Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Reverdy.
Thomas B. Reverdy
Thomas B Reverdy (2018).jpg
Biographie
Naissance
Surnom
Thomas B. Reverdy
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinctions
Œuvres principales

Thomas B. Reverdy est un romancier français né en 1974.

BiographieModifier

Au cours de ses études de lettres à l'université, Thomas Reverdy travaille sur Antonin Artaud, Roger Gilbert-Lecomte et Henri Michaux. Il participe aussi à cette époque à la revue La Femelle du Requin, dont il dirige la publication du numéro 4 au numéro 12. Il obtient l'agrégation de lettres modernes en 2000[1]. Il enseigne depuis au lycée Jean-Renoir en Seine-Saint-Denis. Il raconte cette expérience de professeur dans Le Lycée de nos rêves, coécrit avec Cyril Delhay, alors responsable du programme « Convention d'éducation prioritaire » à Sciences Po.

Ses trois premiers romans, La Montée des eaux (Seuil, 2003), Le Ciel pour mémoire (Seuil, 2005) et Les Derniers Feux (Seuil, 2008 – prix Valery-Larbaud), constituent une sorte de cycle poétique. Ils abordent les thèmes du deuil, de l'amitié et de l'écriture.

En 2010, L'Envers du monde rompt avec cette veine autobiographique en proposant une intrigue policière aux implications morales et philosophiques, dans le New York de l'après 11-septembre. L'ouvrage obtient l'année suivante le prix François-Mauriac[2].

Publié en août 2013, Les Évaporés, est retenu dans la sélection finale du prix du roman Fnac[3], dans la sélection du Prix Goncourt et dans celle du Prix Décembre. Il est couronné la même année par le Grand Prix Thyde Monnier de la Société des gens de lettres (SGDL)[4], et en 2014 par le prix Joseph-Kessel[5],[6].

En 2015, son roman, Il était une ville, est retenu dans la sélection Goncourt et obtient le prix des libraires en 2016.

ŒuvreModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier