Ouvrir le menu principal

Mainichi Shinbun
毎日新聞
Image illustrative de l’article Mainichi Shinbun

Pays Drapeau du Japon Japon
Langue Japonais
Périodicité Quotidien
Genre Généraliste
Diffusion 5,555,939 ex. (2005)
Date de fondation 1872
Ville d’édition Tokyo

Propriétaire The Mainichi Newspapers Co., Ltd. (株式会社毎日新聞社)
Directeur de publication Yutaka Asahina (ja)
Site web http://www.mainichi.jp/

Le Mainichi Shinbun (毎日新聞?, littéralement « le journal quotidien ») est l'un des journaux japonais à plus haut tirage. Il est publié par The Mainichi Newspapers Co., Ltd. (株式会社毎日新聞社, Kabushiki-gaisha Mainichi Shinbunsha?). Le PDG et directeur de publication est Yutaka Asahina (ja) (朝比奈豊), il remplace en 2008 Masato Kitamura (ja).

HistoireModifier

L'histoire du journal commence avec la fondation de deux journaux pendant l'ère Meiji. Le Tōkyō Nichi Nichi Shinbun était le premier à être fondé, le 21 février 1872. L’Ōsaka Mainichi Shinbun fut fondé quatre ans plus tard, en 1876. Les deux journaux fusionnèrent en 1911, mais les deux entreprises continuèrent à imprimer les journaux chacun de leur côté, et ceci jusqu'en 1943, quand on donna le titre de Mainichi Shinbun à tous les deux. Dans les années 1930, le Tokyo Nichi Nichi Shimbun adopte une attitude militariste, encourageant l'invasion de la Chine par l’armée japonaise[1].

En 1966, le bureau de Tokyo déménagea de Yurakucho à Takebashi et, en 1992, le bureau d'Osaka déménagea de Dojima à Nishi-Umeda.

Aujourd'huiModifier

 
Le bureau du journal à Tokyo.
 
Le bureau d'Osaka.

Le journal a 3 200 employés qui travaillent dans 364 bureaux dans le Japon ainsi que dans 26 à l'étranger. Il est l'un des trois grands journaux du Japon et a 79 entreprises associées, dont le Tokyo Broadcasting System, le Mainichi Broadcasting System et le journal Sports Nippon.

Deux anciens PDG du journal sont devenus premiers ministres du Japon, et le Mainichi est le seul journal japonais à avoir gagné un prix Pulitzer. L'Association des journaux du Japon, composé de 180 organisations d'actualité, a donné son Grand Prix au journal à 21 reprises, faisant du Mainichi le gagnant le plus récompensé de ce prestigieux prix depuis sa création en 1957.

En plus des éditions du matin et du soir du Mainichi Shinbun, l'entreprise a une version en ligne en anglais appelée The Mainichi Daily News, qui était à une époque imprimée. Elle imprime aussi une revue hebdomadaire bilingue anglais-japonais, le Mainichi Weekly, ainsi que plusieurs livres de poche, des livres reliés et des magazines, dont un hebdomadaire, le Sunday Mainichi (en anglais, « Mainichi du dimanche »).

Comme beaucoup d'autres entreprises de presse japonaises, le Mainichi anime beaucoup d'évènements culturels, dont des expositions d'art et des matchs de sport. Les plus connus sont le tournoi de baseball du lycée Sembatsu, qui prend place chaque printemps au Stade Koshien, ainsi que le tournoi amateur de baseball tous les étés au Tokyo Dome (autrefois au Stade Korakuen).

Prix du film MainichiModifier

Le Prix du film Mainichi est un ensemble de récompenses décernées par le journal depuis 1946.

BureauxModifier

TiragesModifier

En 2009,

  • Le tirage du matin se vend à 3 945 646 exemplaires et coûte 130 ¥.
  • Le tirage du soir se vend à 1 610 293 exemplaires et coûte 50 ¥.
  • Un abonnement au journal (éditions du matin et du soir) coûte 3 925 ¥ par mois.

Notes et référencesModifier

  1. Lina Sankari, « Japon. Akahata, la paix pour drapeau », L'Humanité,‎ (lire en ligne, consulté le 23 février 2018)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier