Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cori et Saint Thomas.

Thomas de Cori (1655-1729), né Francesco Antonio Placidi, était un religieux italien, de l'Ordre des frères mineurs, vénéré comme saint par l'Église catholique.

Thomas de Cori
Image illustrative de l’article Thomas de Cori
Saint
Naissance 4 juin 1655, Cori, Italie Drapeau : Italie
Décès 11 janvier 1729, Bellegra, Italie 
Ordre religieux Ordre des frères mineurs
Vénéré à l'ermitage San Francesco à Bellegra
Canonisation 21 novembre 1999, Rome, par le pape Jean-Paul II
Fête 11 juin

Sommaire

BiographieModifier

Thomas naquit à Cori dans la Province de Latina en Italie. Il fut très jeune orphelin de mère et de père, et dut s'occuper de ses frères et sœurs. Une fois ces dernières mariées, il put enfin réaliser ce qu'il souhaitait, embrasser la vie religieuse.

Il entra alors chez les Frères mineurs de Cori et effectua son noviciat à Orvieto où il fut ordonné prêtre en 1683. Il fut alors rapidement nommé vice-maître des novices.

En 1684, il demanda à intégrer le couvent de Civitella (actuellement Bellegra), où il entrait en disant : « Je suis frère Tomaso da Cori et je viens pour devenir saint ».

Il vécut toute sa vie à Civitella, sauf durant une interruption de 6 ans durant laquelle il fut frère tourier au couvent de Palombara Sabina.

Il écrivit une Règle qu'il suivit scrupuleusement, sa vie était partagée entre la prière, l'évangélisation, et la charité. Le Pape Jean-Paul II dans son homélie de canonisation, a dit de lui :

« Toute sa vie apparaît ainsi comme un signe de l'Évangile, un témoignage de l'amour du Père céleste, révélé dans le Christ et agissant dans l'Esprit Saint, pour le salut de l'homme. ».

Béatification - Canonisation - VénérationModifier

Thomas de Cori a été béatifié en 1785 à Rome par le Pape Pie VI.

Il fut canonisé le 21 novembre 1999 par le Pape Jean-Paul II. Sa fête a été fixée au 11 janvier[réf. nécessaire].

Une œuvre d'Antonio Cavallucci (ci-contre), de 1786, représente La lévitation de Thomas de Cori et se trouve au Musée eucharistique du Hiéron à Paray-le-Monial.

BibliographieModifier

  • Osservatore Romano : 1999 n.47 p.1-4 - n.48 p.4
  • Documentation Catholique : 1999 n.22 p.1071-1073
  • La vie des Saints - N° 778 - Le bienheureux Thomas de Cori de l'ordre des frères mineurs de l'observance - E.Petithenry

SourcesModifier

.