Ted Demme

réalisateur américain

Edward Kern Demme dit Ted Demme est un réalisateur et producteur américain, né le à New York (États-Unis) et mort d'un arrêt cardiaque le à Santa Monica.

Ted Demme
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Edward Demme
Nationalité
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Amanda Demme (en) (de à )Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinction

BiographieModifier

Après avoir officié un temps sur la radio WSUC-FM (en) de l'Université d'État de New York de Cortland, Ted Demme commence sa carrière audiovisuelle en réalisant le clip de Push It (1987) de Salt-N-Pepa, puis en développant l'émission Yo! MTV Raps, diffusée dès 1988 sur MTV. Il réalise ensuite des épisodes de la série télévisée Homicide au milieu des années 1990. Il officie parfois comme commentateur sur la chaîne de télévision Independent Film Channel[1].

Il réalise son premier long métrage, Who's the Man?, qui sort en 1993. Le film met en scène deux des vedettes de son émission Yo! MTV Raps, Doctor Dré (en) et Ed Lover (en), avec des caméos de nombreux artistes. Il enchaîne avec Tel est pris qui croyait prendre l'année suivante, une comédie avec notamment Denis Leary, Judy Davis et Kevin Spacey. Il reste dans la comédie avec Beautiful Girls (1996), avec Matt Dillon et Uma Thurman[1].

Il s'essaie ensuite au thriller avec La Loi du sang (1998), avec Denis Leary, Famke Janssen, Martin Sheen ou encore Ian Hart. En 1999, il revient à la comédie en dirigeant Martin Lawrence et Eddie Murphy dans Perpète. Le film sort directement en vidéo en France[1].

Outre la réalisation, il produit certains films comme Les Joueurs de John Dahl, sorti en 1999. Ted Demme accède ensuite à plus grande notoriété avec le long métrage Blow, sorti en 2001 et inspiré de la vie du trafiquant de drogue George Jung. Il y dirige notamment Johnny Depp et Penélope Cruz[1].

Il préparait ensuite un thriller intitulé Nautica, avec Ewan McGregor et Heath Ledger, projet stoppé suite à son décès en 2002[1].

DécèsModifier

Le , alors qu'il participe à un match de basket-ball à Santa Monica, il est victime d'une crise cardiaque[2]. Des traces de cocaïne seront découvertes lors de l'autopsie[3],[4].

De nombreux hommages lui seront rendus, notamment dans une émission de Dinner for Five (en) de Jon Favreau avec Denis Leary (qui avait travaillé plusieurs fois avec lui). Lors de la 59e cérémonie des Golden Globes en , Kevin Spacey porte une photo de lui dans son costume[5]. Ted Demme figure dans l'hommage In Memoriam de la 74e cérémonie des Oscars présentée par Kevin Spacey.

Son oncle Jonathan Demme dédie son film La Vérité sur Charlie (2003) à sa mémoire, tout comme Punch-Drunk Love de Paul Thomas Anderson sorti en 2002. Son ami Greg Dulli lui dédie l'album Blackberry Belle (2003) de son groupe The Twilight Singers.

Un documentaire intitulé In Search of Ted Demme sortira en 2010. De nombreuses célébrités lui rendent hommage[6].

Vie privéeModifier

Il est le neveu du réalisateur Jonathan Demme.

Il épouse Amanda Scheer en 1994. Ils resteront mariés jusqu'à son décès et auront deux enfants[7]. Son épouse a ouvert plusieurs bars, dont le Teddy's au Hotel Roosevelt, en hommage à son mari[8].

FilmographieModifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

RéalisateurModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

  • 1993 : Denis Leary: No Cure for Cancer
  • 1994-1996 : Homicide (Homicide: Life on the Street) (série télévisée) - 2 épisodes
  • 1997 : Gun (série télévisée) - 1 épisode
  • 1997 : Subway Stories: Tales from the Underground - segment Manhattan Miracle
  • 1997 : Denis Leary: Lock 'N Load
  • 1999 : Action (série télévisée) - 1 épisode

ClipsModifier

ProducteurModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c d et e Biographie sur Allociné
  2. « Décès du réalisateur Ted Demme », sur Allociné, (consulté le 25 août 2020)
  3. (en) « Demme took cocaine, says coroner », sur BBC News, (consulté le 22 novembre 2008)
  4. (en) Andy Taylor-Fabe, « Cardiac arrest claims life of Blow director Ted Demme », sur The Michigan Daily, (consulté le 11 avril 2016)
  5. (en) Beth Harris, « Awards return glitz to Hollywood », Chicago Tribune,‎ (lire en ligne)
  6. (en) In Search of Ted Demme sur l’Internet Movie Database
  7. « Ted Demme », The Independent, London,‎ (lire en ligne, consulté le 22 novembre 2008)
  8. Steve Baltin, « Invitations are being sent », The L.A. Times,‎ (lire en ligne, consulté le 22 novembre 2008)

Liens externesModifier