Stephen Timms

politicien britannique
Stephen Timms
Fonctions
Membre du 58e Parlement du Royaume-Uni
58e Parlement du Royaume-Uni (d)
East Ham
depuis le
Membre du 57e Parlement du Royaume-Uni
57e Parlement du Royaume-Uni (d)
East Ham
-
Secrétaire d'État au Travail et aux Retraites du cabinet fantôme
-
Membre du 56e Parlement du Royaume-Uni
56e Parlement du Royaume-Uni (d)
East Ham
-
Membre du 55e Parlement du Royaume-Uni
55e Parlement du Royaume-Uni (d)
East Ham
-
Secrétaire financier au Trésor
-
Parliamentary Under-Secretary of State for Employment
-
Minister of State for Competitiveness
-
Secrétaire en chef du Trésor
-
Membre du 54e Parlement du Royaume-Uni
54e Parlement du Royaume-Uni (d)
East Ham
-
Secrétaire financier au Trésor
-
Membre du 53e Parlement du Royaume-Uni
53e Parlement du Royaume-Uni (d)
East Ham
-
Secrétaire financier au Trésor
-
Membre du 52e Parlement du Royaume-Uni
52e Parlement du Royaume-Uni (d)
East Ham
-
Membre du 51e Parlement du Royaume-Uni
51e Parlement du Royaume-Uni (d)
Newham North East (en)
-
Membre du Conseil privé du Royaume-Uni
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (68 ans)
OldhamVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Emmanuel College
Plashet School (en)
Newham Sixth Form College (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
Parti politique
Site web
Titre honorifique
Le très honorable

Stephen Timms Creswell (né le ) est un homme politique britannique, membre du Parti travailliste, qui est député pour East Ham depuis 1997, après avoir représenté la circonscription de Newham North East de 1994 à 1997.

Il est membre du Cabinet de 2006 à 2007 en tant que secrétaire en chef du Trésor. En , il survit à une tentative de meurtre de la terroriste islamique Roshonara Choudhry, qui l'a poignardé deux fois à l'abdomen.

Biographie modifier

Jeunesse et formation modifier

Timms est né à Oldham, Lancashire, fils de Ronald James Timms, ingénieur, et Margaret Joyce Timms, enseignante[1],[2]. Il est scolarisé à la Farnborough Grammar School de Farnborough, Hampshire, puis étudie les mathématiques à l'Emmanuel College de Cambridge, où il obtient un diplôme en mathématiques en 1977 et un MPhil en recherche opérationnelle en 1978.

Avant d'entrer en politique, Timms travaille dans l'industrie des télécommunications pendant 15 ans, d'abord pour Logica de 1978 à 1986, puis pour Ovum de 1986 à 1994, où il est gestionnaire responsable de la production de rapports sur l'avenir des télécommunications.

Vie politique modifier

Élu local modifier

Il est élu conseiller pour le quartier de Little Ilford au conseil du borough londonien de Newham lors d'une élection partielle en 1984, et est chef du conseil de 1990 à 1994[3].

Député modifier

Le député travailliste de Newham North East, Ron Leighton, meurt en . Timms est choisi comme candidat travailliste pour l'élection partielle organisée au mois de juin suivant. Il remporte le siège avec 75 % des voix.

Pour les élections suivantes, sa circonscription est fusionnée avec une partie de Newham South et, lors des élections générales de mai 1997, Timms est élu député de la nouvelle circonscription d'East Ham[4].

Au gouvernement modifier

Timms est secrétaire privé parlementaire d'Andrew Smith de à , puis de Mo Mowlam de mars à .

En 1998, il est nommé sous-secrétaire d'État parlementaire au département de la Sécurité sociale, devenant ministre d'État dans ce département l'année suivante. Il est ministre d'État au Commerce électronique et à la Compétitivité et ministre d'État à l'Énergie, au Commerce électronique et aux Services postaux au ministère du Commerce et de l'Industrie ; ministre d'État aux Normes scolaires au ministère de l'Éducation et des Compétences ; ministre d'État aux Pensions au ministère du Travail et des Pensions ; et secrétaire financier du Trésor de 1999 à 2001, de à et d' à [3].

En , il est promu au Cabinet en tant que secrétaire en chef du Trésor, le second du chancelier de l’Échiquier, responsable des questions budgétaires du département, poste qu'il conserve jusqu'au , date à laquelle il est démis de ses fonctions par le nouveau Premier ministre Gordon Brown[3]. Il est nommé ministre d'État à la Compétitivité au sein du nouveau département des Entreprises et de la Réforme de la réglementation.

À la suite du remaniement gouvernemental du , résultat de la démission de Peter Hain, Timms est transféré au ministère du Travail et des Pensions et devient ministre de l'Emploi et de la Réforme sociale [5].

Tony McNulty remplace Timms le , qui revient à son ancien poste de secrétaire financier au Trésor.

En , Timms se voit confier la responsabilité supplémentaire du Digital Britain[6]. En , il annonce son intention de faire percevoir une taxe de 6 £ par an sur chaque compte de téléphone au Royaume-Uni. À l'époque, cela est largement décrit comme une taxe furtive dans les médias britanniques. En , le département de Timms fait une erreur embarrassante lorsqu'une lettre présentée comme venant de lui présente à tort l'adresse IP comme l'« adresse de propriété intellectuelle »[7].

Dans l'opposition modifier

Timms est nommé ministre fantôme de l'Emploi après l'élection d'Ed Miliband à la tête du parti.

Selon certaines rumeurs, Timms est l'un des trois ministres fantômes qui ont menacé de démissionner si le Parti travailliste n'accordait pas un vote libre sur la loi de 2013 concernant le mariage des couples de même sexe[8]. Timms s'est ensuite abstenu sur le projet de loi[9],[10].

Il soutient Owen Smith dans la tentative ratée de remplacer Jeremy Corbyn aux élections à la direction du Parti travailliste (Royaume-Uni) en 2016[11].

Tentative de meurtre modifier

Le , Timms est approché par Roshonara Choudhry, une extrémiste islamiste de 21 ans, lors d'une opération dans la circonscription de la Beckton Globe Library à Kingsford Way, Beckton, East London[12]. Choudhry poignarde Timms deux fois dans l'abdomen avec un couteau de cuisine avant d'être désarmée[13]. Elle a déclaré qu'elle avait été influencée par les sermons d'Anwar al-Awlaqi, un chef d'Al-Qaïda dans la péninsule arabique, et que son attaque visait à punir Timms pour avoir voté pour la guerre d'Irak et venger le peuple irakien[14].

Il souffre de blessures « potentiellement mortelles » - des lacérations au foie et une perforation à l'estomac. Un officier de police présent sur les lieux fait remarquer que Timms « était extrêmement chanceux de ne pas avoir été tué »[15]. Timms subit une intervention chirurgicale d'urgence au Royal London Hospital, dont il sort le [16].

Le , Choudhry est reconnue coupable de la tentative de meurtre de Timms. Elle est ensuite condamnée à la réclusion à perpétuité, avec une peine minimale de 15 ans de prison. Après le procès, Timms a déclaré qu'il n'était pas amer, mais qu'il ne pardonnait pas car son agresseur ne montrait aucun remords. Il a depuis cherché à interdire les propos haineux sur les sites Internet populaires « pour protéger les autres jeunes vulnérables de la même voie »[17]

Vie privée modifier

Timms est un chrétien évangélique[18]. Il vit dans le quartier londonien de Newham depuis 1979 et est marié à Hui-Leng Lim depuis 1986[17].

Références modifier

  1. East Ham, UK Polling Report.
  2. Valerie Passmore, Dod's parliamentary companion guide ..., , 611 p. (ISBN 978-0-905702-57-5, lire en ligne).
  3. a b et c « Stephen Timms: MP with the safest seat in Commons », Telegraph,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  4. « About Stephen », Stephentimms.org.uk, (consulté le ).
  5. « Department for Work and Pensions – Stephen Timms official profile » [archive du ], The National Archives (consulté le ).
  6. Timms to lead 'Digital Britain', BBC News, 6 août 2009.
  7. Minister for Digital Britain blunders in embarrassing 'IP' slip-up, MediaWeek, 9 avril 2010.
  8. « Labour's U-turn on equal marriage: why is equality for minority groups a matter of conscience? », the independant,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  9. Edwards, « How will each Labour MP vote on Equal Marriage? », LabourList, (consulté le ).
  10. Sparrow, « MPs vote in favour of gay marriage: Politics live blog », the Guardian, (consulté le ).
  11. Mikey Smith, « Which MPs are nominating Owen Smith in the Labour leadership contest? », Mirror,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  12. Woman charged with attempted murder of Labour MP, The Times, 15 mai 2010. Consulté le 11 novembre 2010.
  13. Woman, 21, arrested over stabbing of Labour MP, The Independent, 15 mai 2010.
  14. « Al-Qaeda leader's tour of Britain 'radicalised a generation of young Muslims' », Oneindia News, (consulté le ).
  15. « Woman jailed for life for attack on MP Stephen Timms », BBC News,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  16. MP Stephen Timms discharged from London hospital, BBC News, 19 mai 2010.
  17. a et b (en) « Stephen Timms: I don't feel bitter but I'm not ready to forgive my knife attacker, Evening Standard, .
  18. Tory backlash against same-sex marriage, The Guardian, 10 décembre 2012 (consulté le 10 décembre 2012).

Liens externes modifier