Tayeb Belaiz

Tayeb Belaiz
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Président du Conseil constitutionnel
jusqu'au
كمال فنيش (d)
Ministre algérien de l'Intérieur
-
Ministre de la Justice
-
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (74 ans)
MaghniaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Tayeb Belaiz, orthographié aussi (plus correctement) Tayeb Belaïz (الطيب بلعيز), né le à Maghnia, est un homme politique algérien[1].

BiographieModifier

Tayeb Belaiz est né dans la ville de Maghnia, dans la wilaya de Tlemcen[2].

Il fait ses études dans la ville et entre à l'Université d'Oran ou il obtient une licence en droit. Après cette formation, il occupe des fonctions au sein des services extérieurs du ministère de l'Intérieur. Puis il quitte les services pour occuper le poste de magistrat, poste qu'il a exercé pendant plus de vingt-cinq ans. Il a notamment été président de la cour d’Oran, président de la cour de Sidi-Bel-Abbès, et enfin de conseiller à la Cour Suprême[réf. nécessaire].

En 1999, il devient membre de la Commission nationale de la réforme de la justice, mise en place par le président Abdelaziz Bouteflika, cette commission réunissait des experts, des cadres supérieurs de l'État, des magistrats et des universitaires.

En 2002, il est nommé ministre de l'Emploi et de la Solidarité nationale. En 2003, il occupe le poste de ministre de la Justice[réf. nécessaire].

En , il est nommé président du Conseil constitutionnel. Le , il quitte cette fonction quand il est nommé ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales à la suite d'un remaniement ministériel, remplaçant ainsi Dahou Ould Kablia[réf. nécessaire].

Le , Abdelaziz Bouteflika nomme une nouvelle fois Tayeb Belaiz à la tête du Conseil constitutionnel[3]. Il remplace ainsi Mourad Medelci mort en [4]. Il démissionne le à la suite des manifestations de 2019 en Algérie[5]. Kamel Fenniche lui succède[6].

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

RéférencesModifier

  1. Nabil Semyane, « Conseil constitutionnel : Tayeb Belaiz nommé président », sur www.algerie1.com (consulté le )
  2. « Tayeb Belaïz nommé président du Conseil constitutionnel », sur TSA, (consulté le )
  3. « Tayeb Belaiz nommé président du conseil constitutionnel », sur Al HuffPost Maghreb, (consulté le )
  4. « Algérie : Décès du président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci », sur www.aa.com.tr (consulté le )
  5. « Conseil constitutionnel: Belaiz présente sa démission au chef de l'Etat » (consulté le )
  6. « Kamel Feniche désigné président du Conseil Constitutionnel », sur El Watan (consulté le )