Ouvrir le menu principal
Thibault II de Mathefelon
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Famille
Père
Enfant
Blason Mayenne.svg
Armes de la Famille de Mathefelon : De gueules aux six écus d'or ordonnés 3, 2 et 1.

Thibault II de Mathefelon, membre de la famille de Mathefelon, baron de Durtal et de Mathefelon, seigneur de Saint-Ouën, de Juvigné, de Beauvais[1], de Lancheneil, de Loiron, et des Ponts de Laval[2].

BiographieModifier

Il est le fils de Thibault Ier de Mathefelon et de Mathilde de Mayenne. Il se marie deux fois : avec Agnès de Craon[3],[4], fille de Maurice II de Craon et d'Isabelle de Meulan, puis avec Luce de Quelaines[5].

Thibault de Mathefelon a, de son mariage avec Luce de Quelaines, trois enfants :

Notes et référencesModifier

  1. Situé à Changé.
  2. Dits Ponts de Mayenne. Les Ponts de Laval, dits de Mayenne appartenaient au seigneur de Mayenne. Cette affirmation de René de Quatrebarbes est confirmée : (1) Mathilde de Mayenne, fille de Geoffroy III de Mayenne et d'Isabelle de Meulent, dont le mariage avec André II de Vitré avait été rompu vers 1189 pour parenté, épousa Thibault Ier de Mathefelon, et lui porta avec la terre de Saint-Ouen, Juvigné, Beauvais, Loiron, Lancheneil, la seigneurie des Ponts de Laval, nommés de Mayenne. Ce n'est pas encore là l'origine de ces droits féodaux, mais c'en est la preuve. L'origine remonte probablement aux actes d'inféodation de ces deux baronnies.
  3. Comme ses deux sœurs, Agnès était mariée en 1191, lors de la confection du testament de son père Maurice II de Craon. Elle avait reçu en dot deux rentes assises l'une sur Craon, l'autre sur Chantocé, et devait abandonner l'une et l'autre si ses frères étant morts elle était devenue propriétaire des fiefs situés en Angleterre. Elle avait épousé Thibaut II de Mathefelon, ainsi que le prouve le don qu'il fit à l'abbaye de Fontaine-Daniel pour le repos de son âme, don qui ne porte pas de date mais qui reçut en 1204 l'approbation de l'évêque d'Angers (Voir folios 75 et 71 du Cartulaire de Fontaine-Daniel). Amaury Ier attendit jusqu'en 1216 pour le ratifier. D'Agnès Thibaut n'eut pas de fils, ainsi que le prouve la charte 241 du Cartulaire de Craon par laquelle, en 1218, Thibaut approuvait un don fait à Chaloché par sa fille Ysabelle à son lit de mort, don qui était ratifié par son autre fille Emma.
  4. Le Cartulaire de l'Abbaye de Fontaine-Daniel en donne deux preuves : un Vidimus, de Guillaume, évêque d'Angers, daté de 1204, confirmant la donation faite par Théobald de Mathefelon à l'abbaye de Fontaine-Daniel de 8 livres angevines qu'il avait droit de percevoir chaque année sur le Passage de Creon, et un homme libre habitant ledit lieu avec l'hébergement de Breton l'artisan, donation faite en perpétuelle aumône, pour le salut de son âme et de celle de son épouse Agnès ; la seconde preuve est d'Amaury Ier de Craon, fils de Maurice de Craon et d'Isabelle de Meulan, concernant les dons faits aux mêmes religieux de l'abbaye de Fontaine-Daniel, par Thibault de Mathefelon de 8 livres tournois de revenu annuel pour l'âme d'Agnès, sa défunte épouse et sœur d'Amaury.
  5. D'après Louis Morin de la Beauluère et la généalogie de la famille de Quatrebarbes. La généalogie de la Maison de Champagne et d'autres pièces anciennes donnent pour épouse Jeanne de Bruères, dont il aurait eu 3 fils : Foulques, Guyon et Samuel.

SourceModifier