TV Vendée

chaîne de télévision française
TV Vendée
Logotype TV vendée.svg
Caractéristiques
Création
Slogan
« Passons plus de temps devant la Vendée »
Langue
Pays
Statut
Généraliste locale publique
Siège social

Z.A. le Séjour

85170 Dompierre-sur-Yon
Site web
Diffusion
Analogique
 Non
Numérique
chaîne no 34
Satellite
 Non
Câble
Numéricable canal 7
IPTV
Orange TV canal 381
Bbox canal 371
Freebox TV canal 924
NeufBox : chaîne 345
Aire

TV Vendée est une chaîne de télévision généraliste départementale diffusant en Vendée.

Histoire de la chaîneModifier

TV Vendée I (2005)Modifier

Début 2005, le département de la Vendée avait lancé une chaîne de télévision temporaire, TV Vendée, bénéficiant d'une autorisation temporaire du CSA[1] pour émettre sur tout le département, sur quatre fréquences hertziennes (La Roche-sur-Yon, Saint-Gilles-Croix-de-Vie, Les Herbiers, Pouzauges et Les Sables-d'Olonne). L'audience potentielle était estimée à hauteur de 500 000 téléspectateurs.

Durant ces 6 mois d’essai, TV Vendée a traité quotidiennement de l’actualité sportive locale, en bénéficiant d'une année riche en événements sportifs : le Vendée Globe, le Tour de France 2005 partant de Fromentine.

Au terme de cette période, la chaîne a arrêté sa diffusion (le ).

TV Vendée était dotée d'un capital de 100 000  détenu à 80 % par le conseil général de la Vendée, à 5 % par ATV (télévision choletaise) et à 5 % par Atlantic Média. Parmi les autres actionnaires, on notait également Sodebo et PRB, chacun à hauteur de 3 %, l'équipe de Jean-René Bernaudeau Vendée cyclisme (1 %). Aucune recette publicitaire n'était prévue.

La société est dissoute le [2].

TV Vendée - Vendée Images (2008)Modifier

À l'issue de cette période, le CSA lança un nouvel appel à candidatures[3]. Six sociétés se sont manifestées :

  • la société Ouest communication pour le service Télé 102 ;
  • l'Association pour la promotion et la gestion du canal local Canal 15, pour le projet Canal 15 ;
  • la société Vent d'Ouest TV pour le projet Vendée Littoral TV ;
  • la société SAEM Vendée Images pour le projet TV Vendée ;
  • la société Télé Sud Vendée pour le service TSV ;
  • l'Association pour la diffusion du son, de la vidéo et du multimédia pour le projet TVL.

TV Vendée diffuse de nouveau sous la responsabilité de la société Vendée Images dont le siège est à Dompierre-sur-Yon, depuis le , des programmes d'informations locales dans le département de la Vendée.

Depuis le , date de passage du département à la télévision numérique terrestre, TV Vendée émet sur la chaîne 34 sur le département, le sud de la Loire-Atlantique et le sud ouest du Maine-et-Loire. La chaine est également présente sur les box de Bouygues, SFR, Free et Orange.

Informations financièresModifier

La société Vendée Images a réalisé en 2018 avec 25 collaborateurs un chiffre d'affaires de 636 000 

OrganisationModifier

Administration :

  • Président : Jean-Claude Forconi
  • Directeur Général : Hervé Le Roch

ProgrammesModifier

La chaîne propose des rendez-vous d'information dans la journée, ainsi qu'un certain nombre d'émissions dédiées à la Vendée, à la valorisation de son patrimoine de ses Hommes. Dans le prolongement de son dixième anniversaire la chaine a changé le format de ses contenus pour plus de directs et d'immédiateté. Elle a notamment lancé une matinale de 7h à 9h et structuré son antenne pour proposer plusieurs JT différents à la demi de chaque heure afin de toucher un public plus large.

En 2020 comme en 2016, 2012 et 2008, TV Vendée mobilise ses équipes durant toute la durée du Vendée Globe, depuis l'installation du village aux Sables d'Olonne jusqu'à l'arrivée du vainqueur. La chaîne propose diverses émissions quotidiennes durant la course.

AudiencesModifier

TV Vendée est regardée par 285 000 téléspectateurs en Vendée dont 99800 plusieurs fois par semaine (Source Médiamétrie - Etude TV Locales 2018-2019)

Lien externeModifier

Notes et référencesModifier

  1. (fr) CSA.fr - Autorisation temporaire de diffusion
  2. « TV Vendée : identité et dissolution », sur www.societe.com (consulté le )
  3. CSA.fr - Décisions du CSA, appel à candidatures
  4. Marc Lambrechts, « TV Vendée allume son poste à partir de lundi », sur larochesuryon.maville.com (consulté le )