Ouvrir le menu principal

The Clash at Daytona

course automobile de la NASCAR Sprint Cup Series

The Clash at Daytona
Logo.
Circuit Daytona International Speedway
Sponsor Advance Auto Parts (en)
Nombre de tours 75
Distance de course 187,5 milles (301,75 km)
Première édition 1979
Anciens noms 1979-1997 : Busch Clash
1998-2000 : Bud Shootout
2001-2012 : Budweiser Shootout
2013-2016 : Sprint Unlimited
2017-présent : Advance Auto Parts Clash

The Clash at Daytona est une course automobile annuelle organisée par la NASCAR à l'occasion du championnat des NASCAR Cup Series.

Elle se déroule sur le circuit dénommé Daytona International Speedway situé en Floride.

Cette course ne fait pas partie du championnat mais constitue une préparation au Daytona 500 qui se déroule quelques jours plus tard sur le même circuit.

C'est la première compétition de la saison. Elle sert de lancement à la série de courses automobiles dénommée Budweiser Speedweeks qui ont lieu sur ce circuit pendant environ une semaine avec le Can-Am Duel servant de qualification pour le Daytona 500, course la plus prestigieuse des NASCAR Cup Series.

Le nom officiel de l'événement The Clash at Daytona varie en fonction du sponsoring du nom. C'est la société Advance Auto Parts (en) qui le sponsorise depuis la saison 2017 ce qui donne comme nom officiel à l'événement l'Advance Auto Parts Clash[1]. La course de 2017 fut repoussée au samedi à cause des pluies ininterrompues du samedi. C'est la première fois depuis 2006 que la course se déroulait de jour.

Le tenant du titre est Brad Keselowski vainqueur du Clash 2018.

Plan du circuit

Sommaire

La courseModifier

À l'origine, The Clash at Daytona était connue sous le nom de Busch Clash, et elle consistait en un sprint de 20 tours de circuit (pour un total de 50 miles) disputé entre tous les pilotes ayant eu une pole position au cours de la saison précédente. Ces pilotes étaient considérés comme les « conducteurs les plus rapides de facto sur le circuit ».

Jusqu'en 2016, la course se composait de trois parties (segments) (30 tours, 25 tours, 20 tours) se terminant par un sprint de 20 tours.

À partir de l'édition de 2017, les 75 tours d'une longueur totale de 187,5 miles sont divisés en 2 segments séparés par 25 tours de sécurité (neutralisation sous drapeau jaune). Le premier segment est de 25 tours, le second de 50 tours.

À l'instar de la All-Star Race (en) courue à Charlotte, la course n'accorde pas de point pour le championnat mais rétribue financièrement très bien les pilotes.

Procédure de sélection des pilotesModifier

Depuis la saison 2017 et contrairement aux années précédentes, il n'y aura pas un nombre prédéterminé de voitures au départ. Seuls les conducteurs qui répondent à un des critères suivants seront admis :

  • les pilotes ayant remporté une pole position (Pole Award Winner) la saison précédente ;
  • les anciens vainqueurs des Chash at Daytona ;
  • les anciens gagnants de la pole position au (Pole Award winners) du Daytona 500 qui ont participé à temps plein aux courses de la NASCAR Cup Series au cours de la saison précédente ;
  • les pilotes qualifiés pour la Chase 2016.

Pour le Clash de 2017, 20 pilotes satisfaisaient aux conditions pour pouvoir être sélectionnés. Cependant, il n'y a eu que 17 pilotes au départ, 1 pilote ayant pris sa retraite fin de saison 2016, 1 pilote étant actuellement sans volant et 2 pilotes étant au volant de la même voiture en 2016 (à la suite d'une blessure du titulaire) ne peuvent obtenir qu'une seule place. Les places sur la ligne de départ ont été tirées au sort[2]

PalmarèsModifier

Année Date Pilote Écurie Châssis Distance course Temps course Vitesse
moyenne
Tours Miles (km) mi/h km/h
1979 18 février Buddy Baker Harry Ranier Oldsmobile 20 50 (80,467) 15 min 26 s 194,384 312,830
1980 10 février Dale Earnhardt Rod Osterlund Racing Oldsmobile 20 50 (80,467) 15 min 39 s 191,693 308,500
1981 8 février Darrell Waltrip Junior Johnson & Associates Buick 20 50 (80,467) 15 min 52 s 189,076 304,288
1982 7 février Bobby Allison DiGard Motorsports Buick 20 50 (80,467) 15 min 39 s 191,693 308,500
1983 * 14 février Neil Bonnett (en) RahMoc Enterprises Chevrolet 20 50 (80,467) 15 min 35 s 192,513 309,819
1984 12 février Neil Bonnett (en) Junior Johnson & Associates Chevrolet 20 50 (80,467) 15 min 33 s 195,926 315,312
1985 10 février Terry Labonte Billy Hagan Chevrolet 20 50 (80,467) 15 min 19 s 195,865 315,214
1986 8 février Dale Earnhardt Richard Childress Racing Chevrolet 20 50 (80,467) 15 min 19 s 195,865 315,214
1987 8 février Bill Elliott Melling Racing Ford 20 50 (80,467) 15 min 10 s 197,802 318,331
1988 7 février Dale Earnhardt Richard Childress Racing Chevrolet 20 50 (80,467) 15 min 40 s 191,489 308,171
1989 12 février Ken Schrader Hendrick Motorsports Chevrolet 20 50 (80,467) 15 min 33 s 192,926 310,484
1990 11 février Ken Schrader Hendrick Motorsports Chevrolet 20 50 (80,467) 15 min 36 s 192,308 309,489
1991 ^ 10 février Dale Earnhardt Richard Childress Racing Chevrolet 20 50 (80,467) 15 min 50 s 189,474 304,928
1992 ^ 8 février Geoff Bodine Bud Moore Engineering Ford 20 50 (80,467) 15 min 52 s 189,076 304,288
1993 ^ 7 février Dale Earnhardt Richard Childress Racing Chevrolet 20 50 (80,467) 16 min 03 s 186,916 300,812
1994 ^ 13 février Jeff Gordon Hendrick Motorsports Chevrolet 20 50 (80,467) 15 min 53 s 188,877 303,968
1995 ^ 12 février Dale Earnhardt Richard Childress Racing Chevrolet 20 50 (80,467) 15 min 55 s 188,482 303,332
1996 ^ 11 février Dale Jarrett Robert Yates Racing Ford 20 50 (80,467) 16 min 13 s 184,995 297,720
1997 ^ 9 février Jeff Gordon Hendrick Motorsports Chevrolet 20 50 (80,467) 16 min 11 s 185,376 298,333
1998 8 février Rusty Wallace Penske Racing Ford 25 62,5 (100,584) 20 min 57 s 178,998 288,069
1999 7 février Mark Martin Roush Fenway Racing Ford 25 62,5 (100,584) 20 min 38 s 181,745 292,490
2000 13 février Dale Jarrett Robert Yates Racing Ford 25 62,5 (100,584) 20 min 34 s 182,334 293,438
2001 11 février Tony Stewart Joe Gibbs Racing Pontiac 70 175 (281,635) 58 min 00 s 181,036 291,349
2002 10 février Tony Stewart Joe Gibbs Racing Pontiac 70 175 (281,635) 57 min 55 s 181,295 291,766
2003 8 février Dale Earnhardt Jr. Dale Earnhardt, Inc. Chevrolet 70 175 (281,635) 58 min 04 s 180,827 291,012
2004 7 février Dale Jarrett Robert Yates Racing Ford 70 175 (281,635) 1 h 09 min 37 s 150,826 242,730
2005 12 février Jimmie Johnson Hendrick Motorsports Chevrolet 70 175 (281,635) 57 min 53 s 181,399 291,933
2006 + ~ 12 février Denny Hamlin Joe Gibbs Racing Chevrolet 72[3] 180 (289,681) 1 h 10 min 18 s 153,627 247,238
2007 10 février Tony Stewart Joe Gibbs Racing Chevrolet 70 175 (281,635) 1 h 03 min 12 s 166,195 267,464
2008 9 février Dale Earnhardt Jr. Hendrick Motorsports Chevrolet 70 175 (281,635) 1 h 14 min 36 s 140,751 226,516
2009 ~ 7 février Kevin Harvick Richard Childress Racing Chevrolet 78[3] 195 (313,822) 1 h 31 min 57 s 168,564 271,277
2010 ~ 6 février Kevin Harvick Richard Childress Racing Chevrolet 76[3] 190 (305,775) 1 h 18 min 48 s 144,742 232,939
2011 12 février Kurt Busch Penske Racing Dodge 75 187,5 (301,752) 1 h 13 min 15 s 153,584 247,169
2012 ~ 18 février Kyle Busch Joe Gibbs Racing Toyota 82[3] 205 (329,915) 1 h 39 min 07 s 124,096 199,713
2013 16 février Kevin Harvick Richard Childress Racing Chevrolet 75 187,5 (301,752) 1 h 03 min 22 s 177,538 285,719
2014 15 février Denny Hamlin Joe Gibbs Racing Toyota 75 187,5 (301,752) 1 h 18 min 35 s 143,16 230,393
2015 14 février Matt Kenseth Joe Gibbs Racing Toyota 75 187,5 (301,752) 1 h 22 min 59 s 135,569 218,177
2016 ~ 13 février Denny Hamlin Joe Gibbs Racing Toyota 79 197,5 (317,845) 1 h 32 min 16 s 128,432 206,691
2017 + 19 février Joey Logano Team Penske Ford 75 187,5 (301,752) 1 h 18 min 24 s 143,831[4] 230,136
2018 11 février Brad Keselowski Team Penske Ford 75 187,5 (301,752) 1 h 06 min 09 s 169,641 273,010
2019 [5] 10 février Jimmie Johnson Hendrick Motorsports Chevrolet 57 147.5 (236) 1 h 20 min 01 s 110.602 177,997
 
Un virage du circuit Daytona International Speedway.

Notes :

  • * indique que la course de 1983 fut reportée au lundi à cause de la pluie.
  • + indique que les courses de 2006 et de 2017 furent reportées de la soirée du samedi au dimanche après-midi à cause de la pluie.
  • ~ indique que les courses des années 2006, 2009, 2010, 2012 et 2016 ont été prolongées en raison de prolongation.
  • indique une course arrêtée à cause de la pluie
  • ^ indique des courses avec segments :
    • 1991: Earnhardt gagne les 1er et 2e segments de 10 tours ;
    • 1992: Sterling Marlin gagne le 1er de 10 tours et Bodine le 2e segment de 10 tours ;
    • 1993: Earnhardt gagne les 1er et 2e segments de 10 tours ;
    • 1994: Dale Earnhardt gagne le 1er de 10 tours et Gordon le 2e segment de 10 tours ;
    • 1995: Jeff Gordon gagne le 1er de 10 tours et Earnhardt le 2e segment de 10 tours ;
    • 1996: Sterling Marlin gagne le 1er de 10 tours et Jarrett le 2e segment de 10 tours ;
    • 1997: Terry Labonte gagne le 1er de 10 tours et Gordon le 2e segment de 10 tours.

Pilotes multiples vainqueursModifier

Nb. Vict. Pilote Saison
6 Dale Earnhardt 1980, 1986, 1988, 1991, 1993, 1995
3 Dale Jarrett 1996, 2000, 2004
Tony Stewart 2001, 2002, 2007
Kevin Harvick 2009, 2010, 2013
Denny Hamlin 2006, 2014, 2016
2 Neil Bonnett (en) 1983, 1984
Ken Schrader 1989, 1990
Jeff Gordon 1994, 1997
Dale Earnhardt Jr. 2003, 2008
Jimmie Johnson 2005, 2019

Écuries multiples gagnantesModifier

Nb. Vict. Écurie Saison
8 Richard Childress Racing 1986, 1988, 1991, 1993, 1995, 2009, 2010, 2013
Joe Gibbs Racing 2001, 2002, 2006, 2007, 2012, 2014, 2015, 2016
7 Hendrick Motorsports 1989, 1990, 1994, 1997, 2005, 2008, 2019
4 Penske Racing 1998, 2011, 2017, 2018
3 Robert Yates Racing 1996, 2000, 2004
2 Junior Johnson & Associates 1981, 1984

Victoires par marquesModifier

Nb. Vict. Marque Saison
21 Chevrolet 1983, 1984, 1985, 1986, 1988, 1989, 1990, 1991, 1993, 1994, 1995, 1997, 2003, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2013, 2019
9 Ford 1987, 1992, 1996, 1998, 1999, 2000, 2004, 2017, 2018
4 Toyota 2012, 2014, 2015, 2016
2 Oldsmobile 1979, 1980
Buick 1981, 1982
Pontiac 2001, 2002

Anciens logosModifier

 
Logo de 2017

Notes et référencesModifier

  1. (en) Menzer Joe, « Advance Auto Parts steps up to sponsor Clash exhibition at Daytona », sur Foxsports.com, (consulté le 18 janvier 2017)
  2. (en) « HOW THE ADVANCE AUTO PARTS CLASH WORKS », sur nascar.com, (consulté le 19 février 2019)
  3. a b c et d Course prolongée en raison d'une arrivée Green-white-checker.
  4. (en)https://nbcnascartalk.files.wordpress.com/2017/02/results.pdf
  5. (en) « Unofficial Race Results for the The 41st Annual Advance Auto Parts Clash - Sunday, February 10, 2019 », sur nascar-assets.ae-admin.com, NASCAR, (consulté le 11 février 2019)

Lien externeModifier