Ouvrir le menu principal

Seiyū

acteur ou actrice japonaise spécialisé dans le doublage
Page d'aide sur les redirections « Seiyu » redirige ici. Pour les autres significations, voir Seiyu (homonymie).
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Seiyū (声優?) est le nom que l'on donne aux acteurs spécialisés dans le doublage au Japon.

En japonais dans les médias, l'abréviation CV (de l'anglais pour character voice) est couramment accolée au nom du seiyū (équivalant ainsi à la mention « doubleur » ou « voix » en français) depuis les années 1980 pour indiquer un rapport extradiégétique entre lui et un élément de l’œuvre à laquelle il est rattaché, comme le rôle qu'il interprète, par exemple quand le seiyū interprète lui-même une chanson de l’œuvre en tant que personnage, et que la limite entre les deux est floue ou absente.

HistoriqueModifier

Le Japon détient une part de marché importante dans la télévision. Cette industrie de l'animation produisant 60 % des séries animées dans le monde,[1] le doublage est bien plus important que dans la plupart des autres pays.

En plus d'être utilisés dans le domaine de la narration radiophonique et en tant que voix-off pour les programmes télévisés et films non-japonais, les seiyū doublent beaucoup d'anime et de jeux vidéo. Les seiyū célèbres, spécialement féminins tels que Kana Hanazawa, Kikuko Inoue, Megumi Hayashibara, Aya Hirano, Aya Hisakawa, Mitsuki Saiga, Nana Mizuki, Paku Romi et Rie Kugimiya, possèdent souvent des fan clubs internationaux. Certains fans ne regardent une série que pour entendre leur seiyū préféré[2]. Certains comédiens de post-synchronisation japonais mettent en avant leur talent dans le domaine de la chanson[3], et certains autres deviennent acteurs ou présentateurs de télévision.

Au Japon, il existe environ 130 écoles spécialisées dans le doublage[4]. Les compagnies de télévision possèdent leurs propres troupes de comédiens au doublage. Des revues se focalisant principalement sur les seiyū sont publiées au Japon.

Le métier, en lui-même, est le sujet principal de plusieurs mangas et anime tels que Love Get Chu, Rec et Seiyuka!.

ÉtymologieModifier

À l'origine au Japon, les comédiens de doublage étaient appelés koe no haiyū (声の俳優?, litt. « acteur de doublage »). Par commodité, il a été raccourci en ne prenant que le premier et le dernier kanji (声優), ce qui donne seiyū[5].

Notes et référencesModifier

  1. (en) « What’s Right with Japan » [« Ce qui est bien au Japon] »], Time Asia,‎ (lire en ligne, consulté le 3 juin 2007)
  2. Gilles Poitras, Anime Essentials: Every Thing a Fan Needs to Know [« Les essentiels du anime : tout ce qu’un afficcioné doit savoir »], Stone bridge, 2000 déc 1 (ISBN 1-880656-53-1), p. 90
  3. (ru) Краткий анимешно-русский разговорник.
  4. (en) Terumitsu Otsu et Mary Kennard, « The art of voice acting » [« L'art du doublage »], The Daily Yomiuri,‎ , p. 11
  5. (ja) « 声優(せいゆう)とは », sur Kotobank (consulté le 9 décembre 2014)

Voir aussiModifier