matogrosso, Lou Bega, Raúl di Blasio, etc.

Carmen Miranda l'interprète entre autres dans Copacabana, comédie musicale américaine d'Alfred E. Green, (1947).

Il existe également une version française de Jacques Larue créée par Dalida (1976), dont le texte est sans rapport avec l'original.

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Américo Jacomino Canhoto – Discografia », sur Dicionário Cravo Albin da Música Popular Brasileira (consulté le 11 décembre 2016)

Liens externesModifier