Super Bowl LV

Super Bowl LV
Description de l'image Super Bowl LV.png.
Score de la rencontre
1234Total
KC30303009
TB71410031
Informations générales
Date 7 février 2021
Stade Raymond James Stadium
Ville Tampa, Floride
MVP Tom Brady, QB, Tampa Bay[1]
Spectacle de la mi-temps The Weeknd[2],[3],[4]
Affluence 24 835 personnes

Le Super Bowl LV est un match de football américain constituant la finale de la saison 2020 de la NFL. Il a été joué le au Raymond James Stadium de Tampa dans l'État de Floride.

Il s'agit du 55e Super Bowl, le 5e joué dans la région de Tampa et le 3e au Raymond James Stadium[5]. Les Chiefs de Kansas City, tenants du titre et champions de l'American Football Conference (AFC), ont été opposés aux Buccaneers de Tampa Bay, champions de la National Football Conference (NFC).

Ce Super Bowl marque l'histoire de la NFL puisque d'une part une équipe dispute pour la première fois le Super Bowl dans son stade, le Raymond James Stadium étant le stade des Buccaneers, et que d'autre part l'assistance a été limitée à un maximum de 25 000 personnes en raison de la pandémie de Covid-19, soit la plus petite assistance de l'histoire du Super Bowl.

Le match a été télévisé sur la chaine CBS. Les Buccanneers remportent le match au score de 31 à 9 et gagnent le deuxième Super Bowl de leur histoire, après le Super Bowl XXXVII. Le quarterback des Buccanneers Tom Brady, qui remporte son septième Super Bowl en carrière, est désigné meilleur joueur du Super Bowl.

Procédure de désignation du lieu du matchModifier

 
Le stade décoré pour le Super Bowl LV.

Le la ligue précise la liste des 5 sites finalistes pour accueillir le Super Bowl LIII en 2019 et Super Bowl LIV en 2020. Le , les propriétaires des franchises NFL ont voté pour déterminer les villes accueillant ces deux évènements. Après ces deux votes, ils ont décidé de procéder à un 3e vote (non prévu) pour sélectionner le futur site du Super Bowl LV[6]. C'est ainsi qu'Atlanta et Miami se voient respectivement accordés les Super Bowls LIII et LIV. Ces villes sont donc retirées de la liste des sites potentiels pour accueillir le Super Bowl LV. Los Angeles n'était pas éligible pour le Super Bowl LIII (leur nouveau stade étant toujours en construction pour la date de l'événement). La ville pouvait entrer en ligne de compte pour les Super Bowls LIV et LV mais décide finalement de ne se présenter que pour le LV[7].

Il ne reste donc que deux candidats en lice pour le Super Bowl LV :

La ville de Los Angeles est initialement choisie pour accueillir le Super Bowl LV à la suite du vote effectué le [7],[8],[9]. Cependant, à la suite de délais de construction dépassés, les autorités annoncent que le stade ne serait pas complètement opérationnel avant le début de la saison 2020[10]. Le , les propriétaires NFL décident à l'unanimité (avec l'accord des Rams) de déplacer le Super Bowl LV vers Tampa, la ville d'Inglewood se voyant octroyée le Super Bowl LVI en 2022[11],[12].

Pandémie de Covid-19Modifier

Au début de la saison 2020 de la NFL, à la suite de la pandémie de Covid-19 aux États-Unis, la ligue avait décidé d'interdire les événements annexes se déroulant habituellement sur le terrain à l'occasion des Super Bowls avec spectateurs comme le spectacle de la mi-temps et les hymnes nationaux d'avant match. Ces éléments, qui ont toujours été considérés comme des moments importants des Super Bowls, devraient se dérouler en dehors du site si les restrictions dues à la pandémies restaient en place[13].

Le , la NFL annonce que l'artiste The Weeknd avait été choisi pour le show de la mi-temps[3].

En , l'État de Floride supprime les restrictions imposées aux événements sportifs par la pandémie même si trois équipes sportives de l'État limiteront volontairement les spectateurs à 20-25% de la capacité de leurs stades[14].

À la fin du mois d'octobre, la NFL prévoyait pour le Super Bowl, une participation minimale de 20% de la capacité du stade tout en espérant une augmentation en fonction de l'évolution de la situation[15].

Le , la NFL annonce que le match se déroulera en présence de 22 000 spectateurs dont 7 500 professionnels de la santé vaccinés contre le coronavirus venant pour la plupart de Tampa et du centre de la Floride. Chacune des 32 équipes NFL pourront également récompenser certains travailleurs de la santé de leur propre région[16],[17],[18].

Les traditionnels évènements annexes au match ont été réduits de manière significative et les deux équipes ne sont arrivées sur place qu'un ou deux jours avant le match comme ce fut le cas pendant la saison régulière[19].

Présentation du matchModifier

L'hymne national The Star-Spangled Banner a été chanté par le chanteur de country Eric Church et Jazmine Sullivan. America the Beautiful a été interprété par la chanteuse H.E.R.[20],[2].

Un concert dénommé le TikTok Tailgate a également été organisé pour les travailleurs des services médicaux invités au Super Bowl. Il a eu lieu avant le match, au cours de l'après-midi, avec Miley Cyrus en guest-star. Des extraits ont ete retransmis en direct lors du show CBS d'avant match tandis que l'intégralité a été retransmise via l'application TikTok[21],[22].

La lauréate du concours nationale des jeunes poètes, Amanda Gorman, a récité un poème original en l'honneur des trois personnalités participant à la cérémonie du tirage au sort soit l'enseignante de Los Angeles Trimaine Davis, l'infirmière de Tampa Suzie Dorner et le vétéran de la Marine James Martin[23].

Équipes Conférences Divisions Entraîneurs Bilan de saison
Chiefs de Kansas City AFC AFC West Andy Reid 16-2
Buccaneers de Tampa Bay NFC NFC South Bruce Arians 14-5
  • Arbitre : Carl Cheffers
  • Équipe donnée favorite par les bookmakers : Kansas City par 3 points[24].
Finales de conférence Super Bowl LV
 , Arrowhead Stadium, Kansas City, Missouri      , Raymond James Stadium, Tampa, Floride
 #1 AFC Chiefs de Kansas City  38
 #2 AFC Bills de Buffalo  24  
 #1 AFC Chiefs de Kansas City  9
 , Lambeau Field, Green Bay, Wisconsin
   #5 NFC Buccaneers de Tampa Bay  31
 #1 NFC Packers de Green Bay  26
 #5 NFC Buccaneers de Tampa Bay  31  

Les équipesModifier

Les Buccaneers ont été désignés comme équipe hôte du Super Bowl LV en fonction de l'alternance des conférences en ce domaine[25]. Le fait que les Buccaneers jouent habituellement leurs matchs à domicile au Raymond James Stadium n'est qu'une coïncidence. Jouant donc « à domicile », les Buccaneers ont décidé de jouer avec leurs maillots blancs et pantalons couleur étain. Les Chiefs joueront avec leurs maillots rouges et pantalons blancs[26].

Les sociétés de paris ont désigné les Chiefs comme favori avec une avance de 3 points et estiment que les équipes inscriront au total 57 points[27].

Buccaneers de Tampa BayModifier

Tampa Bay est la première équipe NFL à disputer le Super Bowl dans son propre stade.

Les seules équipes ayant participé à un Super Bowl joué dans un stade de leur même zone métropolitaine étaient :

Il s'agit de leur second Super Bowl (voir ci-dessous) mais le 10e de leur quarterback Tom Brady (le 1er qu'il ne joue pas avec les Patriots de la Nouvelle-Angleterre).

Dirigés pour la 2e année par l'entraîneur principal Bruce Arians, les Buccaneers ont terminé la saison 2020 avec un bilan en saison régulière de 11 victoires pour 5 défaites. Seconds de la Division NFC South, ils terminent 5e de leur conférence. Lors du tour de wild card, ils battent 31 à 23 la Washington Football Team. Ils battent ensuite respectivement les Saints de La Nouvelle-Orléans 30-20 en tour de division et les Packers de Green Bay 31-26 en finale de conférence NFC.

Avant cette saison, la franchise n'avait plus gagné de match de phase éliminatoire depuis leur victoire au Super Bowl XXXVII au terme de la saison 2002 et n'étaient plus revenu en phase éliminatoire depuis la saison 2007. La franchise avait également enregistré des bilans négatifs lors des 3 dernières saisons dont la première saison d'Arians clôturée sur un bilan de 7-9.

Au cours de l'intersaison, la franchise a engagé Tom Brady, quarterback des Patriots de la Nouvelle-Angleterre en remplacement de Jameis Winston[28]. Les Buccaneers engagent également Rob Gronkowski des Patriots et signent Leonard Fournette, LeSean McCoy, Antonio Brown et Ryan Succop (en). Au cours de la draft 2020 de la NFL, Tampa Bay consolide sa ligne offensive avec le tacle Tristan Wirfs.

L'attaque de Tampa Bays termine classée 7e de la ligue (gain de 6 145 yards) et 3e au nombre de points inscrits (492). Brady a lancé pour un gain cumulé de 4 633 yards en inscrivant 40 touchdowns contre 12 interceptions. Il a également inscrit 3 touchdowns à la course. Sa cible principale a été le WR Mike Evans (70 réceptions, 1 001 yards, 13 touchdowns), le WR Chris Godwin (65 réceptions, 840 yards, 7 touchdowns) ainsi que Rob Gronkowski (45 réceptions, 623 yards, 7 touchdowns). Ses autres cibles ont aussi performé, Scotty Miller (en) (33 réceptions, 501 yards, 3 touchdowns), Antonio Brown (44 réceptions, 483 yards, 4 touchdowns) et Cameron Brate (en) (28 réceptions, 282 yards, 2 touchdowns). Ronald Jones a été le meilleur coureur de l'équipé avec un gain cumule de 978 yards pour 7 touchdowns auquel il faut ajouter 165 yards et 1 touchdown supplémentaire à la suite de 28 réceptions. Le running back Leonard Fournette a gagné 367 yards à la course et inscrit 6 touchdowns. Le kicker Ryan Succop est classé 6e de la ligue ayant réussit 28 des 31 field goals tentés inscrivant à lui seul 136 points[29].

Quant à la défense, elle se classe 6e de la ligue (5 234 yards concédés). Les meilleurs joueurs de la ligne sont les defensive ends Ndamukong Suh (6 sacks) et Jason Pierre-Paul, seul pro bowler de son équipe avec 9½ sacks, 4 fumbles forcés et 2 fumble recouverts. Elle possède également deux excellents linebacker, Devin White (140 tacles, 9 sacks) et Shaquil Barrett (8 sacks, 2 force fumbles). Le meilleur cornerback de l'équipe est Carlton Davis (en) avec 4 interceptions tandis que le meilleur safety Antoine Winfield Jr. (en) (rookie) comptabilise 94 tacles, 1 interception et 3 sacks.

Les Buccaneers au Super Bowl
Édition Date Lieu Adversaire G/P Score Quarterback(s) Entraîneur
Super Bowl XXXVII Qualcomm Stadium, San Diego, Californie Raiders d'Oakland G, 1-0 48-21 Brad Johnson Jon Gruden

Chiefs de Kansas CityModifier

Les Chiefs disputent leur 4e Super Bowl (3 victoires pour 1 défaite). Ils sont les tenants du titre.

Dirigés par l'entraîneur principal Andy Reid pour la 8e saison consécutive, ils terminent la saison régulière avec un bilan de 14 victoires pour 2 défaites , 32-40 contre les Raiders de Las Vegas en 4e semaine et lors du dernier match de saison régulière, 21-38 contre les Chargers de Los Angeles, les titulaires ayant été mis au repos, la première place de la Division AFC West étant déjà assurée. Exemptés du tour de wild card, ils jouent à domicile la phase éliminatoire et battent ensuite respectivement les Browns de Cleveland 22-17 en tour de division et les Bills de Buffalo 38–24 en finale de conférence AFC remportant ainsi le Trophée Lamar Hunt (en) pour la deuxième saison consécutive.

Au terme de la saison, l'attaque de Kansas City est la meilleur de la NFL au nombre de yards gagnés (6 653) et 6e en nombre de points inscrits (473). Le quarterback Patrick Mahomes ests électionné pour la 3e fois consécutive pour le Pro Bowl après avoir enregistré 4 740 yards (second de la ligue) et 38 touchdowns pour six interceptions. Il termine également la saison 2e de son équipe au nombre de yards gagnés à la course avec 308 yards et 2 touchdowns. Sa cible préférée a été le tight end pro bowler Travis Kelce (105 réceptions, 1 416 yards, 11 touchdowns) lequel se classe 2e de la ligue des receveurs tout en établissant le nouveau record NFL de yards en réceptions par un tight end [30]. Le receveur pro bowler Tyreek Hill fut également une cible majeure de Mahomes (87 réceptions 1 276 yards, 15 touchdowns ainsi que 132 yards et 2 touchdowns à la course). Les options de Mahomes furent assez nombreuses tout au long de la saison avec les receveurs Demarcus Robinson (en) (45 réceptions; 466 yards), Mecole Hardman (41 réception, 561 yards et 360 yards en special teams), et Sammy Watkins (37 réceptions, 421 yards). Le meilleur coureur de l'équipe en 2019, Damien Williams, avait choisi de ne pas jouer en 2020 à la suite de la pandémie de Covid-19 et parce que sa mère avait été diagnostiquée malade du cancer en phase 4[31]. Il fut remplacé par le running back rookie Clyde Edwards-Helaire (808 yards, 4 touchdowns et 36 réceptions avec 297 yards et 1 touchdown) et Le'Veon Bell (254 yards, 2 touchdowns) en provenance des Jets de New York. La ligne offensive fut emmenée par le tacle Eric Fisher (2e sélection au Pro Bowl). Il manquera cependant le Super Bowl à la suite d'une blessure au tendon d'Achille occasionnée lors de la finale de conférence[32]. Le kicker des équipes spéciales, Harrison Butker a quant à lui réussi 27 des 27 field goals tentés dont 4 d'une distance supérieure à 50 yards[33].

La ligne défensive des Chiefs a été emmenée par les pro bowlers Chris Jones (7½ sacks , 2 fumbles forcés) et Frank Clark (6 sacks). Le linebacker Anthony Hitchens (en) est classé second de son équipe avec 78 tacles. La ligne arrière de Kansas City a également été remarquable, emmenée par le strong safety pro bowler, Tyrann Mathieu (68 tacles, 6 interceptions, 1 fumble recouvert), le free safety Daniel Sorensen (en) (91 tacles, 3 interceptions, 2 fumbles forcés) et les cornerbacks Bashaud Breeland (en) (2 interceptions) et le rookie L'Jarius Sneed (en) (3 interceptions, 2 sacks)[33].

Les Chiefs en finale nationale (avant 1966)
Édition Date Lieu Adversaire G/P Score Quarterback Entraîneur
NFL Championship 1962 Jeppesen Stadium, Houston, Texas Oilers de Houston G, 1-0 20 2ET 17 Hank Haynes (en) Hank Stram (en)
Les Chiefs au Super Bowl
Édition Date Lieu Adversaire G/P Score Quarterback(s) Entraîneur
Super Bowl LIV Hard Rock Stadium, Miami, Floride 49ers de San Francisco G, 2-1 31-20 Patrick Mahomes Andy Reid
Super Bowl IV Tulane Stadium, La Nouvelle-Orléans, Louisiane Vikings du Minnesota G, 1-1 23-07 Len Dawson Hank Stram (en)
Super Bowl I Los Angeles Memorial Coliseum, Los Angeles, Californie Packers de Green Bay P, 0-1 10-35 Len Dawson Hank Stram

Les arbitresModifier

Le Super Bowl LV a été dirigé par 7 officiels de champ et 2 en studio (révision vidéo). Les nombres entre parenthèses indiquent les numéros de leurs uniformes. C'est la première fois depuis le Super Bowl I que des arbitres remplaçants ont été prévus pour chaque poste et la première fois qu'un arbitre remplaçant est prévu pour les replays (révisions vidéo)[34],[35].

  • Titulaires :
    • Referee : Carl Cheffers (51)
    • Umpire : Fred Bryan (11)
    • Arbitre Down : Sarah Thomas (53) - première femme à officier lors d'un Super Bowl
    • Arbitre Line : Rusty Baynes (59)
    • Arbitre Field : James Coleman (95)
    • Arbitre Side : Eugene Hall (103)
    • Arbitre Back' : Dino Paganelli (105)
    • Arbitre Replay : Mike Wimmer
    • Arbitre assistant Replay : Sean McKee
  • Remplaçants :
    • Referee : Shawn Smith (14)
    • Umpire : Ramon George (128)
    • Arbitre Down : Jerod Phillips (6)
    • Arbitre Line : Mark Steinkerchner (84)
    • Arbitre Field : Tom Hill (97)
    • Arbitre Side : Jabir Walker (26)
    • Arbitre Back : Brad Freeman (88)
    • Arbitre Replay : Mark Butterworth

Déroulement du matchModifier

Joueurs titulairesModifier

 
Patrick Mahomes, quarterback des Chiefs.
Joueurs en attaque[36]
Kansas City Postes Tampa Bay
Mike Remmers LT Donovan Smith
Nick Allegretti LG Ali Marpet (en)
Austin Reiter C Ryan Jensen
Stefen Wisniewski RG Aaron Stinnie
Andrew Wylie RT Tristan Wirfs
Travis Kelce TE Rob Gronkowski
Patrick Mahomes QB Tom Brady
Clyde Edwards-Helaire RB Ronald Jones II
Demarcus Robinson WR Chris Godwin
Tyreek Hill WR Mike Evans
Byron Pringle WR Antonio Brown
 
Tom Brady, quarterback des Buccaneers.
Joueurs en défense[36]
Kansas City (4-3) Postes Tampa Bay (3-4)
Frank Clark RDE DE Ndamukong Suh
Chris Jones LDT DE Rakeem Nuñez-Roches
Derrick Nnadi RDT NT Vita Vea
Tanoh Kpassagnon LDE OLB Jason Pierre-Paul
Anthony Hitchens MLB OLB Shaquil Barrett
Damien Wilson OLB ILB Devin White
Darius Harris OLB ILB Lavonte David
Bashaud Breeland RCB Jamel Dean
L'Jarius Sneed CB Carlton Davis
Daniel Sorensen FS Jordan Whitehead
Tyrann Mathieu SS Antoine Winfield Jr.

Évolution du scoreModifier

Super Bowl LV
Données Résultat
Quart-temps : 1 2 3 4 Total
Buccaneers de Tampa Bay 7 14 10 0 31
Chiefs de Kansas City 3 03 03 0 09
Notes : Résumé vidéo, Statistiques
Évolution du score[37]
QT Temps Drive Équipe Description de l'action Score
Jeux Yards TDP TB KC
1 05:14 8 31 03:23 KC Field goal de 49 yards par Harrison Butker 0 3
00:37 8 75 04:33 TB Touchdown de 8 yards par Rob Gronkowski, passe de Tom Brady (conversion d'un point par Ryan Succop) 7 3
2 06:05 6 38 02:58 TB Touchdown de 17 yards par Rob Gronkowski, passe de Tom Brady (conversion d'un point par Ryan Succop) 14 3
01:04 10 61 05:01 KC Field goal de 34 yards par Harrison Butker 14 6
00:06 5 71 00:55 TB Touchdown de 1 yard par Antonio Brown, passe de Tom Brady (conversion d'un point par Ryan Succop) 21 6
3 11:31 7 47 03:29 KC Field goal de 52 yards par Harrison Butker 21 9
07:45 6 74 03:41 TB Touchdown de Leonard Fournette, course de 27 yards (conversion d'un point par Ryan Succop) 28 9
02:50 8 11 03:34 TB Field goal de 52 yards par Ryan Succop 31 9
Score final : 31 9

RésuméModifier

Première mi-tempsModifier

Kansas City gagne le toss et cède le coup d'envoi à Tampa Bay. Le premier cup de pied d'engagement effectué par Harrison Butker est retourné sur la ligne des 24 yards de Tampa Bay. Le drive d'ouverture des Buccaneers se termine par un 3 et out (three-and-out (en)) et après le punt de Bradley Pinion, les Chiefs débutent leur premier drive sur leur ligne des 33 yards. Ce premier drive connait un fin similaire à celui des Bucs même si les Chiefs ont pu gagner un 1st down. Les Bucs débutent leur second drive par une course de 13 yards de Ronald Jones II mais n'avancent plus par la suite et ils doivent à nouveau punter. Les Chiefs débutent sur leur 38 yards et gagnent 31 yards lors des huit jeux suivants. Ils ouvrent le score (3-0) à la suite d'un field goal de 49 yards par Butker. Le drive suivant des Bucs se termine par un touchdown de 8 yards inscrit par le tight-end Rob Gronkowski sur passe du quarterback Tom Brady (7-3). Il s'agit du 13e touchdown inscrit par le Gronk sur passe de Tom Brady en matchs de phase éliminatoire. Il détiennent ainsi seuls ce record NFL qu'ils partageaient auparavant avec le duo Joe Montana - Jerry Rice[38]. Le drive suivant des Chiefs qu'ils débutent sur leurs 37 yards se termine par un nouveau 3 and out, rendant le ballon aux Bucs sur leur ligne des 30 yards[39].

Les Chiefs lors de leur premier drive du second quart temps se retrouvent à 1 yard de la ligne d'en-but mais Ronald Jones II ne peut inscrire le touchdown puisqu'il est arrêté lors du 4th down par la ligne défensive des Chiefs à quelques centimètre de l'end zone. Kansas City récupère le ballon mais n'arrive pas à remonter le terrain et leur drive se termine par un mauvais punt de 29 yards de Tommy Townsend qui sort du terrain à hauteur de sa ligne des 38 yards. Brady en profite et inscrit un nouveau touchdown à la passe (17 yards) réceptionné à nouveau par Gronkowski (14-3). Le drive suivant des Chiefs comporte dix jeux mais se conclut à nouveau par un field goal de 34 yards (14-6). Le dernier drive de la mi-temps revient à Tampa Bay alors qu'il ne reste qu'environ une minute de jeu. Il se termine par un touchdown d'1 yard en réception par le wide receiver Antonio Brown à 6 secondes de la mi-temps permettant aux Buccaneers de mener 21 à 6[39].

Seconde mi-tempsModifier

Les Chiefs ont le ballon pour débuter la seconde mi-temps. Kansas City parvient à remonter le terrain jusqu'aux 34 yards adverses mais ne parviennent pas à inscrite de touchdown et doivent à nouveau se contenter d'un field goal de 52 yards (21-9). Tampa Bay sur le drive suivant va assommer les Chiefs puisqu'ils vont inscrire un 3e touchdown à la suite d'une course de 27 yards par Leonard Fournette (28-9). Le drive suivant de Kansas City débute sur leurs 25 yards mais se termine par un interception d'Antoine Winfield Jr. et les Chiefs récupèrent le ballon sur leurs 45 yards. Bien que n'ayant gahné que 11 yards au cours des 8 jeux suivants, Tampa Bay capitalise à nouveau en inscrivant un field goal de 52 yards par le kicker Ryan Succop (31-9). Les Chiefs doivent ensuite à nouveau leir rendre le ballon sans parvenir à scorer[39].

La défense des Chiefs force néanmoins Tampa Bay à effectuer un punt (leur troisième du match seulement) mais son attaque doit rendre le ballon alors qu'ils se trouvent au milieu du terrain. Tampa Bay n'en profite pas, rend le ballon aux Buccaneers mais la passe du quarterback Mahomes est interceptée par Devin White alors qu'il ne reste plus qu'un min et 33 secondes de jeu. Tampa Bay en possession du ballon fait fondre l'horloge et le match se termine sur le score de 31 à 9 pour les Buccaneers[39]. Brady est désigné MVP du match et remporte son 5e Super Bowl Most Valuable Player Award[40].

StatistiquesModifier

Meilleur joueur (MVP)[1]
Nom Poste Équipe
Tom Brady QB Buccaneers de Tampa Bay
Statistiques par équipe[37],[41]
Statistiques KC TB
1er down 22 26
1er down à la course 12 12
1er down à la passe 7 8
1er down suite pénalité 3 6
Conversion de 3e down 3/13 4/12
Conversion de 4e down 1/3 0/1
Jeux–yards 69 jeux pour 350 yards 63 jeux pour 340 yards
Yards à la courses 17 courses pour 107 yards (moyenne de 6,3 yards/course) 13 courses pour 145 yards (moyenne de 4,4 yards/course)
Yards à la passe 243 195
Passes: Réussies-Tentées-Interceptées 26/49 passes complétées, 2 interceptions 21/29 passes complétées, 0 interceptions
Réussite en zone rouge/chances 0/3 3/5
TD 0 4
Field Goals 3/3 1/1
Sacks (Nombre-Yards) 1 pour 6 yards adverses perdus 3 pour 27 yards adverses perdus
Fumbles (Nombre/Perdus) 0 0
Pénalités (Nombre/Yards perdus) 11 pour 120 yards perdus 4 pour 39 yards perdus
Temps de possession 28:37 31:23
Statistiques individuelles des Chiefs de Kansas City[42]
Quarterback
Joueur Tent/Réus. Yds TD Int. Év.
Patrick Mahomes[43] 26/49 270 0 2 52,3
Coureurs
Joueur Nbr. Yds TD Long. Moy.
Clyde Edwards-Helaire 9 64 0 26 7,11
Patrick Mahomes 5 33 0 11 6,6
Tyreek Hill 1 5 0 5 5
Darrel Williams 2 5 0 3 2,5
Receveurs
Joueur Nbr. Yds TD Long. Target
Travis Kelce 10 133 0 33 15
Tyreek Hill 7 73 0 23 10
Clyde Edwards-Helaire 2 23 0 18 3
Sammy Watkins 1 13 0 13 1
Demarcus Robinson 1 11 0 11 2
Darrel Williams 2 10 0 9 7
Mecole Hardman 2 4 0 4 6
Byron Pringle 1 3 0 3 2
Défenseurs
Joueur Nbr. T Solo Sack TFL P.D.
Damien Wilson 10 6 0 1 0
Ben Niemann 9 4 0 0 0
Statistiques individuelles des Buccaneers de Tampa Bay[42]
Quarterback
Joueur Tent/Réus. Yds TD Int. Év.
Tom Brady[44] 21/29 201 3 0 125,8
Coureurs
Joueur Nbr. Yds TD Long. Moy.
Leonard Fournette 16 89 1 27 5,56
Ronald Jones II 12 61 0 13 5,08
Receveurs
Joueur Nbr. Yds TD Long. Target
Rob Gronkowski 6 67 2 25 7
Leonard Fournette 4 46 0 15 4
Mike Evans 1 31 0 31 1
Cameron Brate 3 26 0 15 3
Antonio Brown 5 22 1 16 6
Chris Godwin 2 9 0 8 4
Défenseurs
Joueur Nbr. T Solo Sack TFL P.D.
Devin White 12 8 0 2 1
Lavonte David 6 6 0 0 2

Records du bowlModifier

Records établis
Plus d'apparition pour un joueur 10 Tom Brady (Tampa Bay)
Plus d'apparition pour un joueur titulaire 10
Plus de passes tentées pour un joueur en carrière 392
Plus de passe réussies pour un joueur en carrière 256
Plus de yards gagnés à la passe pour un joueur en carrière 2 838
Plus vieux quarterback 43 ans, 188 jours
Plus vieux quarterback titulaire
Plus vieux joueur
Plus vieux joueur titulaire
Les records ci-dessus ne se réfèrent qu'aux Super Bowls
Plus grand nombre de TDs inscrits par un duo en phase éliminatoire 14 Tom Brady et Rob Gronkowski

Spectacle de la mi-tempsModifier

Le spectacle de la mi-temps du Super Bowl LV a été assuré par l'artiste canadien The Weeknd[2],[3],[4].

Sa sélection a été officialisée le [2]. Abel Tesfaye, professionnellement connu sous le nom de The Weeknd, est un chanteur, auteur-compositeur et producteur Canadien né à Toronto dans l'Ontario et primé aux Grammy Awards [45]. Tesfaye a eu cinq chansons classées en tête du Billboard Hot 100 américain[46].

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

RéférencesModifier

  1. a et b (en-US) « Tom Brady Named Super Bowl LV MVP », sur www.buccaneers.com (consulté le 8 février 2021)
  2. a b c et d (en-US) « The Weeknd to headline Pepsi Super Bowl LV Halftime Show at Raymond James Stadium », sur NFL.com, NFL Enterprises, LLC, (consulté le 13 novembre 2020)
  3. a b et c (en-US) Belson Ken, Rosman Katherine et Sisario Ben, « N.F.L. Announces the Weeknd for Its Super Bowl Halftime Show », The New York Times, (consulté le 12 novembre 2020).
  4. a et b (en-US) « Super Bowl LV: The Weeknd announced as Pepsi Halftime Show performer », sur CBSSports.com (consulté le 12 novembre 2020).
  5. (en-US) « 2019 Super Bowl LIII Location and Date » (consulté le 4 février 2018).
  6. (en-US) Battista Judy, « Future Super Bowl sites, Las Vegas among topics at NFL meeting », sur NFL.com, (consulté le 23 mai 2016).
  7. a et b (en-US) « NFL awards 2021 Super Bowl to Los Angeles », Los Angeles Times, (consulté le 24 mai 2016).
  8. (en-US) Rosenthal Gregg, « Atlanta, South Florida, L.A. chosen to host Super Bowls », sur NFL.com (consulté le 24 mai 2016).
  9. (en-US) « NFL awards future Super Bowls to Atlanta, South Florida and Los Angeles », CBS Sports, (consulté le 24 mai 2016).
  10. (en-US) Farmer Sam et Fenno Nathan, « Inglewood football stadium's opening will be delayed a year because of record rainfall », Los Angeles Times, (ISSN 0458-3035, consulté le 18 mai 2017).
  11. (en-US) « Super Bowl LV relocated to Tampa; L.A. will host SB LVI », sur NFL.com (consulté le 23 mai 2017).
  12. AP, « L.A. accueillera le Super Bowl un an plus tard », sur www.rds.ca, RDS, (consulté le 21 octobre 2018).
  13. (en-US) Breech, John, « NFL to ban cheerleaders, mascots, reporters and multiple other groups from sideline for 2020 season », CBS Sports, (consulté le 20 août 2020).
  14. (en-US) Shapiro, Michael, « Dolphins to Keep Capacity at 13,000 Despite Governor's Decision », sur Sports Illustrated (consulté le 31 octobre 2020).
  15. (en-US) « NFL plans to hold fan capacity to 20% for Super Bowl, with masks mandatory », sur ESPN.com, .
  16. « NFL reveals attendance, other details for Super Bowl: What to expect for the game and plans for 2021 season », sur CBSSports.com, (consulté le 22 janvier 2021).
  17. (en) « NFL reveals attendance, other details for Super Bowl: What to expect for the game and plans for 2021 season », sur CBSSports.com (consulté le 25 janvier 2021)
  18. (en-US) Victor Mather, « Super Bowl to Host 22,000 Fans », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 25 janvier 2021).
  19. (en-US) « Super Bowl teams will stick with normal regular-season travel routines », sur ProFootballTalk.com, (consulté le 20 novembre 2020).
  20. (en-US) « Eric Church, Jazmine Sullivan to sing national anthem at Super Bowl LV; H.E.R. to sing America the Beautiful », sur NFL.com, NFL Enterprises, LLC, (consulté le 23 janvier 2021).
  21. (en-US) « Miley Cyrus to Headline NFL TikTok Tailgate Prior to Super Bowl LV », sur Adweek (consulté le 30 janvier 2021).
  22. (en-US) « Miley Cyrus in Game-Day Shape in Bikini Preview of Super Bowl 'TikTok Tailgate' Show », sur Billboard (consulté le 4 février 2021).
  23. (en-US) « Amanda Gorman to recite original poem in Super Bowl LV pregame ceremony », sur Pro Football Talk (consulté le 27 janvier 2021).
  24. (en-US) Purdum David, « Kansas City Chiefs (-3) open as favorites over Tampa Bay Buccaneers in Super Bowl LV », sur ESPN.com, (consulté le 24 janvier 2020).
  25. (en-US) Warner Ralph, « Vikings would be the "away" team in Super Bowl LII », sur NFL.com, National Football League,  : « The AFC and NFC alternate between who is the home team and away team each year, regardless of the stadium they play in. ».
  26. (en-US) Vitali Carmen, « The Buccaneers Will Wear White, Pewter for Super Bowl LV », sur Buccaneers.com, NFL Enterprises, LLC, (consulté le 28 janvier 2021).
  27. (en-US) Dajani Jordan, « Super Bowl 2021 early odds, picks: Chiefs listed as slight favorites over Buccaneers for Super Bowl LV », sur cbssports.com, CBS Sports, 24 anvier 2021 (consulté le 25 janvier 2021).
  28. (en-US) Goldberg Rob, « Tom Brady Announces He's Signing Buccaneers Contract After Leaving Patriots », Bleacher Report (consulté le 25 janvier 2021).
  29. (en-US) « 2020 Tampa Bay Buccaneers Statistics & Players », sur Pro-Football-Reference.com.
  30. (en-US) Matt Conner, « Travis Kelce breaks George Kittle’s NFL record for most receiving yards in a single-season », sur Arrowhead Addict, .
  31. (en-US) « Damien Williams reveals why he opted out of 2020 NFL season », sur ArrowheadPride.com.
  32. (en-US) Alper Josh, « Eric Fisher suffered a torn Achilles », sur ProFootballTalk, (consulté le 25 janvier 2021).
  33. a et b (en-US) « 2020 Kansas City Chiefs Statistics & Players », sur Pro-Football-Reference.com.
  34. (en-US) « Super Bowl LV officiating crew: Carl Cheffers named referee, Sarah Thomas to make history », sur NFL.com (consulté le 24 janvier 2021)
  35. « NFL Names Super Bowl LV Officiating Crew; Carl Cheffers Referee | NFL Football Operations », sur operations.nfl.com (consulté le 24 janvier 2021)
  36. a et b (en-US) Omatiga Mary, « Super Bowl rosters 2021: Starting lineups, QBs, key players, injuries for Chiefs vs. Buccaneers – NBC Sports », sur Sports.nbcsports.com (consulté le 8 février 2021).
  37. a et b (en-US) « Tampa Bay Buccaneers », sur www.buccaneers.com (consulté le 8 février 2021)
  38. (en-US) « Bucs’ Rob Gronkowski makes Super Bowl history with first reception », sur Tampa Bay Times.
  39. a b c et d (en-US) « ESPN Play-by-play – Kansas City Chiefs vs. Tampa Bay Buccaneers – February 7, 2021 », sur ESPN.com (consulté le 7 février 2021).
  40. (en-US) Carmen Vitali, « Tom Brady Named Super Bowl LV MVP », sur buccaneers.com, (consulté le 7 février 2021).
  41. (en-US) ESPN, « Super Bowl LV - Team stats », sur espn.com, (consulté le 8 février 2021)
  42. a et b (en-US) « Tampa Bay Buccaneers », sur www.buccaneers.com (consulté le 8 février 2021)
  43. (en) « Patrick Mahomes Stats, News, Bio », sur ESPN (consulté le 8 février 2021)
  44. (en) « Tom Brady Stats, News, Bio », sur ESPN (consulté le 8 février 2021)
  45. (en-US) « ARTIST - THE WEEKND », sur Grammy.com, The Recording Academy (consulté le 30 novembre 2020).
  46. (en-US) « Billboard Chart History - The Weeknd », sur Billboard (magazine) (consulté le 12 novembre 2020).