The Quintessential Quintuplets

Série de manga écrite et dessinée par Negi Haruba
The Quintessential Quintuplets
Image illustrative de l'article The Quintessential Quintuplets
Logo français de la série.
五等分の花嫁
(Go-tōbun no hanayome)
Type Shōnen
Genre Comédie romantique, tranche de vie
Thèmes École, harem, quotidien
Manga
Auteur Negi Haruba
Éditeur (ja) Kōdansha
(fr) Pika Édition
Prépublication Drapeau du Japon Weekly Shōnen Magazine
Sortie initiale
Volumes 14
Anime japonais
Réalisateur
Satoshi Kuwabara
Producteur
TBS
Scénariste
Keiichirō Ōchi
Studio d’animation Tezuka Productions
Compositeur
  • Natsumi Tabuchi,
  • Hanae Nakamura,
  • Miki Sakurai
Studio d’enregistrement Nichion
Licence (ja) Pony Canyon
(fr) Crunchyroll
Chaîne Drapeau du Japon TBS, SUN, BS-TBS
1re diffusion [a]
Épisodes 12
Anime japonais : The Quintessential Quintuplets ∬ (saison 2)
Réalisateur
Kaori
Producteur
TBS
Scénariste
Keiichirō Ōchi
Studio d’animation Bibury Animation Studios
Compositeur
  • Hanae Nakamura,
  • Miki Sakurai
Studio d’enregistrement Nichion
Licence (ja) Pony Canyon
(fr) Crunchyroll
Chaîne Drapeau du Japon TBS, SUN, BS11
1re diffusion [b]
Épisodes 12
Jeu vidéo : Go-tōbun no hanayome ∬: Natsu no omoide mo go-tōbun
Éditeur Mages
Développeur Mages
Genre Visual novel
Plate-forme
Console(s) :
Sortie Drapeau du Japon
Évaluation JPN CERO : 12+ (B)

The Quintessential Quintuplets (litt. « Les Quintuplées Quintessentielles »), connue au Japon sous le titre Go-tōbun no hanayome (五等分の花嫁?, litt. « La jeune mariée en cinq parts égales ») et également stylisée 5-Tōbun no hanayome, est une série de manga écrite et dessinée par Negi Haruba. L'histoire suit la comédie romantique de Fūtarō Uesugi, un lycéen vivant dans la pauvreté mais avec de très bons résultats scolaires, qui est engagé comme tuteur pour les cinq sœurs, Ichika, Nino, Miku, Yotsuba et Itsuki Nakano, ayant chacune une personnalité différente mais détestent les études.

La série est prépubliée dans le magazine de shōnen manga de Kōdansha Weekly Shōnen Magazine entre et  ; elle est composée au total de quatorze volumes tankōbon. La version française est publiée par Pika Édition depuis . Une adaptation en une série télévisée d'animation par Tezuka Productions est diffusée entre et . Une deuxième saison par Bibury Animation Studios est diffusée entre et . Une suite est en cours de production.

La série est un succès commercial, étant le 5e manga le plus vendu en et le 3e manga le plus vendu au premier semestre au Japon. En , le manga a remporté le prix de la catégorie shōnen lors du 43e Prix du manga Kōdansha.

SynopsisModifier

Dans un saut en avant, alors qu'il s'est assoupi dans la salle de la cérémonie le jour de son mariage, le marié, Fūtarō Uesugi, se remémore de la première rencontre avec sa femme.

À cette époque, Fūtarō est encore un lycéen en deuxième année qui obtient d'excellentes notes à l'école, mais d'un autre côté il mène une vie difficile : orphelin de mère et sans amis, il vit dans la pauvreté avec sa petite sœur Raiha à cause des problèmes d'argent de son père, ayant contracté de lourdes dettes. Un jour, Fūtarō fait la connaissance d'Itsuki Nakano, une nouvelle étudiante transférée dans son lycée, qui lui demande de lui apprendre à étudier. Cependant, Fūtarō refuse sa requête et l'énerve par-dessus en lui répondant nonchalamment. Aussitôt après cette conversation, Raiha l'informe que leur père lui a trouvé un petit boulot qui consiste à être « le tuteur de la fille d'un millionnaire », un travail qu'il accepte afin d'effacer la dette familiale.

Toutefois, il se rend vite compte que son travail est en réalité d'enseigner aux quintuplées Nakano, dont Itsuki en est la cadette, et doit les aider à obtenir leur diplôme. Fūtarō est très perplexe face aux cinq sœurs aux différentes personnalités, et qui ont en commun le désintérêt total pour les études qui s'exprime par des notes épouvantables. La plupart des quintuplées s'opposent à la présence d'un homme inconnu dans leur appartement, mais avec sa ténacité assidue et le soutien de la quatrième sœur, Yotsuba, Fūtarō continue d'intéragir avec les quintuplées à travers divers événements dont le festival d'été, et réussit à gagner progressivement la confiance de la troisième et la première sœur, respectivement Miku et Ichika. Cependant, Fūtarō passe tout de même son premier examen à mi-parcours en tant que tuteur sans la coopération de la deuxième et la cinquième sœur, Nino et Itsuki. Bien que le résultat de l'examen ait été plus élevé que la dernière fois, elles ne parvient pas à avoir la moyenne, Fūtarō, qui devait éviter qu'elles échouent toutes les cinq, décide de démissionner tout en leur laissant des conseils aux quintuplées. Néanmoins, Nino, jusqu'alors peu coopérative, prend la défense de Fūtarō en faisant un faux rapport à son père pour qu'il continue son tutorat pour le moment.

PersonnagesModifier

La famille UesugiModifier

Fūtarō Uesugi (上杉 風太郎, Uesugi Fūtarō?)
Voix japonaise : Yoshitsugu Matsuoka[1],[2], Mutsumi Tamura (ja) (enfant)
Un lycéen japonais à la personnalité franche qui obtient d'excellentes notes mais qui n'a pas d'amis. Il vit dans un petit appartement avec sa famille démunie composée d'un père paresseux et désordonné, généralement ignoré, et d'une jeune sœur assidue, Raiha ; elle est la seule personne qui prend soin de Fūtarō et vice versa. Fūtarō est toujours sérieux et dévoué à ses efforts pour aider les sœurs Nakano à améliorer leurs résultats scolaires, mais il peut parfois se montrer prétentieux ou moqueur. Dans son carnet d'élève, il garde une photo d'une fille rencontrée à Kyoto alors qu'il était enfant, qui a été la raison l'ayant poussé à étudier ; cette fille se révélant être l'une des quintuplées Nakano.
Raiha Uesugi (上杉 らいは, Uesugi Raiha?)
Voix japonaise : Natsumi Takamori (ja)[3],[4]
La petite sœur enjouée de Fūtarō ; étant la seule femme et la plus soucieuse de sa famille, elle est en réalité à la tête de la petite famille. Ses expressions faciales mignonnes vont souvent influencer le cœur des autres. Appréciant le dur travail que fait son frère pour sa famille, elle retarde parfois le dîner jusqu'à son retour tardif à la maison pour pouvoir lui préparer son repas préféré.
Isanari Uesugi (上杉 勇也, Uesugi Isanari?)
Voix japonaise : Satoshi Hino (ja)[3],[4]
Le père de Fūtarō et de Raiha. Il a des cheveux blonds et porte des lunettes de soleil sur la tête. Ayant une personnalité décontractée, il est quelque peu immature pour son âge, si bien qu'il conseille à Futaro de ne pas étudier si dur. Depuis le décès de sa femme, il a dû travailler d'arrache-pied pour pouvoir élever ses deux enfants seul.

Les sœurs NakanoModifier

 
Cosplay des sœurs Nakano (depuis la gauche : Itsuki, Yotsuba, Miku, Nino et Ichika) durant la Fancy Frontier 34 à Taipei (Taiwan).

Étant physiquement identiques, elles ont toutes de grands yeux bleus, des cheveux légèrement rougeâtres, un joli visage expressif et une silhouette bien proportionnée. Malgré leurs coiffures différentes, les sœurs sont très bonnes pour s'imiter mutuellement et le font souvent pour des farces ou pour des raisons pratiques. Elles sont nées le .

Les sœurs vivent ensemble dans un somptueux appartement en duplex et, en suivant la philosophie du « go-tōbun » (五等分?, litt. « cinq parties, réparties équitablement »[c]) transmise par leur défunte mère, se considèrent comme cinq parties d'un ensemble. Bien qu'elles partagent de terribles notes et le manque de désir d'étudier, elles sont également respectueuses et commencent à apprécier le travail que Fūtarō leur consacre.

Ichika Nakano (中野 一花, Nakano Ichika?)
Voix japonaise : Kana Hanazawa[1],[2]
La sœur aînée aux cheveux courts qui ne porte pas d'accessoire. Elle est le modèle de la grande sœur par excellence : une combinaison de bienveillance, de réflexion, de sagesse et de plaisanterie. Elle aime dormir et sa chambre se retrouve souvent dans un énorme désordre. Elle aspire à devenir une actrice de cinéma et y consacre la majeure partie de son temps et de ses ressources, au point de devoir quitter l'école pour se concentrer sur sa carrière d'actrice. Elle désigne Fūtarō en l'appelant « Fūtarō-kun » (フータロー君?).
Nino Nakano (中野 二乃, Nakano Nino?)
Voix japonaise : Ayana Taketatsu[1],[2]
La seconde sœur aux longs cheveux avec deux rubans ressemblant à des papillons sur les côtés. Elle porte des lentilles de contact depuis trois ans en raison de sa mauvaise vue. Bien qu'elle soit attentionnée et enjouée avec ses sœurs, elle montre une personnalité grincheuse, parfois grossière et agressive à des personnes extérieures à leur groupe. Elle est à la mode et habile en cuisine, laissant entendre qu'elle rêvait de devenir chef. L'unité des sœurs lui est primordiale ; considérant Fūtarō comme un intrus, elle a pris des mesures extrêmes, parfois illégales, pour tenter de le bannir de son appartement. Elle désigne Fūtarō en l'appelant « Toi » (あんた, Anta?), et quelquefois « Uesugi » (上杉?).
Miku Nakano (中野 三玖, Nakano Miku?)
Voix japonaise : Miku Itō (ja)[1],[2]
La troisième sœur aux cheveux mi-longs et au regard « sans émotion », elle porte aussi en temps normal un casque audio spécifique autour de son cou. D'une personnalité calme et passive, elle a peu d'amis et un intérêt pour les seigneurs de guerre d'époques spécifiques de l'histoire japonaise. Très mauvaise cuisinière, elle a commencé à se concentrer pour s'améliorer dans ce domaine après que Fūtarō ait déclaré qu'il préférait les filles sachant cuisiner. Elle désigne Fūtarō en l'appelant « Fūtarō » (フータロー?).
Yotsuba Nakano (中野 四葉, Nakano Yotsuba?)
Voix japonaise : Ayane Sakura[1],[2]
La quatrième sœur à la coupe au carré portant un ruban vert en forme d'oreilles de lapin. Toujours joyeuse et amicale, elle est aussi une bonne sportive, mais sa personnalité constamment dynamique peut agacer les autres. Elle obtient souvent des 0 aux tests scolaires. Ses actions suggèrent généralement soit une absence totale de pensée, soit des plans complexes et inconscients bien au-delà de tout ce que les autres personnages peuvent imaginer. Elle est la seule à accepter immédiatement Fūtarō comme tuteur. Elle soutient et porte toujours son attention aux autres, en particulier à ses sœurs et Futaro. Elle a aussi la mauvaise habitude de faire passer les besoins des autres avant les siens. Elle désigne Fūtarō en l'appelant « Uesugi-san » (上杉さん?).
Itsuki Nakano (中野 五月, Nakano Itsuki?)
Voix japonaise : Inori Minase[1],[2]
La benjamine des cinq sœurs. Elle a de longs cheveux avec un ahoge expressif et deux épingles à cheveux en forme d'étoiles à côté de ses yeux. Elle a une personnalité miroir : toujours amicale avec ses connaissances et ses camarades de classe, mais la présence de Fūtarō, qui l'avait frustrée et insultée lors de leur rencontre au lycée, la met immédiatement en rogne. Elle adore manger et étudie sérieusement, même si ses méthodes doivent être améliorées. Depuis qu'elle était petite, elle était proche de sa mère, Rena. Après son décès, elle a décidé de faire face à sa perte en essayant de remplacer Rena en tant que figure maternelle des quintuplées, avec des résultats infructueux. Elle désigne Fūtarō en l'appelant « Uesugi-kun » (上杉君?).

MangaModifier

Origine et écritureModifier

 
Logo original de la série.

L'idée d'un « groupe de quintuplés tombant amoureux de la même personne » existait avant même la publication en feuilleton de la précédente série de Negi Haruba, Rengoku no Karma (ja) (2014-2015, scénarisé par Shun Hirose), mais n'était qu'un simple brouillon dont l'éditeur en chef a rejeté le manuscrit[5]. Durant l'année qui suivit la fin de Rengoku no Karma, il aborde avec son éditeur les thèmes de son prochain travail et finit par réinclure l'idée des « quintuplés », qui a été cette fois-ci acceptée par ce dernier. Après des échecs au cours de deux à trois réunions éditoriales[5], il a finalement été décidé de publier au préalable un chapitre unique, sorti dans le 8e numéro du Weekly Shōnen Magazine le [6] ; la publication en série est validée après la bonne réception du one-shot[5].

En décidant dès le début que les quintuplés seraient les protagonistes, son éditeur a rapidement rejeté les propositions ultérieures d'Haruba de dériver sur des quadruplés et sextuplés. L'auteur reconnaît que le concept des quintuplés lui est venu en tête en supposant qu'il désirait faire une référence à Super sentai ; il voulait au départ désigner les quintuplées par des couleurs individuelles : Ichika (jaune), Nino (noir), Miku (bleu), Yotsuba (vert) et Itsuki (rouge)[5]. Les quintuplées ont été conçues à partir de personnages féminins qu'Haruba affectionne particulièrement, répertoriant environ 15 à 20 d'entre eux qui sont issus de « certaines œuvres tranche de vie comprenant uniquement des filles »[5], dont il en a extirpé les caractéristiques qui lui plaisaient pour les parfaire et les mettre en avant chez les sœurs Nakano[7]. La dénomination des quintuplées est finalement modifiée pour suivre l'idée d'ajouter des nombres dans leurs noms alors que la conception des personnages était presque complétée[5]. Pour l'adaptation en anime, Haruba a lui-même suggéré d'accentuer davantage la différenciation des colorations des cheveux des quintuplées Nakano de sorte qu'elles se distinguent mieux les unes des autres ; la couleur des cheveux de la mariée dans le saut en avant est par conséquent une couleur située entre les cinq sœurs[5].

Le saut en avant dans lequel Fūtarō finit par épouser uniquement l'une des quintuplées Nakano est une volonté d'Haruba afin d'écarter la possibilité d'épouser les cinq filles, qu'il considère comme une fin décourageante[5], mais également de donner « un peu plus de crédibilité à l'histoire »[7]. En décidant que les quintuplées auraient dans tous les cas des sentiments négatifs envers Fūtarō depuis le début, Haruba s'était déterminé à développer leur relation passant d'une aversion à l'amour, à l'exception de Yotsuba, qui doit servir de guide pour Fūtarō dans la progression de l'histoire[5].

Bien qu'il est assez courant que les mangas de comédie romantique avec un harem comporte du fan service avec des représentations aguicheuses des personnages[8], Haruba a essayé de l'éviter dans une certaine mesure après le premier volume[5], bien qu'il admet en avoir ajouté un peu au début du manga par respect des « codes du genre »[7]. De son point de vue, « le bon fan service c'est d'être fidèle aux personnages, de leur rendre justice »[7], montrer des culottes qui sont portées, c'est-à-dire panchira, rend les personnages moins mystérieux et donc moins intéressants pour les lecteurs[8]. La « bonne limite » selon lui est de jouer sur l'ambiguïté de ces scènes afin de garder les personnages intéressants tout en conduisant à l'imagination des lecteurs[5],[7]. Une apparition en maillot de bain des Nakano est tout de même incorporée avec le 92e chapitre car Haruba pensait qu'un chapitre avec des maillots de bain devrait exister avant de terminer l'histoire[5].

PublicationsModifier

La série Go-tōbun no hanayome (五等分の花嫁?) est lancée dans les 37e et 38e numéros combinés de du magazine de prépublication de shōnen manga Weekly Shōnen Magazine, paru le [9]. Le 122e et dernier chapitre de la série est publié dans le 12e numéro de , sorti le [10],[11],[12]. Les chapitres sont rassemblés et édités dans le format tankōbon par Kōdansha avec le premier volume publié en [13] ; la série compte au total 122 chapitres répartis en quatorze volumes tankōbon[14],[15]. Kōdansha édite une version « toute en couleur » de la série avec le premier volume publié en [16].

Une série de cinq fanbook est éditée par Kōdansha qui est centrée sur chacune sur des sœurs Nakano avec des illustrations de ces dernières et des entretiens avec l'auteur[17]. L'édition sur Ichika est publiée entre le (ISBN 978-4-06-516921-6)[ja2 1], celle de Nino le (ISBN 978-4-06-517164-6)[ja2 2], suivie de Miku le (ISBN 978-4-06-517361-9)[ja2 3], puis Yotsuba le (ISBN 978-4-06-518174-4)[ja2 4], et enfin celle d'Itsuki le (ISBN 978-4-06-518558-2)[ja2 5].

Publications à l'étrangerModifier

En , la maison d'édition Pika Édition a annoncé l'acquisition de la série pour la version française, sous le titre international The Quintessential Quintuplets, avec une traduction de Soizic Schoonbroodt et dont les deux premiers volumes sont sortis en [18],[19]. À l'occasion des Lucca Comics and Games , Edizioni BD a annoncé l'acquisition des droits pour la publication du manga en italien à partir de [20]. Egmont Manga édite une version allemande du manga depuis [21]. Annoncé en , Norma Editorial édite la série en espagnol en Espagne depuis [22],[23]. Une version polonaise est éditée par Studio JG depuis [24].

En Amérique du Nord, le manga est publié par la maison d'édition Kodansha Comics depuis [25],[26]. Editorial Ivrea (ja) publie une version espagnole en Argentine depuis [27]. Le groupe Panini publie deux éditions de la série en Amérique du Sud : une en espagnol pour le Mexique depuis [28] et une autre version en portugais brésilien depuis [29],[30].

Tong Li Publishing publie la série en chinois traditionnel depuis [31]. En Chine, la série est publiée numériquement par bilibili[32]. En Indonésie, la série est éditée par Elex Media Komputindo depuis [33],[34].

Liste des volumesModifier

AdaptationsModifier

AnimeModifier

Une adaptation en une série télévisée d'animation est annoncée dans les 36e et 37e numéros combinés du Weekly Shōnen Magazine, sorti le [35],[36]. Celle-ci est réalisée par Satoshi Kuwabara et écrite par Keiichirō Ōchi au sein du studio d'animation Tezuka Productions ; les character designs sont gérés par Michinosuke Nakamura et Gagakuga, accompagné d'une bande originale composée par Natsumi Tabuchi, Hanae Nakamura et Miki Sakurai[1],[2]. La série est diffusée entre le et le sur TBS[a], et un peu plus tard sur SUN et BS-TBS[4],[3]. Elle est composée de 12 épisodes répartis dans cinq coffrets Blu-ray/DVD[37].

Lors d'un événement spécial de l'anime qui s'est tenu le , il est annoncé qu'une deuxième saison sera produite[38],[39]. Avec la publication du dernier chapitre du manga en , il est révélé que la deuxième saison, intitulée Go-tōbun no hanayome ∬ (五等分の花嫁∬?), est cette fois-ci réalisée par Kaori chez Bibury Animation Studios avec les scripts de Keiichirō Ōchi[40],[41] ; ils sont accompagnés de Masato Katsumata comme character designer, qui est aussi le chef animateur, Akihito Ougiyama en tant que chef décorateur, Aiko Matsuyama au rôle de responsable des couleurs, Daisuke Chiba comme directeur du compositing, Mutsumi Takemiya au montage, et avec Hajime Takakuwa en tant que directeur du son chez Dax Production tandis que la bande originale est de nouveau composée par Hanae Nakamura et Miki Sakurai chez Nichion[42].

La deuxième saison était initialement prévue d'être diffusée en sur TBS, avant un report pour en raison de l'impact de la pandémie de Covid-19 au Japon sur la production[43]; le directeur du studio Tensho (ja) confirme néanmoins en que la production de la série serait terminée avant sa diffusion[44]. Celle-ci est officiellement diffusée depuis le sur TBS[b], SUN et BS11[45],[46]. Elle est composée de 12 épisodes répartis dans cinq coffrets Blu-ray/DVD[47].

Avec la diffusion du dernier épisode de la deuxième saison le , TBS Animation révèle qu'une suite est en cours de production[48],[49].

Crunchyroll détient les droits de diffusion en streaming de la première saison dans le monde entier, sauf en Asie et au Moyen-Orient, sous le titre anglais The Quintessential Quintuplets[50] ; la plateforme américaine diffuse également la deuxième saison dans le monde entier, sauf en Asie, sous le titre The Quintessential Quintuplets ∬[51]. Funimation a produit une version doublée en anglaise de la série[52]. Children's Playground Entertainment, filiale de bilibili, détient la licence de la série pour l'Asie et la diffuse sur la plateforme chinoise[53].

Liste des épisodesModifier

MusiqueModifier

Le groupe Nakano-ke no itsutsugo (中野家の五つ子?, litt. « Les Quintuplées de la famille Nakano »), composé des seiyū Kana Hanazawa, Ayana Taketatsu, Miku Itō (ja), Ayane Sakura et Inori Minase, a interprété les chansons des opening des deux saisons ainsi que l'ending de la deuxième saison[3],[54]. La chanson de l'ending de la première saison est interprétée par Aya Uchida (ja)[3].

Génériques de la série télévisée[3],[54]
Saison Début Fin
Titre Artiste(s) Titre Artiste(s)
The Quintessential Quintuplets
(1re saison)
Go-tōbun no kimochi (五等分の気持ち?) Nakano-ke no itsutsugo (中野家の五つ子?) Sign Aya Uchida (ja)
The Quintessential Quintuplets ∬
(2de saison)
Go-tōbun no katachi (五等分のカタチ?) Hatsukoi (はつこい?) Nakano-ke no itsutsugo (中野家の五つ子?)

Jeux vidéoModifier

Go-tōbun no hanayome: Itsutsugo-chan wa Puzzle o go-tōbun dekinai. (五等分の花嫁 五つ子ちゃんはパズルを五等分できない。?) est un jeu de puzzle développé par enish pour les smartphones sous iOS et Android qui est sorti le [55]. Tout en restant dans la continuité du manga en approfondissant les liens avec les quintuplées Nakano[56], le jeu comporte une histoire originale qui est doublée par les mêmes seiyū de la série d'animation[57].

Un visual novel intitulé Go-tōbun no hanayome ∬: Natsu no omoide mo go-tōbun (五等分の花嫁∬~夏の思い出も五等分~?) est développé et édité par Mages pour les consoles PlayStation 4 et Nintendo Switch[58]. Basée sur la deuxième saison de la série d'animation, l'histoire du jeu reste néanmoins originale en se déroulant sur une île déserte ; les dialogues des personnages sont doublés par les seiyū de l'anime, et dont les chansons de l'opening et de l'ending, respectivement intitulées Minami kaze (みなみかぜ?) et Summer Days (サマーデイズ, Samā Deizu?), sont interprétées par le groupe Nakano-ke no itsutsugo[59]. Le jeu est sorti le au Japon[60].

AccueilModifier

Prix et classementsModifier

En , la série est classée 8e dans la « catégorie Comics » d'après les votes pour la quatrième édition du « Grand prix Tsugini kuru manga » (次にくるマンガ大賞, Tsugini kuru manga taishō?), organisé par le magazine Da Vinci de Media Factory et le site web Niconico[61].

En , la série est lauréate dans la catégorie du meilleur shōnen aux côtés de To Your Eternity lors du 43e Prix du manga Kōdansha[62] ; lors de la cérémonie de remise des prix, en tant que juge, Ken Akamatsu a encensé The Quintessential Quintuplets comme « la publication complète et ultime de comédie romantique avec un harem comportant des bishōjo » dont « le charme des dessins sont incroyables »[63].

Réception critiqueModifier

Pour les deux premiers tomes de la série, Guillaume Boutet d'Actua BD y dévoile son attrait pour le développement des personnages, notamment les liens des sœurs Nakano qui « apporte une dynamique particulière à la série, très puissante », indiquant également que Haruba parvient à écarter les « écueils du genre » dans un « un très joli dessin, fin et gracieux »[64]. Il poursuit avec les deux tomes suivants et maintient son avis sur les personnages, particulièrement sur les cinq sœurs qui procurent « une perspective singulière et extrêmement attachante au récit », mais il ajoute aussi sur le développement relationnel de Fūtarō avec les quintuplées, qu'il qualifie de « formidable » par le « soin apporté aux interactions et à la façon dont elles s'entremêlent »[65].

Dans sa chronique consacrée à la première partie de la série, composée des quatre premiers tomes, Koiwai de Manga-news.com décrit la série comme assez classique dans le déroulement de sa trame pour une comédie romantique scolaire mais qui est réalisé d'une « très bonne manière »[66]. Il met aussi en exergue le développement des personnages avec l'exposition des différentes personnalités stéréotypées des quintuplées devenant « plus attachante[s] » au fur et à mesure de leurs interactions avec Fūtarō, ce dernier progressant de même aux côtés des filles. L'idée d'Haruba de dévoiler une partie de la conclusion de l'œuvre dans un saut en avant dès le début est jugée « assez simple mais hautement stimulante » par le chroniqueur, car elle permet à l'auteur de s'y attarder petit à petit par « la construction scénaristique et l'évolution des personnages »[66]. Globalement, la version française lui paraît « tout à fait honnête », félicitant au passage le travail de Noëmie Chevalier sur le logo des couvertures adapté selon la sœur mise en avant, et la traduction de Soizic Schoonbroodt qui est « claire, fluide » dont les différentes personnalités des personnages « ressortent suffisamment »[66].

Paul Jensen pour Anime News Network considère la première saison de la série d'animation comme « agréable à suivre de semaine en semaine », et tient à préciser que même si elle « n'a jamais tout à fait dépassé ses modestes ambitions », elle parvient à se démarquer des autres œuvres de son genre en « défiant le stéréotype de la comédie d'harem médiocre en livrant une histoire qui fonctionne pour un large public sans jamais trop s'appuyer sur la béquille du fan service »[67]. Quant à Patrick Frye de Monsters and Critics, il note qu'il y avait « peu ou pas d'éléments récurrents au ecchi ou de fan service dégradant et que les filles dépassent les stéréotypes initiaux et deviennent des personnages étoffés qui créent une dynamique amusante avec le personnage principal, Futaro Uesugi. Le public est fatigué de voir un homme lambda et chanceux trébucher à travers des scénarios improbables. Au lieu de cela, l'attitude pragmatique de Futaro l'emporte »[68]. Pour Koiwai de Manga-news.com, la première saison de l'adaptation en série d'animation « ne prend aucun véritable risque » en étant fidèle au manga d'origine, ce qu'il estime comme une bonne décision « au vu de ce que propose le support papier », ajoutant en outre que les comédiens de doublage sont pleinement dans leur rôle et la bande originale convenant aux différentes scènes[69].

VentesModifier

En , les six volumes de la série ont dépassé les 700 000 exemplaires[70],[71]. Le million de copies est atteint en [72]. En , le tirage de la série s'élève à 3 millions d'exemplaires[73]. En , le tirage de la série a atteint les 5 millions de copies[74]. Fin , la série a atteint les 10 millions d'exemplaires[75]. En , le tirage de Go-tōbun no hanayome a dépassé les 12 millions de copies[76]. Avec la sortie du 14e volume en , le tirage total de la série a franchi le cap des 12 millions d'exemplaires[77]. En , le tirage total de la série a dépassé les 14,5 millions de copies[78].

Trois jours après sa sortie, le troisième volume du manga a atteint la 28e place du classement hebdomadaire des ventes de mangas de l'Oricon, avec 27 302 exemplaires vendus[79]. Le quatrième volume s'est vendu en 45 009 copies en quatre jours et est classé 9e pour la semaine du au [80] ; la semaine suivante, il est à la 15e place pour 22 061 exemplaires écoulés de plus[81] ; pour la troisième semaines consécutive du au , le quatrième volume est classé 48e pour 11 181 copies de plus[82].

Pour la semaine du au , le cinquième volume s'est écoulé en 60 825 exemplaires finissant à la 9e place de l'Oricon[83] ; il se retrouve 48e du classement la semaine suivante, 19 119 copies de plus sont vendus[84]. Le sixième volume est 7e du classement durant la semaine du au avec 48 379 exemplaires écoulés[85].

La série est la sixième la plus vendue de BookWalker, l'une des plus grandes librairies numériques au Japon, pour le premier semestre de [86]. Go-tōbun no hanayome est la 5e série du classement de l'Oricon des mangas les plus vendus en avec 5 895 000 exemplaires écoulés[87]. La série figure à la 3e place du classement de l'Oricon des mangas les plus vendus pour la première moitié de sur des ventes de au , avec 4 240 192 copies écoulées, après Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba de Koyoharu Gotōge et One Piece d'Eiichirō Oda[88].

La chaine télévisée Tokyo Broadcasting System (TBS), productrice de la série d'animation, indique dans son compte de résultat pour le troisième trimestre fiscal de qu'elle a enregistré une augmentation de 16% dans ses ventes dans la catégorie animation par rapport à la précédente année. Sur les 652 millions de yens générés dans cette catégorie, TBS attribue cette amélioration de ses performances économiques aux ventes physiques de la première saison de The Quintessential Quintuplets[89].

Notes et référencesModifier

(en)/(ja) Cet article est partiellement ou en totalité issu des articles intitulés en anglais « The Quintessential Quintuplets » (voir la liste des auteurs) et en japonais « 五等分の花嫁 » (voir la liste des auteurs).

NotesModifier

  1. a b et c Bien que la première saison soit programmée pour la nuit du à h 28, elle est en réalité diffusée le à h 28 JST.
  2. a b et c Bien que la deuxième saison soit programmée pour la nuit du à h 28, elle est en réalité diffusée le à h 28 JST.
  3. Les quintuplées Nakano sont ordonnées par le premier kanji de leur prénom, qui correspond aux nombres allant de 1 à 5, indiquant leur ordre de naissance.

RéférencesModifier

  1. a b c d e f et g (ja) « 「五等分の花嫁」花澤香菜、竹達彩奈、伊藤美来、佐倉綾音、水瀬いのりが5つ子に », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  2. a b c d e f et g (en) Jennifer Sherman, « The Quintessential Quintuplets Anime Reveals Visual, Cast, Staff : Yoshitsugu Matsuoka, Kana Hanazawa, Ayana Taketatsu, Miku Itō Ayane Sakura, Inori Minase join cast », sur Anime News Network, (consulté le )
  3. a b c d e et f (ja) « 「五等分の花嫁」OPは中野家の5つ子が歌唱!追加キャストに高森奈津美&日野聡 », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  4. a b et c (en) Egan Loo, « The Quintessential Quintuplets Anime Reveals More Cast, Theme Song Artists, January 10 Debut : Natsumi Takamori & Satoshi Hino cast, 5 main voice actresses & Aya Uchida sing songs », sur Anime News Network, (consulté le )
  5. a b c d e f g h i j k et l (ja) « 【インタビュー】5分の4の読者に嫌われる覚悟で。『五等分の花嫁』春場ねぎが語る、ヒロイン創作秘話 », sur Livedoor,‎ (consulté le )
  6. (ja) « 「山田くんと7人の魔女」残り5話で完結!4月に吉河美希の画集発売 », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  7. a b c d et e Valentin Paquot, « Negi Haruba, le nouveau roi du «harem manga», débarque pour la Saint-Valentin », sur Le Figaro, (consulté le )
  8. a et b (ja) Chizu Rokuhara, « 『五等分の花嫁』が女性の心も掴んだワケ ラブコメの可能性を拡げた、ヒロインの個性と主人公の誠実さ », sur Real Sound,‎ (consulté le )
  9. (ja) « 5人のヒロイン描く「五等分の花嫁」連載化!CLAMP版「HiGH&LOW」終了 », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  10. (en) Jennifer Sherman, « The Quintessential Quintuplets Manga Ends Serialization in 3 Chapters : Series debuted in August 2017, inspired anime in January 2019 », sur Anime News Network, (consulté le )
  11. (ja) « 春場ねぎ「五等分の花嫁」完結まであと3話、最終回に向けて応募者全員プレゼントも », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  12. (ja) « 春場ねぎ「五等分の花嫁」が週マガで完結!最終回を記念したグッズなど企画も », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  13. (ja) « 春場ねぎ「五等分の花嫁」1巻、佐倉綾音が5つ子を演じ分けたCM&PV公開 », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  14. a et b (ja) « 「五等分の花嫁」最終14巻発売、完結記念のトレインジャックが体験できる3D映像制作中 », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  15. (en) Rafael Antonio Pineda, « The Quintessential Quintuplets Manga Ends in 14th Volume : Manga launched in 2017, inspired anime in January with planned 2nd season », sur Anime News Network, (consulté le )
  16. (en) Jennifer Sherman, « 'All-Color' Quintessential Quintuplets Manga Volume Listed in April : Series that debuted in August 2017 ends serialization this month », sur Anime News Network, (consulté le )
  17. (ja) « 「五等分の花嫁」のキャラクターブック第1弾は一花、人気エピソードのネームも収録 », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  18. « Le manga The Quintessential Quintuplets arrive enfin chez Pika ! », sur manga-news.com, (consulté le )
  19. « THE QUINTESSENTIAL QUINTUPLETS ARRIVENT EN FRANCE EN MANGA ! : LA love comedy de l’année à ne pas manquer ! », sur Pika Édition, (consulté le )
  20. (it) Associazione NewType Media, « Intervista esclusiva a J-Pop manga: annunci, ritorno con Kodansha e ospiti lucchesi », sur AnimeClick.it, (consulté le )
  21. (de) « Egmont Manga: Neue Titel für Frühjahr 2020 angekündigt », sur anime2you.de, (consulté le )
  22. (es) Ruisu, « Título y fecha de lanzamiento para Go-Tōbun no Hanayome », sur Ramen Para Dos, (consulté le )
  23. (es) Ruisu, « Lanzamientos Norma Editorial mayo 2020 », sur Ramen Para Dos, (consulté le )
  24. (pl) « Nyuu manga!: Okładka mangi Sposób na pięcioraczki », sur Nyuu manga!, (consulté le )
  25. (en) Karen Ressler, « Kodansha USA Adds 4 New Digital-First Manga Licenses : Ema Toyama's Kamikamikaeshi among digital debuts for June », sur Anime News Network, (consulté le )
  26. (en) Jennifer Sherman et Rafael Antonio Pineda, « Kodansha USA Adds The Seven Deadly Sins: Seven Days, Love in Focus, Witch Hat Atelier Manga : Also: Gleipnir, Hiro Mashima's Playground, Fairy Tail: Lightning Gods, more », sur Anime News Network, (consulté le )
  27. (es) Maximiliano Devincensi, « ¡SOMOS QUINTILLIZAS (Go-Toubun no Hanayone) #1 ya a la venta en comiquerías y librerías de todo el pais y en kioscos de Capital y Gran Bs As! », sur Ivreality - El blog de Ivrea Argentina, (consulté le )
  28. (es-419) Luis Romero Perez, « ¡Sorpresa! Manga Go-Toubun no Hanayome llegará a México por Panini Manga », sur Manga México, (consulté le )
  29. (pt-BR) Teke, « As Quíntuplas estão chegando! Panini divulga capa brasileira do mangá The Quintessential Quintuplets », sur Crunchyroll, (consulté le )
  30. (pt-BR) Teke, « RESENHA DE MANGÁ: As Quíntuplas - Volume 1 (Panini) », sur Crunchyroll, (consulté le )
  31. (zh-Hant) « 五等分的新娘 », sur Tong Li Publishing (consulté le )
  32. (zh-Hans) « 五等分的新娘 », sur bilibili (consulté le )
  33. (en) Rafael Antonio Pineda, « Elex Media Hints at License of The Quintessential Quintuplets Manga : Romantic comedy manga launched in 2017, inspired ongoing TV anime », sur Anime News Network, (consulté le )
  34. (id) Dody Kusumanto, « Jadwal Terbit Komik Tanggal 23 Desember 2019 », sur KAORI Nusantara, (consulté le )
  35. (en) Jennifer Sherman, « The Quintessential Quintuplets Manga Gets TV Anime in 2019 (Updated) : Kodansha Comics publishes series digitally in English », sur Anime News Network, (consulté le )
  36. (ja) « 春場ねぎ「五等分の花嫁」TVアニメ化!5つ子のヒロインを描くラブコメディ », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  37. (en) Rafael Antonio Pineda, « The Quintessential Quintuplets Anime Listed With 12 Episodes », sur Anime News Network, (consulté le )
  38. (en) Crystalyn Hodgkins, « The Quintessential Quintuplets Anime Gets 2nd Season : 1st 12-episode season premiered in January », sur Anime News Network, (consulté le )
  39. (ja) « アニメ「五等分の花嫁」第2期制作決定!5つ子のヒロインを描くラブコメディ », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  40. (ja) « 五等分の花嫁、2期は10月!監督はかおり、バイブリーアニメーションスタジオ制作 », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  41. (en) Crystalyn Hodgkins, « The Quintessential Quintuplets Anime's 2nd Season Premieres in October with New Director, Studio : Kaori to direct 2nd season at Bibury Animation Studio », sur Anime News Network, (consulté le )
  42. (en) Jennifer Sherman, « The Quintessential Quintuplets Anime Season 2 Reveals TV Ad, More Staff : Series premieres in January after COVID-19 delay », sur Anime News Network, (consulté le )
  43. (en) Jennifer Sherman, « The Quintessential Quintuplets Anime Season 2 Delayed to January 2021 Due to COVID-19 : Originally slated for October », sur Anime News Network, (consulté le )
  44. (en) Rafael Antonio Pineda, « Entire Quintessential Quintuplets Season 2 Will Be Finished Before Airing, Studio Head Says », sur Anime News Network, (consulté le )
  45. (ja) « 「五等分の花嫁∬」1月7日に放送スタート!本PVが公開、GYAO!ほかにて配信も », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  46. (ja) Alex Mateo, « The Quintessential Quintuplets Anime Season 2's Full Promo Video Announces January 7 Debut : Video previews "Gotōbun no Katachi" song », sur Anime News Network, (consulté le )
  47. (ja) « 「五等分の花嫁∬」BD全5巻予約開始。特典に縮刷版アフレコ台本 », sur ota-suke.jp,‎ (consulté le )
  48. (en) Alex Mateo, « The Quintessential Quintuplets Anime Gets Sequel : Announcement promo video, visual unveiled », sur Anime News Network, (consulté le )
  49. (ja) « アニメ「五等分の花嫁」続編制作決定、ウェディング姿の5つ子捉えた新ビジュ&PV », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  50. (en) Karen Ressler, « Crunchyroll to Stream B-Project 2, Date A Live III, ENDRO!, Quintessential Quintuplets Anime : 4 simulcasts announced for winter », sur Anime News Network, (consulté le )
  51. GoToon, « Les saisons 2 de The Quintessential Quintuplets et Yuru Camp – Au grand air en simulcast sur Crunchyroll : Le premier épisode est disponible », sur Crunchyroll, (consulté le )
  52. (en) Alex Mateo, « Funimation to Stream English Dub for The Quintessential Quintuplets Anime Season 2 : Series premieres on January 7 », sur Anime News Network, (consulté le )
  53. (zh-Hans) « 2021年冬番版权与代理商归属一览 », sur acfun.cn,‎ (consulté le )
  54. a et b (en) Alex Mateo, « The Quintessential Quintuplets Anime Season 2 Reveals Theme Songs : 5 main cast members perform opening, ending songs », sur Anime News Network, (consulté le )
  55. (ja) « 「五等分の花嫁 五つ子ちゃんはパズルを五等分できない。」の正式サービスが本日スタート。オリジナルの新作ストーリーも収録 », sur www.4gamer.net (consulté le )
  56. (en) Jennifer Sherman, « The Quintessential Quintuplets Anime Gets Smartphone Puzzle Game : iOS/Android game launches with original story in 2020 », sur Anime News Network, (consulté le )
  57. (ja) « 「五等分の花嫁」がパズルゲームに、風太郎の視点で5つ子たちとの絆を深める », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  58. (en) Rafael Antonio Pineda, « The Quintessential Quintuplets Gets PS4/Switch Game in March : Game features original story with Uesugi, quintuplets trapped on deserted island », sur Anime News Network, (consulté le )
  59. (ja) « 冬アニメ『五等分の花嫁∬』がゲーム化決定! ティザーサイトでPV公開 », sur animatetimes.com,‎ (consulté le )
  60. (en-US) Sal Romano, « The Quintessential Quintuplets ∬: Summer Memories Also Come in Five announced for PS4, Switch [Update] », sur Gematsu, (consulté le )
  61. (ja) « 次にくるマンガ大賞「錦田警部はどろぼうがお好き」3位で青山剛昌がエール、新装版も発売決定 », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  62. (en) Crystalyn Hodgkins, « 43rd Annual Kodansha Manga Awards' Winners Announced : Quintessential Quintuplets, To Your Eternity, Perfect World, What Did You Eat Yesterday?, Hajime no Ippo, Kosaku Shima win awards », sur Anime News Network, (consulté le )
  63. (ja) « 【イベントレポート】講談社漫画賞の贈呈式、春場ねぎ「赤松先生に選んでもらえたことは僕にとって特別」 », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  64. Guillaume Boutet, « The Quintessential Quintuplets T1 & T2 - Par Negi Haruba », sur Actua BD, (consulté le )
  65. Guillaume Boutet, « The Quintessential Quintuplets T. 3 & T. 4 - Par Negi Haruba », sur Actua BD, (consulté le )
  66. a b et c Koiwai, « Dossier The Quintessential Quintuplets - Partie 1 - HARUBA Negi - Présentation », sur manga-news.com, (consulté le )
  67. (en-US) Paul Jensen, « Season Finale: The Quintessential Quintuplets ‒ Episode 12 », sur Anime News Network, (consulté le )
  68. (en-US) Patrick Frye, « The Quintessential Quintuplets Season 2 Anime Has Been Confirmed For Winter 2021 [Trailer] », sur Monsters and Critics, (consulté le )
  69. Koiwai, « Critique de l'anime The Quintessential Quintuplets - Saison 1 - Serie TV 2019 », sur manga-news.com, (consulté le )
  70. (ja) « 五等分の花嫁:「マガジン」のラブコメマンガがテレビアニメ化 19年放送 », sur mantan-web.jp, Mainichi Shinbun,‎ (consulté le )
  71. (en) Crystalyn Hodgkins, « Roundup of Newly Revealed Print Counts for Manga, Light Novel Series (July-August) : Witch Hat Atelier, Devils' Line, Wotakoi, Kakegurui, Golden Kamuy, D-Frag!, more », sur Anime News Network, (consulté le )
  72. (en) Crystalyn Hodgkins, « Roundup of Newly Revealed Print Counts for Manga, Light Novel Series - October 2018 : Cells at Work!, Laid-Back Camp, GIGANT, Yuuna and the Haunted Hot Springs, more », sur Anime News Network, (consulté le )
  73. (en) Jennifer Sherman, Karen Ressler et Crystalyn Hodgkins, « Roundup of Newly Revealed Print Counts for Manga, Light Novel Series - February 2019 : Konosuba, Shield Hero, Tanya, Seraph of the End, Demon Slayer, ReLIFE, Takagi-san, Domestic Girlfriend, more », sur Anime News Network, (consulté le )
  74. (en) Paul Chapman, « The Quintessential Quintuplets Manga Hits 5 Million Copies in Japan : The editorial staff of "Bessatsu Shonen Magazine" credits the milestone to a boom in female readership », sur Crunchyroll, (consulté le )
  75. 春場ねぎ (@negi_haruba), « なんと!五等分の花嫁が累計1000万部を突破しました! », sur Twitter,‎ (consulté le )
  76. (en) « <五等分の花嫁>コミックス最終14巻発売 テレビアニメ化も話題のラブコメマンガ », sur Mantan Web,‎ (consulté le )
  77. (ja) « <五等分の花嫁>コミックス最終14巻発売 テレビアニメ化も話題のラブコメマンガ(MANTANWEB) », sur Yahoo! Japan News,‎ (consulté le )
  78. (ja) « ゲーム『五等分の花嫁∬ ~夏の思い出も五等分~』ウェブサイト正式オープン! アニメイト店舗特典は中野三玖のB2タペストリー », sur animatetimes.com,‎ (consulté le )
  79. (en) Karen Ressler, « Japanese Comic Ranking, March 12-18 : One Piece, That Time I Got Reincarnated as a Slime, Ace of Diamond Act II, Waiting for Spring, Goblin Slayer in top 5 », sur Anime News Network, (consulté le )
  80. (en) Karen Ressler, « Japanese Comic Ranking, May 14-20 : Chihayafuru, Skip Beat!, The Heroic Legend of Arslan, DAYS, Dagashi Kashi in top 5 », sur Anime News Network, (consulté le )
  81. (en) Karen Ressler, « Japanese Comic Ranking, May 21-27 : Skip Beat!, Interviews with Monster Girls, Dagashi Kashi, Horimiya, Chihayafuru in top 5 », sur Anime News Network, (consulté le )
  82. (en) Karen Ressler, « Japanese Comic Ranking, May 28-June 3 : New Slam Dunk edition takes 6 spots in top 10 », sur Anime News Network, (consulté le )
  83. (en) Karen Ressler, « Japanese Comic Ranking, July 16-22 : Kingdom, Tokyo Ghoul:re, JoJolion, Kishibe Rohan wa Ugokanai, DAYS in top 5 », sur Anime News Network, (consulté le )
  84. (en) Karen Ressler, « Japanese Comic Ranking, July 23-29 : Kingdom, Tokyo Ghoul:re, Black Butler, Monthly Girls' Nozaki-kun, What Did You Eat Yesterday? manga in top », sur Anime News Network, (consulté le )
  85. (en) Karen Ressler, « Japanese Comic Ranking, September 10-16 : One Piece, The Ancient Magus' Bride, My Hero Academia, Natsume's Book of Friends, Food Wars! Shokugeki no Soma in top 5 », sur Anime News Network, (consulté le )
  86. (en) Kim Morrissy, « That Time I Got Reincarnated as a Slime Manga, Novels Top BookWalker Sales for 2019 (First Half) », sur Anime News Network, (consulté le )
  87. (en) Egan Loo, « Top-Selling Manga in Japan by Series: 2019 : Oricon: Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba sells 12 million to end One Piece's 11-year reign », sur Anime News Network, (consulté le )
  88. (en) Egan Loo, « Top-Selling Manga in Japan by Series: 2020 (First Half) : Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba sells 45 million, followed by One Piece, Quintessential Quintuplets », sur Anime News Network, (consulté le )
  89. (en) Lynzee Loveridge, « TBS Credits The Quintessential Quintuplets for Anime Fiscal Sales Boost », sur Anime News Network, (consulté le )

ŒuvresModifier

Édition japonaise
Go-tōbun no hanayome
Fanbook
Édition française

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :