Thomisidae

famille d'araignées
Thomisidae
Description de cette image, également commentée ci-après
Classification selon le World Spider Catalog
Règne Animalia
Embranchement Arthropoda
Sous-embr. Chelicerata
Classe Arachnida
Ordre Araneae
Sous-ordre Araneomorphae

Famille

Thomisidae
Sundevall, 1833

Synonymes

  • Aphantochilidae Thorell, 1873
  • Misumenidae Thorell, 1887
  • Stiphropodidae Simon, 1895
  • Xysticidae Dahl, 1912
  • Borboropactidae Wunderlich, 2004

Les Thomisidae (du grec θῶμιγξ [thomigx], « corde, fil ») sont une famille d'araignées aranéomorphes[1].

Elles sont regroupées avec les Philodromidae sous le terme d’araignées-crabes en raison de la longueur plus importante de leurs deux paires de pattes antérieures[2]. Le nom commun de certaines espèces est thomise. En français, le nom familier d'araignée-crabe est donné principalement à la Thomise variable (Misumena vatia)[3],[4].

DistributionModifier

 
Distribution

Les espèces de cette famille se rencontrent sur tous les continents sauf aux pôles[1].

DescriptionModifier

Plusieurs espèces sont mimétiques de diverses parties végétales (surtout les fleurs), qui leur servent de support pour la chasse à l'affût. En adoptant la couleur du substrat, ces araignées réalisent un camouflage visuel (homochromie adaptative qui prend quelques heures). Elles sont même capables d'émettre dans la gamme des UV, mimant ainsi les fleurs à étamines matures, ce qui attire plus les insectes[5].

Elles ont des pattes antérieures I et II plus fortes et plus longues que les postérieures III et IV et dirigées latéralement. Au lieu de la marche normale postéro-antérieure, elles adoptent une marche essentiellement latérale analogue à celle des crabes, d'où leur nom[6].

PaléontologieModifier

Cette famille est connue depuis le Paléogène[7].

TaxonomieModifier

Cette famille rassemble 2 149 espèces dans 169 genres actuels[1].

Liste des genresModifier

Selon World Spider Catalog (version 21.0, 09/07/2020)[8] :

Selon World Spider Catalog (version 20.5, 2020)[7] :

Publication originaleModifier

  • Sundevall, 1833 : Conspectus Arachnidum. Londini Gothorum, p. 1-39.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b et c WSC, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. Christine Rollard, Fascinantes araignées, éditions Quæ, , p. 81
  3. Meyer C., ed. sc., 2009, Dictionnaire des Sciences Animales. consulter en ligne. Montpellier, France, Cirad.
  4. Nom vernaculaire en français d’après Termium plus, la banque de données terminologiques et linguistiques du gouvernement du Canada
  5. Alain Canard et Frédéric Ysnel, Les araignées, Editions Apogée, , p. 53.
  6. Michael John Roberts, Guide des araignées de France et d'Europe, Delachaux et Niestlé, , p. 89.
  7. a et b (en) Dunlop, Penney et Jekel, « A summary list of fossil spiders and their relatives » (version 20.5), dans World Spider Catalog, Musée d'histoire naturelle de Berne, 2020.
  8. WSC, consulté le version 21.0, 09/07/2020