Ouvrir le menu principal

Square de la Tour-Saint-Jacques

espace vert de Paris, France

Square de la Tour-Saint-Jacques
Image illustrative de l’article Square de la Tour-Saint-Jacques
Vue générale du square.
Géographie
Pays France
Commune Paris
Arrondissement 4e
Quartier Saint-Merri
Superficie 0.6016 ha
Histoire
Création 1836
Caractéristiques
Essences Morus alba, Broussonetia papyrifera
Lieux d'intérêts Tour Saint-Jacques
Monument à Gérard de Nerval
Localisation
Coordonnées 48° 51′ 29″ nord, 2° 20′ 56″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Square de la Tour-Saint-Jacques

Géolocalisation sur la carte : 4e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 4e arrondissement de Paris)
Square de la Tour-Saint-Jacques

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Square de la Tour-Saint-Jacques

Le square de la Tour-Saint-Jacques est un espace vert situé dans le quartier Saint-Merri du 4e arrondissement de Paris.

Situation et accèsModifier

Il s'étend sur un rectangle de 6 016 m2 bordé au nord par la rue de Rivoli (dont c'est l'adresse officielle au no 39), au sud par l'avenue Victoria, à l'ouest par le boulevard de Sébastopol, et l'est par la rue Saint-Martin.

Le square de la tour Saint-Jacques est desservi par les lignes       à la station Châtelet et les lignes     à la station Hôtel de Ville, par les lignes de bus RATP 21 38 58 69 75 81 96 et par les lignes de RER      à la gare de Châtelet - Les Halles.

HistoriqueModifier

Après la destruction de l'église Saint-Jacques-la-Boucherie s'élevait au pied de l'ancien clocher le marché Saint-Jacques. La tour était accessible depuis le marché et depuis la rue du Petit-Crucifix qui la longeait à l'ouest.

Créé en 1856 après le rachat du terrain par la ville de Paris en 1836, c'est le premier square parisien aménagé et réalisé par Jean-Charles Alphand[1], dans le cadre des grands aménagements haussmanniens d'amélioration de l'hygiène et de la circulation dans le centre de Paris. La création du square nécessite la disparition de la rue du Petit-Crucifix.

Le square est conçu autour de la tour Saint-Jacques érigée au XVIe siècle dans le style gothique flamboyant, remaniée pour l'occasion en fabrique par Théodore Ballu. Parmi les éléments d'intérêt, le square abrite depuis 1857 la statue de Blaise Pascal (en raison des expériences sur la pression atmosphérique qu'il fit dans la tour) réalisée par Jules Cavelier et, depuis 1955, le Monument à Gérard de Nerval (en souvenir de son suicide par pendaison sur la place du Châtelet) composé d'un médaillon et d'une pierre où sont gravés des vers du poète.

Le 7 juin 1990, l'un des sentiers du square est renommé en « allée Waslaw-Nijinski » en souvenir du danseur des Ballets russes qui se produisit notamment au proche théâtre du Châtelet dans les années 1910-1920[2].

Il est une première fois restructuré en 1997. Puis, de 2006 à 2009, le square, ainsi que la tour Saint-Jacques, sont restaurés. De nouvelles plantations furent faites dont notamment le mûrier blanc « Laissons-les grandir ici », planté en avril 2008 par les autorités municipales en présence de la première adjointe au maire, Anne Hidalgo, pour soutenir l'action de l'association du Réseau éducation sans frontière[3]. Il existe une autre variété de mûrier dans le square, le mûrier à papier. Depuis 2016, le square infesté de rats doit régulièrement être fermé au public afin de subir une sévère dératisation.

Notes et référencesModifier

  1. D'après la plaque informative présente dans le square.
  2. Allée Waslaw-Nijinski sur le site de la ville de Paris.
  3. Selon la plaque informative mise au pied de l'arbre.

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier

Sur les autres projets Wikimedia :