Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Sonia Kronlund

journaliste et documentariste française
Sonia Kronlund
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Formation
Activités
Documentaire, philosophe, scénariste, réalisatrice de documentaire, productrice de radioVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour

Sonia Kronlund est une documentariste française.

Elle anime et produit, depuis 2002, l'émission Les Pieds sur terre, de 13 h 30 à 14 h, sur France Culture.

Sommaire

BiographieModifier

Sonia Kronlund est titulaire d’un DEA de philosophie esthétique de Paris I - La Sorbonne. Élève à l’École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud, elle est agrégée de lettres modernes. Elle a enseigné à Londres, à l'université Paris Diderot, et a été chargée de mission à la Délégation générale à la langue française auprès du Premier ministre entre 1994 et 1996. Elle a collaboré au développement et à l’écriture de nombreux scénarios entre 1993 et 1999. Elle a été pensionnaire de la Villa Kujoyama de mai à août et de novembre à décembre 2002[1].

Elle a collaboré à l'émission Là-bas si j'y suis de Daniel Mermet.

Elle est productrice coordinatrice de Les Pieds sur terre, une émission quotidienne de documentaire radiophonique diffusée sur France Culture depuis , où elle se donne pour objectif de « tenter d’écouter sans analyser, de comprendre sans commentaire, d’ouvrir une petite fenêtre sur ce réel qui nous échappe ou qui nous parvient toujours formaté. Écouter ceux dont on commente abondamment les faits et gestes, aller sur leur terrain et y rester ».

Pour la même station elle a également produit des documents relatifs à ses pays de prédilection l’Iran, l’Afghanistan et le Japon.

Sonia Kronlund a réalisé plusieurs documents images pour Arte ainsi que Nothingwood, un long métrage tourné en Afghanistan[2], présenté à la Quinzaine des Réalisateurs, dans le cadre du Festival de Cannes 2017.

RécompensesModifier

  • Léopard d’or au festival de Locarno (1995) pour le film Raï de Thomas Gilou
  • Bourse d’aide à l’écriture « Brouillon d’un rêve, radio » de la SCAM pour le projet Afghanistan : extrême limite (1999)
  • Lauréate de la Villa Kujoyama, programme de résidence d’artistes de l’association française d’action artistique (2001)
  • Médaille de bronze du prix de l’urti (Université radiophonique et télévisuelle internationale) pour le documentaire Homo Iranicus diffusé dans Les Pieds sur terre (2007)

RéférencesModifier

  1. Jean-Marie Thiébaud, La présence française au Japon du XVIe siècle à nos jours : Histoire d'une séduction et d'une passion réciproques, Paris, L'Harmattan, coll. « Recherches asiatiques », , 477 p. (ISBN 978-2-296-05142-3), p. 301.
  2. « Le Prince de Nothingwood (2016) », sur en.unifrance.org (consulté le 18 juillet 2016)

BibliographieModifier

Traductrice
  • 1993 : Thomas Nagel, Le Point de vue de nulle part (The View From Nowhere), Combas, L'Éclat, 291 p. (ISBN 2-905372-84-2)
  • 1998 : Norman Golb, Qui a écrit les manuscrits de la Mer morte ? : Enquête sur les rouleaux du désert de Juda et sur leur interprétation contemporaine (Who Wrote The Dead Sea Scrolls?: The Search For The Secret Of Qumran), Paris, Plon, 478 p. (ISBN 2-259-18388-3)

Liens externesModifier