Thurso (Québec)

ville du Québec (Canada)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thurso.

Thurso
Thurso (Québec)
Vue de Thurso à son entrée est
Blason de Thurso
Concordia et Fidelitas
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Outaouais
Subdivision régionale Papineau
Statut municipal Ville
Maire
Mandat
Benoit Lauzon
2017-2021
Constitution
Démographie
Gentilé Thursolien, ienne
Population 2 818 hab. ()
Densité 381 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 36′ nord, 75° 15′ ouest
Superficie 740 ha = 7,4 km2
Divers
Code géographique 2480050
Devise Concordia et Fidelitas
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Canada
Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Thurso
Géolocalisation sur la carte : Québec
Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Thurso
Géolocalisation sur la carte : Outaouais (Québec)
Voir sur la carte administrative de la zone Outaouais
City locator 14.svg
Thurso
Géolocalisation sur la carte : Outaouais (Québec)
Voir sur la carte topographique de la zone Outaouais
City locator 14.svg
Thurso
Liens
Site web Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata

Thurso est une ville du Québec (Canada), située dans la municipalité régionale de comté (MRC) de Papineau dans la région administrative de l'Outaouais[1]. Elle fait partie de la région de la capitale nationale du Canada. Elle est née pour l'exploitation d'une papetière, la Thurso Pulp and Paper[2].

ToponymieModifier

«  En 1807, un groupe d'Écossais s'installent dans la partie sud de la vallée de la rivière Blanche, dans le canton dénommé à l'époque Lochaber Gore. Ils étaient originaires de Thurso en Écosse, dans les Highlands, près de Lochaber, de Gore et d'autres régions du nord de l'Écosse. [...] En conséquence, la municipalité de village créée en 1886 a reçu le nom de Thurso, attribué à une ville du nord de l'Écosse, conservé lors de la modification de son statut en celui de ville en 1963 »[3].

GéographieModifier

Dans la MRC : Papineau.

Thurso est à 48 km au nord-est de Gatineau, à 165 km à l'ouest de Montréal, à 10 km à l'ouest de Plaisance, sur la rive nord de la rivière des Outaouais, près de l'embouchure de la rivière Blanche.

Elle est accessible via l'autoroute 50, la route 148 et la route 317.

Municipalités limitrophesModifier

  Lochaber  
Lochaber-Partie-Ouest N
O    Thurso    E
S
Clarence-Rockland (  Ontario)

HistoireModifier

ChronologieModifier

  • 1886 : La municipalité de village de Thurso a été constituée d'un détachement de la municipalité de canton de Lochaber.
  • 1963 : Elle change son statut pour Ville de Thurso.
  • 1983 Notre-Dame-de-la-Paix est incluse dans la municipalité régionale de comté de Papineau qui remplace le comté de Papineau.
  • 2004 : Thurso a annexé une partie de Lochaber.

HéraldiqueModifier

Concordia et Fidelitas

L'écu de Thurso se blasonne ainsi :

De gueules à trois fasces d'or, au lion d'argent brochant sur le tout.[4]

DémographieModifier

Évolution démographique
1991 1996 2001 2006 2011 2016
2 5072 4982 4462 2992 4552 818

AdministrationModifier

Les élections municipales se font en bloc pour le maire et les six conseillers[5].

Thurso
Maires depuis 2002
Élection Maire Qualité Résultat
2002 Desmond Murphy Voir
2005 Maurice Boivin Voir
2009 Voir
2013 Benoit Lauzon Voir
2017 Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

ÉconomieModifier

 
Vue sur la rue Victoria,
secteur urbain de Thurso
 
Thurso, rivière des Outaouais, 1870

Thurso est connue pour les émanations malodorantes de ses moulins à papier, lesquelles proviennent du brûlage des résidus chimiques de la production de la pâte à papier. Les Papiers Frasers emploient 335 personnes à Thurso qui produisent 250 000 tonnes de pâte à papier. Cependant, la compagnie a connu des difficultés financières et a arrêté ses activités temporairement en 2006 et pour une période de huit semaines en 2009. Elle fut alors achetée par la Fortress Paper[6].

Le moulin à scie Lauzon est un autre important employeur pour la communauté, mais ses édifices furent détruits par un incendie le 8 mars 2007, mettant temporairement 100 travailleurs au chômage. Toutefois, la production reprit rapidement après l’événement.

PersonnalitéModifier

Notes et référencesModifier

  1. Gouvernement du Québec, « Thurso », Répertoire des municipalités, sur Ministère des Affaires municipales et de l'Habitation
  2. (en) Colin Churcher, « Le Chemin de Fer de Thurso et de la Vallée de la Nation », Colin Churcher, (consulté le 25 janvier 2011)
  3. Commission de toponymie du Québec : Thurso
  4. « Histoire et armoiries », sur Ville de Thurso (consulté le 22 juin 2016)
  5. « Liste des municipalités divisées en districts électoraux », sur DGEQ (consulté en janvier 2018)
  6. Wikimapia : Fortress Paper

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier