Thiudimir

Thiudimir
Titre
Roi des Ostrogoths
Prédécesseur Valamir
Successeur Théodoric le Grand
Biographie
Dynastie Amales
Date de naissance vers 423-425
Lieu de naissance Scythie
(Royaume ostrogoth)
Date de décès
Lieu de décès Cyrrhus (Macédoine)
Père Vandalarius
Mère Erelicia
Fratrie Valamir, Vidimir
Conjoint Ereuleva
Enfants 1. Théodoric
2. Amalafrida
3. Thiudimund
4. Argota
Héritier Théodoric le Grand
Religion Christianisme arien

Thiudimir (en gotique : 𐌸𐌹𐌿𐌳𐌰𐌼𐌴𐍂𐍃[1]), également connu sous le nom de Théodemir (en grec moderne : Θεόδεμιρ), né vers vers 423-425 en Scythie et mort en 474 à Cyrrhus en Macédoine, est un roi des Ostrogoths de la dynastie des Amales, régnant de 468 à 474.

Fils de Vandalarius[2], il est également le père du roi Théodoric le Grand. Né païen, il se convertit au christianisme durant son règne.

BiographieModifier

Succédant à son père Vandalarius, son peuple est vassal du roi Attila des Huns.

Il participe donc aux conquêtes hunniques des terres romaines sur le Danube, et combat aux côtés d'Attila à la bataille des champs Catalauniques en 451. Après la mort d'Attila et la défaite des Huns à la bataille de la Nedao en 454, les Goths de son frère Valamir, avec l'appui de l'empereur Marcien, s'établissent en Pannonie entre 456 et le début 457 (entre Sirmium et Vindobona)[3],[4].

Il règne conjointement avec ses frères Valamir et Vidimir, organisant le royaume Ostrogoth de Pannonie en trois régions (Valamir portant toutefois le titre officiel de roi). À la mort de Valamir (vers 468), sa partie du royaume est récupérée par son neveu Théodoric (fils de Thiudimir).

En 468-469, il doit faire face à une coalition anti-ostrogothique formée par le roi suève Hunimund, soutenu par l'empereur byzantin Léon Ier.

En 473, Thiudimir et son fils Théodoric quittent la Pannonie, après une guerre pour son contrôle contre les Hérules, Gépides et Skires, traversent les Balkans et transfèrent leur royaume en Macédoine (son frère Valamir, lui, part avec une partie de leur peuple en Italie).

Thiudimir meurt en 474. Théodoric lui succède alors comme roi des Ostrogoths.

FamilleModifier

Mariage et enfantsModifier

De son union avec Ereuleva (440-500)[5], princesse ostrogothe catholique, il eut :

AscendanceModifier

AnnexesModifier

Liens internesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Þiudamers.
  2. Histoire des Goths, Jordanès.
  3. (en) Heather, Peter. The fall of the Roman Empire. A new history. Paperback 2006, Pan Books, ISBN 9780330491365. Hardback London, Macmillan, 2005. pp 356-357.
  4. Herwig Wolfram, History of the Goths, University of California Press, , 260 p. (ISBN 9780520069831, lire en ligne).
  5. Amory Patrick, People and Identity in Ostrogothic Italy, 489-554, Cambridge University Press, 1997.
  6. Leur fille, Amalaberge se marie au roi de Thuringe Hermanfred.
  7. Aussi appelé Théodemond ou Theudimund.
  8. a et b Herwig Wolfram, Wolfram, 1997, pg. 24, figure 2 et Thomas S. Burns, History of the Ostrogoths, pg. 96-97.