Théo Menant

cycliste français
Théo Menant
Image dans Infobox.
Théo Menant lors de Paris-Roubaix juniors 2015.
Informations
Naissance
Nationalité
Équipes amateurs
2014-2015Creuse Oxygène Junior
2016-2017Creuse Oxygène Guéret
2018-2021Vendée U
2022LMP-La Roche Vendée Cyclisme
Équipes professionnelles
08.2020-12.2020Total Direct Énergie (stagiaire)

Théo Menant, né le à Guéret, est un coureur cycliste français.

BiographieModifier

Parmi les juniors (moins de 19 ans), Théo Menant se distingue en 2015 en remportant le championnat de France aux Pieux[1] et une étape de la Ronde des vallées. Il termine également deuxième des Boucles de Seine-et-Marne en Coupe de France et troisième du Tour de l'Abitibi en Coupe des Nations. En fin de saison, il est sélectionné pour les championnats du monde de Richmond[2], où il se classe 57e.

Il fait ses débuts espoirs en 2016, au sein de l'équipe de DN1 de Creuse Oxygène Guéret[3]. Cependant, il contracte une mononucléose, et stoppe la compétition dès le mois d'août[4]. L'année suivante, il se distingue dès février par une deuxième place au sprint sur la dernière épreuve du Circuit des plages vendéennes, derrière son futur coéquipier Clément Orceau[5]. Il réalise plusieurs tops 10, comme une neuvième place au Grand Prix de Blangy-sur-Bresle, manche de la Coupe de France DN1, et gagne la Nocturne des Ponts à Limoges. Sur piste, il remporte la course scratch de la Coupe de France DN1[6]. Enfin, il s'impose en catégorie élite nationale sur le Mémorial d'Automne[7].

En 2018, il décide de rejoindre l'équipe du Vendée U[8],[4]. Tout comme l'année précédente, il se met en valeur sur le Circuit des plages vendéennes, en réglant cette fois-ci au sprint un groupe de quinze coureurs sur la cinquième épreuve[9]. Une semaine plus tard, il se classe deuxième du Circuit de la vallée de la Loire, juste derrière son coéquipier Enzo Bernard. Au début du printemps, il chute lourdement sur la première étape du Triptyque des Monts et Châteaux, et se fracture le radius et le cubitus[10],[11]. Il ne réalise son retour à la compétition qu'au mois de juin, et enchaîne les courses par étapes, non sans difficulté. Finalement, après une quatrième place au Prix Marcel-Bergereau, il est sélectionné en équipe des Pays de la Loire pour disputer le Tour de l'Avenir[11].

Palmarès sur routeModifier

Classements mondiauxModifier

  Année201920202021
Classement mondial2076e nc 1740e
UCI Europe Tour1357e nc 1198e
Légende : nc = non classéSource : UCI

Notes et référencesModifier

  1. Xavier Georges, « Le Limousin est le nouveau champion de France juniors », sur lepopulaire.fr,
  2. Xavier Georges, « Le rêve américain de Théo Menant », sur lepopulaire.fr,
  3. Robin Bruno, « Théo Menant : « Ne pas sauter les étapes » », sur directvelo.com,
  4. a et b Xavier Georges, « Menant : « Besoin de me frotter à un autre environnement » », sur lepopulaire.fr,
  5. Jean-Michel Ruscitto, « Théo Menant : « Je savais que j’étais rapide » », sur directvelo.com,
  6. Jean-Michel Ruscitto, « Théo Menant : Blangy, un tremplin pour bien finir », sur directvelo.com,
  7. Cédric Congourdeau, « Théo Menant : « Rien n'est fait pour 2018 » », sur directvelo.com,
  8. Nicolas Gachet, « Deux nouveaux renforts au Vendée U », sur directvelo.com,
  9. Freddy Guérin, « Théo Menant : « Au Vendée U, tout le monde peut gagner » », sur directvelo.com,
  10. Dominique Turgis, « Fractures pour Théo Menant », sur directvelo.com,
  11. a et b Nicolas Mabyle, « Théo Menant : « J’ai pas mal reçu » », sur directvelo.com,

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :