Ouvrir le menu principal

Thomas Thynne (1er marquis de Bath)

politicien britannique

Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Thomas Thynne.
Thomas Thynne
MarqBath.jpg
Fonctions
Secrétaire d'État pour le département du Nord (en)
Secrétaire d'État pour le Département du sud (en)
Lord lieutenant d'Irlande
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activité
Père
Thomas Thynne, IIème Vicomte de Weymouth (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Enfants
Thomas Thynne, IIème Marquise de Bath
Henrietta Thynne (en)
Louisa, Countess of Aylesford (en)
John ThynneVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique
Parti Tory (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Thomas Thynne (1796), homme politique britannique connu sous le nom de Lord Weymouth, vicomte Weymouth et 1er marquis de Bath.

Héritage familialModifier

Fils de Thomas Thynne, vicomte Weymouth et descendant d'une famille de parlementaires, il hérite du château de Longleat dans le Wiltshire, l'une des plus belles demeures Renaissance de la période de la reine Élisabeth Ire. Il hérite, par sa mère Lady Louisa Carteret, fille de Lord Carteret, et descendante de la famille Granville, du comté et du titre de Bath. Il a, de son mariage avec Elizabeth Bentinck, fille de William, 2e duc de Portland, 3 garçons et 10 filles.

Vie politiqueModifier

Il succède à son père à la Chambre des lords en 1751. Nommé vice-roi d'Irlande en 1765, il ne garde ce poste qu'une année et ne se déplace jamais en Irlande. Grand orateur, il prend de plus en plus d'importance en politique. Il est ainsi nommé secrétaire d'État aux Affaires du Nord en 1768 mais, très vite transféré aux Affaires du Sud. Il passe ainsi sa carrière politique entre ces deux charges jusqu'en 1779.

Son goût pour les réceptions, l'alcool et les jeux le font quitter la politique.

Il est nommé grand sénéchal de Sutton Colfield, ville royale, en 1781, charge qu'il garde jusqu'à son décès.

Liens externesModifier