Ouvrir le menu principal

The Struts
Description de cette image, également commentée ci-après
Luke Spiller, chanteur des Struts.
Informations générales
Pays d'origine Angleterre,
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Rock, rock indépendant, glam rock
Années actives Depuis 2012
Labels Interscope/Polydor
Site officiel www.thestruts.com
Composition du groupe
Membres Luke Spiller
Adam Slack
Jed Elliott
Gethin Davies

The Struts est un groupe de rock anglais, créé à l'initiative de Luke Spiller au chant, et Adam Slack à la guitare, en 2009. Rejoints à la basse par Jed Elliott et par Gethin Davies à la batterie trois ans plus tard, le quatuor se taille une réputation scénique exceptionnelle, allant même jusqu'à faire la première partie des Rolling Stones au Stade de France le 13 juin 2014[1]. Leur premier album, distribué par le label Universal Music le 28 juillet 2014, s'intitule Everybody Wants.

Sommaire

BiographieModifier

C'est en 2009 que Luke Spiller quitte son Bristol natal pour rejoindre Adam Slack à Derby dans le nord de l'Angleterre. Alors âgé de 21 ans et las d'aller à l'université, il n'hésite pas à rejoindre ce guitariste dont on lui a parlé son cadet. Luke et Adam composent ainsi des morceaux durant toute une année, jusqu'à se sentir prêts pour la scène. Sur les conseils de leur manager, ayant vu Luke Spiller marcher fièrement lors de répétitions, ils s'appelleront The Struts (to strut, signifiant donc se pavaner). En 2011, ils assurent la première partie du groupe de pop-punk McFly lors de leur tournée Above the Noise Tour au Royaume-Uni. Jed Elliott, bassiste, et Gethin Davis, batteur, rejoignent la formation début 2012. En juin de la même année, The Struts sortent un premier single. La radio rock britannique XFM fait du titre I Just Know son disque de la semaine, et la chaîne de vêtements Primark utilise le titre pour une de ses campagnes publicitaires autour du denim[2].

Après un passage à Grenade pour enregistrer leur premier album, The Struts se mettent à écumer les scènes d'Angleterre, mais aussi de France[3],[4], se faisant remarquer pour leur énergie et leurs riffs ravageurs, ou encore par le look très « glam » et la voix charismatique de leur leader. En 2014, tout s'accélère : le 7 avril, l'EP Kiss This voit le jour. Puis, c'est la sortie de leur premier opus Everybody Wants le 28 juillet, produit entre autres par Ray Hedges (en). Pour la tournée, Luke Spiller se fait habiller par Zandra Rhodes, célèbre créatrice de mode, qui, un temps, conçut des vêtements pour Freddie Mercury du groupe Queen.

Style et influencesModifier

Leur style a été défini comme étant à la fois issu du rock indépendant et du glam rock. Sur Everybody Wants, le groupe assume des influences telles que The Rolling Stones, Queen, Slade, The Darkness, The Kinks, Aerosmith, Supergrass, The Vaccines ou encore Temples[5].

Projets parallèlesModifier

Luke Spiller interprète les 11 chansons du vingt-cinquième album de Mike Oldfield: Man on the Rocks, sorti le 10 mars 2014 chez Virgin EMI.

MembresModifier

DiscographieModifier

Albums studioModifier

SinglesModifier

  • 2012 : I Just Know (Universal Music)
  • 2013 : Could Have Been Me (Universal Music)
  • 2014 : Kiss This (Universal Music)
  • 2014 : Put Your Money on Me (Universal Music)

Notes et référencesModifier

  1. (en) « The Struts a joué en première partie des Rolling Stones au Stade de France », (consulté le 2 août 2014).
  2. (en) « Interview: The Struts », sur Rocksucker (consulté le 2 août 2014).
  3. (en) « Trans Musicales. The 1969 club et The Struts en concert [vidéos] », sur Ouest France, Rennes, (consulté le 2 août 2014).
  4. (en) « The Struts. Paris, Maroquinerie », (consulté le 2 août 2014).
  5. « The Struts : « Le Rock’n’roll a toujours un côté dark… » », sur soundofbrit.fr (consulté le 2 août 2014).

Liens externesModifier