Thierry Tanoh

homme politique ivorien

Thierry Tanoh
Fonctions
Ministre ivoirien du Pétrole, de l’Énergie et du Développement des Énergies renouvelables

(1 an et 11 mois)
Président Alassane Ouattara
Premier ministre Amadou Gon Coulibaly
Gouvernement Gon Coulibaly I et II
Prédécesseur Adama Toungara (Pétrole & Énergie)
Successeur Abdourahmane Cissé
Biographie
Nom de naissance Thierry Tanoh
Date de naissance (57 ans)
Lieu de naissance Abidjan (Côte d'Ivoire)
Nationalité Ivoirienne
Conjoint Sylvie Gomis
Diplômé de Institut national des techniques économiques et comptables
Profession Économiste
Expert-comptable

Thierry Tanoh, né le , est un économiste et expert-comptable ivoirien. Il occupa le poste de vice-président pour l'Afrique subsaharienne, l’Amérique latine et les Caraïbes, et l'Europe de l’Ouest de la Société financière internationale[1]. Il est, depuis juillet 2012, directeur général de la banque panafricaine Ecobank. Le 11 mars 2014, le conseil d'administration d'Ecobank met fin à ses fonctions à la suite d'une série de crises à la direction du groupe . Il est remplacé par le Ghanéen Albert Essien, précédemment directeur général adjoint du groupe.

BiographieModifier

Thierry Tanoh est né le 21 avril 1962 à Nogent-sur-Marne en France. Il est élève au Lycée Scientifique de Yamoussoukro. Après l'obtention de son baccalauréat scientifique, il réussit le très sélectif concours d'entrée de l'ESCA de l'Institut national polytechnique Félix Houphouët-Boigny de Yamoussoukro.

Diplômé ESCA (École Supérieure de Commerce d’Abidjan) en 1985, il s'expatrie en France où il travaille dans un grand cabinet d'audit et de conseil (l'un des fameux "big four") et obtient également, son diplôme d’expert-comptable.

Il revient ensuite en Côte d'Ivoire, et dans un premier temps à la commission bancaire puis à la Direction et Contrôle des Grands-travaux (DCGTx), aujourd'hui le Bureau National d'Études Techniques et de Développement (Bnetd). En 1992, Thierry Tanoh postule à l'Université Harvard. À la lecture de sa lettre d’admission à Harvard, le consul des États-Unis à Abidjan le félicite et lui propose de bénéficier de l’un des plus prestigieux programmes de bourse d’études, le Programme Fulbright. Ce programme bien connu exige au tenant de la bourse de quitter les États-Unis aussitôt après l’obtention de son diplôme. Le Président de la République de Côte d'Ivoire, Félix Houphouët-Boigny, lui accorde une bourse personnelle sans clause restrictive. Ainsi, en 1992, il s'envole vers les États-Unis pour Harvard.

CarrièreModifier

À la fin de ses études en 1994, il entra à la Société financière internationale, filiale de la Banque mondiale, où il travaille jusqu'en juin 2012. Il y reçoit une formation de chargé d’investissements, puis se spécialise dans les secteurs chimique et pétrochimique. Il travaille sur l’Asie, l’Amérique latine et l’Europe de l’Est.

Il est en 2001 affecté au bureau de Rio de Janeiro (Brésil) où contribuera au montage des projets en Amérique Latine.

Courant 2003, il est promu directeur régional adjoint pour la zone Afrique. Il rejoint donc le bureau Afrique dont le siège est basé à Johannesburg en Afrique du Sud.

En juillet 2006, il devient directeur régional pour l’Afrique subsaharienne.

Le 1er juillet 2008, il est nommé Vice-président pour Afrique subsaharienne, l’Amérique latine et Caraïbes, et Europe de l'Ouest de Société financière internationale, et devient ainsi à 47 ans, le premier Africain francophone à occuper, au sein des institutions de Bretton Woods, un poste de vice-président opérationnel.

En juillet 2012, il succède à Arnold Ekpe et devient le nouveau directeur général du groupe Ecobank basé à Lomé (Togo).

Depuis son éviction au poste de directeur général du groupe Ecobank, il avait saisi les tribunaux pour non-respect du contrat qui le liait à cette institution. Une bataille judiciaire qui s'était alors engagée de Lomé (Togo) à Londres en passant par Abidjan. Un accord[2] a finalement été trouvé entre le groupe bancaire panafricain et son ancien directeur général.

Depuis septembre 2014, il exerce la fonction de secrétaire adjoint de la présidence de la république de côte d'ivoire.

Vie personnelleModifier

Thierry Tanoh s'est marié avec Sylvie Gomis, fille du diplomate ivoirien Charles Gomis. Ensemble, ils ont eu trois enfants, l'ainée Inès Tanoh (née en 1999) puis la cadette Maëlle Tanoh et enfin le benjamin de la famille, Augustin Tanoh.

Références

  1. afrique.lepoint.fr Le Point Afrique - Publié le  par Alain Aka
  2. regionale.info Le Régionale info - Publié le