Théodemir de Cordoue

Martyr espagnol

Saint Théodemir Martyr
Image illustrative de l’article Théodemir de Cordoue
Saint, moine, martyr
Naissance IXe siècle
Carmona, Séville
Décès 25 juillet 851 
Cordoue
Nationalité Espagnol
Ordre religieux Bénédictin
Vénéré par Église catholique
Fête 25 juillet
Saint patron Carmona

Saint Théodomir Martyr, né au XIe siècle à Carmona, Séville, et mort le , est un moine bénédictin espagnol et martyr[1]. Sa fête est le [2].

HagiographieModifier

Théodomir est né à Carmona, bien que sa date de naissance ne soit pas connue. La source principale par laquelle nous savons quelque chose sur la vie de ce saint est le Memorialis Sanctorum, publié par son contemporain saint Euloge de Cordoue[3],[4], qui cite Théodomir comme « un jeune moine ». À un certain moment de sa vie, il est allé à Cordoue, où il a vécu au monastère de saint Zoïle, comme moine bénédictin. Peu de temps après son arrivée, il a été amené devant le cadi, qui l'a condamné à être battu, puis à être harponné, et finalement décapité[5]. Ses restes ont été enterrés dans la même monastère où il a vécu, dans le monastère de saint Zoïle[6].

NotesModifier

  1. García Antonio Rodríguez, Teodomiro, Consejo de Hermandades y Cofradías de Carmona, (ISBN 84-605-3887-7, OCLC 432148776)
  2. « Saint Théodemir »
  3. (en) Henry Charles Lea, A History of the Inquisition of Spain (Complete), Library of Alexandria, (ISBN 978-1-4656-1149-9, lire en ligne)
  4. (la) Euloge de Cordoue, Memorialis Sanctorum (lire en ligne)
  5. (es) Francisco Xavier Cebreros, Vida del señor San Teodomiro Mártir, natural y patrono de la ciudad de Carmona, Josef del Collado, (lire en ligne)
  6. (es) ETF, « El Testigo Fiel: Teodomiro », sur El Testigo Fiel (consulté le )

LiensModifier