Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tekken (homonymie).
Tekken
Description de l'image Tekken Logo.svg.

Développeur Namco (1994 / 2006)
Namco Bandai Games
Éditeur Namco (1994 / 2006)
Namco Bandai Games
Personnalité Katsuhiro Harada
Genre Jeu de combat
Lancement 1994 : Tekken

Plates-formes

Tekken (鉄拳, Iron Fist?) est une série de jeux vidéo de combat en 3D. Apparue en 1994, la série est traditionnellement développée sur borne d'arcade puis adaptée sur les consoles de salon PlayStation, Tekken est ainsi souvent associée aux consoles Sony. Des versions portables voient également le jour : la première sur Game Boy Advance, la seconde sur PlayStation Portable et une troisième sur Nintendo 3DS.

Le dernier jeu en date, Tekken 7, sort le 18 mars 2015 sur arcade. Une version améliorée du jeu d'arcade: Tekken 7: Fated Retribution, sort le 7 juillet 2016. La version console de Tekken 7 est quant à elle annoncée pendant l'E3 2016 et sort officiellement le 2 juin 2017, sur PlayStation 4, Xbox One et PC.

En mars 2015, la franchise Tekken compte 44 millions de jeux vendus[1],[2].

Sommaire

Système de jeuModifier

Comme dans la plupart des jeux de combat, le joueur choisit un personnage et affronte son adversaire en duel. Les personnages se battent avec leur propre art martial, où l'on retrouve notamment les personnages iconiques de la saga : Kazuya et Heihachi Mishima qui maitrisent le karaté, Paul Phoenix le judo ou encore Forest Law, le jeet kune do[3]. La série Tekken se compose de plusieurs modes de jeu, avec de nouveaux modes qui viennent se greffer à la série au fil des épisodes. Les épisodes comprennent les modes classiques : le mode « Histoire », « Duel », « Versus », « Contre-la-montre », « Survie », « Équipe », « Entraînement », «Force Tekken » et « Bowling »[4],[5],[6]. Du premier Tekken jusqu'au cinquième épisode, le joueur affronte une série d'adversaires gérée par l'ordinateur ou soit contre un autre joueur. Le mode en ligne vient s'ajouter avec Tekken 5: Dark Resurrection sur PlayStation 3, le jeu est doté d'un système de classement avec plusieurs grades pour différencier le niveau des joueurs[7].

Dans le premier Tekken, le joueur ne pouvait bloquer les attaques que manuellement. Dans Tekken 2, le système de blocage évolue, le joueur peut bloquer une attaque en restant immobile. Les personnages debout bloquent les attaques hautes et les attaques moyennes, tandis que les personnages accroupis esquivent les attaques hautes et en bloquent les basses. Le système permet également au joueur de contrer un adversaire accroupi en exécutant un coup moyen normal. Tekken 3 instaure un nouveau système d'esquive, où le joueur peut réaliser des pas de côté soit vers le bas, soit vers le haut du décor pour éviter un coup[8]. Les pas de côté permettent d'exécuter de nouvelles projections sur les côtés gauches et droits de l'adversaire[9]. Tekken 4 évolue encore dans le gameplay, le titre offre de nouvelles arènes conçues totalement en 3D où les combattants sont délimités par des murs et où certains éléments du décor sont destructibles[10],[11]. Tekken 5 opte toujours pour des arènes entre quatre mur, mais y mêle aussi les arènes infinies, sans obstacle.

Tekken 6 conserve une grande partie du design de Tekken 5 mais inclut un nouveau mode Rage, qui s'active lorsque le personnage dont la barre de vie est proche du KO, il voit ainsi ses dégâts doublés[12]. De nouveaux mouvements sont également ajoutés aux coups portés, les « Bound Hits », qui permettent au joueur d'enchaîner davantage de combos[13]. Tekken 6 possède des arènes dont les sols et les murs sont destructibles, ce qui amène le joueur dans une nouvelle zone de combat.

HistoireModifier

Les tournois du King of Iron Fist Tournament sont organisés par la Mishima Zaibatsu, dirigée par différents membres de la famille Mishima selon les jeux. Le vainqueur du tournoi ne reçoit rien de moins que le contrôle total de la multinationale japonaise, et la fortune qui va avec. Bien que certains combattants participent dans le seul but de prouver leur force, nombre d'entre eux y règlent leurs conflits personnels.

C'est d'ailleurs l'une des véritables raisons de l'apparition de ces tournois : la rivalité entre Kazuya Mishima et son père, Heihachi. Ce dernier a organisé le premier King of Iron Fist Tournament pour mettre à l'épreuve Kazuya, possédé par un démon depuis son enfance à la suite d'un accident provoqué par Heihachi[14]. Kazuya gagne ce tournoi, jette son père inanimé dans un profond ravin, et prendra la tête de la société.

Mais Heihachi parvient pourtant à se hisser hors du gouffre par la seule force de ses bras, et jure vengeance[15]. Entendant la nouvelle du retour de son père, Kazuya organise le 2e King of Iron Fist Tournament, qui se conclura par un nouveau duel entre les deux hommes au sommet d'un volcan, remporté par Heihachi. Heihachi précipitera son fils dans le volcan avant de reprendre la Mishima Zaibatsu en main[16].

Seize ans ont passé, un jeune homme se présente à la Mishima Zaibatsu comme étant Jin Kazama, fils de Kazuya et Jun Kazama, qui s'étaient rencontrés durant le précédent tournoi. Heihachi accepte de le former, et en deux ans, Jin atteint un niveau exceptionnel. Alors que le Dieu du Combat, Ogre, est de retour et décime ses Tekken Forces, Heihachi lance 18 ans après le second tournoi, le King of Iron Fist Tournament 3, en utilisant Jin comme appât pour le Dieu. Le tournoi se conclut par une finale entre Paul Phoenix et Jin contre l'Ogre, qui vaincu, prendra sa vraie forme, et sera terrassé définitivement par Jin seul[17]. Celui-ci est donc déclaré vainqueur du 3e tournoi, mais Heihachi l'a mis en fuite en tentant de le tuer. Jin survécut en utilisant les pouvoirs du démon qui était en lui.

Deux ans plus tard, Heihachi, toujours à la tête de la Mishima Zaibatsu, lance le King of Iron Fist Tournament 4. En effet, lors d'une attaque d'un laboratoire de la G Corporation, rivale de la Mishima Zaibatsu, par les Tekken Forces, Heihachi a vu Kazuya vivant[16]. Son corps avait été récupéré par la G Corporation, qui l'a ressuscité. Parallèlement à cela, les recherches du docteur Abel ont montré que pour obtenir les pouvoirs démoniaques que Heihachi désire, il doit posséder le Gène diabolique, qu'ont Kazuya et Jin, introuvable depuis ces deux années. Le tournoi n'est donc qu'une invitation pour Kazuya. Au terme du tournoi, Jin est enlevé par les Tekken Forces avant la demi-finale qui devait l'opposer à son père, et est donc déclaré forfait. Kazuya retrouve donc Heihachi en finale. Heihachi gagne le combat et conserve donc la Mishima Zaibatsu. Comme il l'avait promis, Heihachi mène Kazuya au temple de Hon-maru, où Jin est détenu. Jin finit par s'enfuir en mettant K.O. son père et son grand-père.

Peu après, des Jack-4, robots de la G Corporation attaquèrent Kazuya et Heihachi à peine réveillés de l'attaque de Jin. Kazuya prend la fuite et laisse Heihachi et le temple se faire exploser par les Jack-4, Heihachi est donc déclaré mort[18]. Pourtant, quelqu'un prend le pouvoir de la Mishima Zaibatsu et deux mois après, lance le 5e King of Iron Fist Tournament. Jin, Kazuya et Heihachi, qui ont survécu, s'inscrivent. Jin arrivera en finale et vaincra l'organisateur : Jinpachi Mishima, le père de Heihachi, enfermé dans les fondations du Hon-maru par son fils qui voulait le contrôle de la Zaibatsu. Proche de la mort, il fut lui aussi possédé par un démon (c'est ce qui lui permit de vivre plus de vingt ans sous le temple), mais le démon prenait peu à peu le contrôle de son corps, et Jinpachi a organisé le tournoi dans un dernier moment de conscience, espérant trouver quelqu'un qui puisse l'arrêter. À l'issue du tournoi, Jin fut plus rapide que Kazuya et put battre son arrière grand père, Jinpachi. Ce dernier meurt peu après le combat, sans savoir que Jin est lui-même possédé par un démon semblable au sien. Jin est donc déclaré vainqueur de ce 5e tournoi.

Jin prend enfin le contrôle de la Mishima Zaibatsu, et commence alors un règne de terreur. Recrutant parmi les meilleurs combattants, il lance des assauts partout dans le monde, pour finalement déclarer la guerre au monde entier en tant que pays indépendant. Seule la G Corporation, dirigée désormais par Kazuya qui s'est débarrassé de tous ceux qui l'avaient trahi, peut lui faire face. Kazuya met une récompense à toute personne qui puisse lui ramener Jin vivant. En réponse, Jin annonce le King of Iron Fist Tournament 6...

Les épisodesModifier

Versions Arcade & PlayStationModifier

Titre Arcade Sorties — PlayStation Réf
Namco Sortie PS   Japon     Amérique du Nord   Europe
Tekken System 11 PSX SLPS-00040 : SLUS-00006 : SCES-00005 : [19],[20]
Tekken 2 SLPS-00300 : SLUS-00213 : SCES-00255 : [21],[22]
Tekken 3 System 12 SLPS-01300 : SLUS-00402 : SCES-01237 : [23],[24]
Tekken Tag Tournament PS2 SLPS-20015 : SLUS-20001 : SCES-50001 : [25],[26]
Tekken 4 System 246 SLPS-25100 : SLUS-20328 : SCES-50878 : [27],[28]
Tekken 5 System 256 SLPS-25510 : SLUS-21059 : SCES-53202 : [29],[30]
Tekken 5: Dark Resurrection PSP ULJS-00048 : ULUS-10139 : UCES-00356 : [31]
Tekken 6 System 357 PS3 BLJS-10067 : BLUS-30359 : BLES-00635 : [32],[33]
Tekken Tag Tournament 2 System 369 BLJS-10187 : BLUS-31002 : BLES-01702 : [34],[35]
Tekken 7 System ES3 PS4 CUSA-05798 : CUSA-05972 : CUSA-06014 : [36],[37],[38]

Autres versionsModifier

La série comprend douze épisodes au total: six épisodes principaux (et leurs versions arcades respectives), trois spin-off, deux crossover, et deux remasterisations de l'épisode 5 et une remasterisation de l'épisode 6 :

Le jeu Death by Degrees (2005) est un jeu d'action dont l'héroïne est Nina Williams, un personnage récurrent de la série. Le jeu est sorti sur PlayStation 2.

Liste entière des personnages de TekkenModifier

Article détaillé : Liste des personnages de Tekken.

Le tableau suivant présente l'ensemble des 72 personnages jouables de tous les jeux de la série Tekken par épisode, et ne prend pas en compte les personnages de la série étant simplement cité ou apparaissant dans les cinématiques.

Personnages T1 T2 T3 TTT TA T4 T5 T5:DR T6 TTT2 TR T7
  Alex Non   [39] Non  [39] Non Non Non Non Non   Non Non
  Alisa Boskonovitch Non Non Non Non Non Non Non Non        
  Angel Non  [39] Non  [39] Non Non Non Non Non   Non Non
  Anna Williams         Non Non         Non DLC
  Armor King[40]     Non   Non Non Non         DLC
  Asuka Kazama Non Non Non Non Non Non            
  Baek Doo San Non   Non   Non Non         Non Non
  Bob Richards Non Non Non Non Non Non Non Non        
  Dr. Boskonovitch Non Non   Non Non Non Non Non Non   Non Non
  Bruce Irvin Non   Non   Non Non         Non Non
  Bryan Fury Non Non     Non              
  Christie Monteiro Non Non Non Non Non             Non
  Claudio Serafino Non Non Non Non Non Non Non Non Non Non Non  
  Combot Non Non Non Non Non   Non Non Non   Non Non
  Craig Marduk Non Non Non Non Non           Non DLC
  Devil   [39]   Non   Non Non Non Non Non      
  Devil Jin Non Non Non Non Non Non            
  Eddy Gordo Non Non     Non   [39]   [39]       Non  
  Eliza Non Non Non Non Non Non Non Non Non Non   DLC
  Feng Wei Non Non Non Non Non Non            
  Forest Law Non Non       Non Non Non Non   Non Non
  Ganryu     Non   Non Non         Non Non
  Geese Howard Non Non Non Non Non Non Non Non Non Non Non DLC
  Gigas Non Non Non Non Non Non Non Non Non Non Non  
  Gon Non Non   Non Non Non Non Non Non Non Non Non
  Gun Jack Non Non       Non Non Non Non Non Non Non
  Heihachi Mishima                        
  Hwoarang Non Non                    
  Jack   Non Non Non Non Non Non Non Non Non Non Non
  Jack-2 Non     [39]   Non Non Non Non Non Non Non Non
  Jack-5 Non Non Non Non Non Non     Non Non Non Non
  Jack-6 Non Non Non Non Non Non Non Non       Non
  Jin Kazama Non Non                    
  Jinpachi Mishima Non Non Non Non Non Non Non   Non     Non
  Josie Rizal Non Non Non Non Non Non Non Non Non Non Non  
  Julia Chang / Jaycee Non Non     Non             DLC
  Jun Kazama Non   Non   Non Non Non Non Non     Non
  Katarina Alves Non Non Non Non Non Non Non Non Non Non Non  
  Kazumi Mishima Non Non Non Non Non Non Non Non Non Non Non  
  Kazuya Mishima     Non   Non              
  King[40]                        
  Kuma[40]         Non              
  Kunimitsu     Non   Non Non Non Non Non     Non
  Lars Alexandersson Non Non Non Non Non Non Non Non        
  Lee Chaolan     Non   Non              
  Lei Wulong Non       Non           Non DLC
  Leo Non Non Non Non Non Non Non Non        
  Lili Rochefort Non Non Non Non Non Non Non          
  Ling Xiaoyu Non Non                    
  Lucky Chloe Non Non Non Non Non Non Non Non Non Non Non  
  Marshall Law     Non Non Non              
  Michelle Chang     Non   Non Non Non Non Non   Non Non
  Miguel Caballero Rojo Non Non Non Non Non Non Non Non        
  Miharu Hirano Non Non Non Non Non   [39] Non Non Non   Non Non
  Mokujin Non Non     Non Non           Non
  Negan Non Non Non Non Non Non Non Non Non Non Non DLC
  Nina Williams                        
  Noctis Lucis Caelum Non Non Non Non Non Non Non Non Non Non Non DLC
  Ogre Non Non     Non Non Non Non Non   Non Non
  Panda Non Non   [39]   [39] Non   [39]   [39]       Non  
  Paul Phoenix                        
  Prototype Jack     Non   Non Non Non Non Non   Non Non
  Raven Non Non Non Non Non Non         Non Non
  Roger Non   Non   Non Non   [39]   [39] Non Non Non Non
  Roger Jr Non Non Non Non Non Non         Non Non
  Sebastian Non Non Non Non Non Non Non Non Non   Non Non
  Sergei Dragunov Non Non Non Non Non Non Non          
  Shaheen Non Non Non Non Non Non Non Non Non Non Non  
  Slim Bob Non Non Non Non Non Non Non Non Non   Non Non
  Steve Fox Non Non Non Non Non              
  Tetsujin Non Non Non   [39] Non Non Non Non Non Non   Non
  Tiger Jackson Non Non   [39]   [39] Non Non Non Non Non   Non Non
  True Ogre Non Non     Non Non Non Non Non     Non
  Unknown Non Non Non   Non Non Non Non Non   Non Non
  Violet Non Non Non Non Non   [39] Non Non Non   Non  
  Wang Jinrei     Non   Non Non         Non Non
  Yoshimitsu                     Non  
  Zafina Non Non Non Non Non Non Non Non     Non Non

Notes et référencesModifier

  1. Harradence, Mike, « Tekken 6 sells over 3 million copies worldwide », PlayStation Universe, (consulté le 3 septembre 2011)
  2. « TwitLonger — When you talk too much for Twitter », twitlonger.com
  3. (fr) « Tekken 2 - Manuel », sur oldiesrising.com
  4. (fr) « Tekken (1995) », sur jeuxvideo.com
  5. (en) « Tekken 3 - Manual », sur gamesdatabase.org
  6. (fr) « Le bowling arrive dans Tekken 7 », sur gamekult.com,
  7. (fr) « Tekken 5 : Dark Resurrection Online », sur jeuxvideo.com,
  8. (en) « The Evolution of Tekken », sur ign.com,
  9. (fr) « Tekken 3 - Test », sur jeuxvideo.com,
  10. (fr) « Tekken 4 - Test », sur jeuxvideo.com,
  11. (fr) « Tekken 4 - Test », sur gamekult.com,
  12. (fr) « Tekken 6 - Test », sur gameblog.fr,
  13. (en) « New Tekken 6 System Mechanics: Rage & Bound », sur iplaywinner.com
  14. Livret du jeu Tekken
  15. Cinématique d'ouverture de Tekken 2
  16. a et b Cinématique d'ouverture de Tekken 4
  17. Prologue de Paul Phoenix dans Tekken 4
  18. Cinématique d'ouverture de Tekken 5
  19. (en) « Tekken - releases », sur mobygames.com
  20. (ja) « 鉄拳 / SLPS-00040 », sur jp.playstation.com
  21. (en) « Tekken 2 - releases », sur mobygames.com
  22. (ja) « 鉄拳2 /SLPS-00300 », sur jp.playstation.com
  23. (en) « Tekken 3 - releases », sur mobygames.com
  24. (ja) « 鉄拳3 / SLPS-20015 », sur jp.playstation.com
  25. (en) « Tekken Tag Tournament - releases », sur mobygames.com
  26. (ja) « 鉄拳タッグトーナメント / SLPS-20015 », sur jp.playstation.com
  27. (en) « Tekken 4 - releases », sur mobygames.com
  28. (ja) « 鉄拳4 / SLPS-25100 », sur jp.playstation.com
  29. (en) « Tekken 5 - releases », sur mobygames.com
  30. (ja) « 鉄拳5 / SLPS-25510 », sur jp.playstation.com
  31. (en) « Tekken 5: Dark Resurrection - releases », sur giantbomb.com
  32. (en) « Tekken 6 - releases », sur giantbomb.com
  33. (ja) « 鉄拳6 / BLJS-10067 »,‎ jp.playstation.com
  34. (en) « Tekken Tag Tournament 2 - releases », sur giantbomb.com
  35. (en) « Tekken Tag Tournament 2 - releases », sur gamefaqs.com
  36. (fr) « Tekken 7 », sur bandainamcoent.eu
  37. (ja) « Tekken 7 - PS4 [JPN] », sur samuraibuyer.jp
  38. (en) « Tekken 7 - releases », sur gamefaqs.gamespot.com
  39. a b c d e f g h i j k l m n o p q r et s Apparait en tant que costume d'un autre personnage.
  40. a b et c En cumulant les deux incarnations du personnage.

Voir égalementModifier