Stumpflite

minéral

Stumpflite
Catégorie II : sulfures et sulfosels[1]
Général
Classe de Strunz
Classe de Dana
Formule chimique Pt(Sb,Bi)
Identification
Couleur blanc crème
Classe cristalline et groupe d'espace dihexagonal-dipyramidal
6/mmm
(
6/m 2/m 2/m)
P63/mmc
Système cristallin hexagonal
Réseau de Bravais a = 4,17 Å ; c = 5,5 Å
Échelle de Mohs 5
Éclat métallique
Propriétés optiques
Transparence opaque
Propriétés chimiques
Densité 13,52

Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

La stumpflite est un minéral de la classe des sulfures, qui appartient au groupe de la nickéline. Il a été nommé en l'honneur d'Eugen Friedrich Stumpfl (Munich, Allemagne, 27 novembre 1931 - Innsbruck, Autriche, 12 juillet 2004), professeur de minéralogie de l'Institut Minier de Leoben (Autriche) et autorité en microscopie minérale[2]. Le minéral eugénite porte également son nom.

CaractéristiquesModifier

La stumpflite est un antimoniure de platine de formule chimique Pt(Sb,Bi). Elle a été approuvée comme espèce valide per l'Association internationale de minéralogie en 1972. Elle cristallise dans le système hexagonal. Sa dureté sur l'échelle de Mohs est de 5.

Selon la classification de Nickel-Strunz, la stumpflite appartient à "02.C - Sulfures métalliques, M:S = 1:1 (et similaires), avec Ni, Fe, Co, PGE, etc." avec les minéraux suivants : achavalite, breithauptite, fréboldite, kotulskite, langisite, nickéline, sederholmite, sobolevskite, sudburyite, jaipurite, zlatogorite, pyrrhotite, smithite, troïlite, chérépanovite, modderite, ruthénarsénite, westerveldite, millérite, mäkinenite, mackinawite, hexatestibiopanickélite, vavřínite, braggite, coopérite et vysotskite.

Formation et gisementsModifier

Elle a été découverte dans la mine Driekop, dans la ville de Sekhukhuneland, province de Limpopo (Afrique du Sud). Elle a également été décrite à Zwartfontein, dans le district de Waterberg, également en Afrique du Sud, ainsi qu'en Éthiopie, en Russie, en Australie, au Brésil et au Canada.

RéférencesModifier

  1. La classification des minéraux choisie est celle de Strunz, à l'exception des polymorphes de la silice, qui sont classés parmi les silicates.
  2. (en) « Stumpflite », Mindat (consulté le )

Liens externesModifier