Stokesosauridae

Les Stokesosauridae, ou stokesosauridés, sont une famille éteinte de théropodes tyrannosauroïdes basaux, comprenant au moins trois genres[1].

ÉtymologieModifier

Le terme « Stokesosauridae » dérive du nom du genre type Stokesosaurus, qui signifie « lézard de Stokes » en l'honneur de William Lee Stokes (d) (1915-1994), géologue et paléontologue américain.

DescriptionModifier

Ils ont vécu du Jurassique supérieur au Crétacé inférieur entre 150 et 130 Ma, leurs fossiles ont été trouvés en Europe et en Amérique du Nord. Contrairement à leurs cousins plus dérivés, ils étaient de taille relativement modeste, atteignant jusqu'à six mètres de long à l'âge adulte.

ClassificationModifier

La famille a vu son nom apparaître pour la première fois dans les informations supplémentaires d'une étude de 2017 publiée par Thomas Carr et al.[2], puis dans une étude de 2019 publiée par Wu et al.[3], avant qu'elle ne soit décrite officiellement par Yun et Carr en [1].

Elle peut être définie comme étant le clade regroupant tous les tyrannosauroïdes davantage apparentés à Stokesosaurus clevelandi qu'à Proceratosaurus bradleyi et Tyrannosaurus rex[1].

Publication originaleModifier

Notes et référencesModifier

RéférencesModifier

  1. a b et c Yun et Carr 2020, p. 195-196
  2. (en) Thomas D. Carr, David J. Varricchio, Jayc C. Sedlmayr, Eric M. Roberts et Jason R. Moore, « A new tyrannosaur with evidence for anagenesis and crocodile-like facial sensory system », Scientific Reports, vol. 7, no 1,‎ , p. 1–11 (ISSN 2045-2322, DOI 10.1038/srep44942, lire en ligne)
  3. (en) Wu Xiao-chun, Shi Jian-Ru, Dong Li-Yang, Thomas D. Carr, Yi Jian et Xu Shi-Chao, « A new tyrannosauroid from the Upper Cretaceous of Shanxi, China », Cretaceous Research, vol. 108,‎ , Article 104357 (DOI 10.1016/j.cretres.2019.104357)