Ouvrir le menu principal

Stéphane Foucart

journaliste scientifique français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Foucart (homonymie).
Stéphane Foucart
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Domaines
Distinctions
Prix Diderot-Curien ()
Prix européen du journalisme d'enquête (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Stéphane Foucart est un journaliste français né en 1973. Ancien élève de l'École supérieure de journalisme de Lille (5e promotion de la filière scientifique)[1], il est chargé de la couverture des sciences au sein du journal Le Monde, en particulier les sciences de l'environnement et les sciences de la Terre.

BiographieModifier

Journaliste d'investigation, Stéphane Foucart a été engagé en décembre 2008 dans une polémique après avoir révélé[2] un scandale touchant des chercheurs de l'Institut de physique du globe de Paris (IPGP), plusieurs de leurs travaux dans la revue Earth and Planetary Science Letters (EPSL) ayant été acceptés pour publication par des scientifiques qui étaient à la fois membres du même IPGP et du comité éditorial d’EPSL[3],[4]. À la suite de ce qui a été qualifié de « liberté prise avec les règles éthiques », le mandat d'éditeur à l'EPSL du Français Claude Jaupart n'a pas été reconduit[5]. Stéphane Foucart détaille cette histoire dans son livre L'avenir du climat : enquête sur les climato-sceptiques.

En 2008, il est un des 13 membres élus du conseil de gérance de la Société des rédacteurs du journal Le Monde (SRM)[6]. Il est réélu pour trois 3 ans en 2010[7].

Entre juin et octobre 2017, son enquête avec Stéphane Horel, basée sur les Monsanto Papers, est publiée en 4 volets dans Le Monde[8],[9],[10]. Elle précise les stratégies de Monsanto pour défendre le glyphosate et mène à la création d’une commission spéciale au Parlement européen[11],[12]. En mai 2019, il apprend que les lobbyistes de Fleishman-Hillard engagés par Monsanto le fichent avec les notes maximales en termes d’audience et de crédibilité dans leur liste (dont la légalité est mise en cause) des opposants au glyphosate; il porte plainte[13].

Prix et distinctionsModifier

OuvragesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (fr) Annuaire des anciens de l'ESJ, « Anciens | ESJ Lille »
  2. « Petits arrangements entre géologues », sur lemonde.fr (consulté le 29 octobre 2011)
  3. « Inside Help for French Geologists? », (consulté le 29 octobre 2011)
  4. http://www.nature.com/news/2009/090107/full/457140a.html
  5. « Partager l'article », sur sciences.blogs.liberation.fr, (consulté le 29 octobre 2011)
  6. « Un communiqué de la Société des rédacteurs du "Monde" », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 1er septembre 2019)
  7. « Société des rédacteurs du "Monde" », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 1er septembre 2019)
  8. « Monsanto Papers », sur European Press Prize (consulté le 1er septembre 2019)
  9. Glyphosate : les "Monsanto Papers" révèlent la désinformation - France inter - 7 octobre 2017 (Interview audio en ligne)
  10. «Glyphosate : les lobbies intoxiquent-ils les politiques ?», Les Matins de France Culture, 6 juin 2018 (video en ligne et seconde partie audio)
  11. a et b « Stéphane Foucart et Stéphane Horel récompensés par le Prix européen du journalisme d’enquête », sur Le Monde.fr (consulté le 15 mars 2018)
  12. « Glyphosate : le Parlement européen annonce une commission d’enquête », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 1er septembre 2019)
  13. « « Fichier Monsanto » : « Le Monde » porte plainte », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 10 mai 2019)
  14. « Le prix Diderot Curien de l'AMCSTI remis à deux journalistes », sur sciences.blogs.liberation.fr
  15. « Stéphane Foucart et Sylvestre Huet lauréats du prix Diderot-Curien », sur lemonde.fr
  16. « EMS Journalist Award 2015 for Stéphane Foucart, France », sur EMS - European Meteorological Society (consulté le 6 décembre 2015)
  17. « Les lauréats 2015 de la Fondation sont :... - Fondation Charles Oulmont | Facebook », sur www.facebook.com (consulté le 12 décembre 2015)
  18. a et b « Stéphane Foucart », sur European Press Prize (consulté le 1er septembre 2019)
  19. « AJSPI », sur ajspi2.rssing.com (consulté le 1er septembre 2019)
  20. (en) « Previous Winners », sur www.absw.org.uk (consulté le 1er septembre 2019)
  21. Sallie Robins, « European Science Writer of the Year | ABSW Awards | Association of British Science Writers (ABSW) », sur www.absw.org.uk (consulté le 9 octobre 2016)
  22. « European Science Writer of the Year award NOW open for entries », sur www.eusja.org (consulté le 9 octobre 2016)
  23. « Le grand prix Varenne décerné à deux journalistes du « Monde » pour leurs enquêtes sur les « Monsanto Papers » », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  24. Note de lecture de Michel Naud de l'Association française pour l'information scientifique, janvier 2011
  25. Note de lecture de Jean-Marc Jancovici, octobre 2011
  26. http://larecherche.typepad.fr/le_blog_des_livres/2010/11/le-populisme-climatique.html Recension du magazine La Recherche, novembre 2010
  27. « La guerre du climat, par Véronique Maurus », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 1er septembre 2019)
  28. « Petits arrangements avec la climatologie », sur Libération.fr, (consulté le 1er septembre 2019)
  29. La fabrique du mensonge. Comment les industriels manipulent la science et nous mettent en danger, Alternatives économiques, no 324, mai 1983
  30. Climat, la catastrophe annoncée, Société éditrice du "Monde", coll. « "Le Monde"-histoire », (ISBN 9782361561048, lire en ligne)
  31. « Le Monde lance une collection d'histoire immédiate », sur Challenges (consulté le 1er septembre 2019)
  32. « Rampazzo pour « Le Monde » : 40 livres en 34 mois | Rampazzo et associes - le blog de notre agence de design éditorial et graphique » (consulté le 1er septembre 2019)
  33. « Stéphane Foucart - litterature », sur Fondation Charles Oulmont (consulté le 1er septembre 2019)
  34. «L'économie : fausse science ou quasi-religion ?» - Xerfi Canal - 1er Octobre 2018 (Vidéo en ligne)
  35. « « La confrérie des insectes », ces scientifiques indépendants qui enquêtent sur la disparition des abeilles », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 1er septembre 2019)
  36. « « De nombreux éléments de preuves pointent vers les néonicotinoïdes comme cause majeure » du déclin des abeilles », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 1er septembre 2019)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :