Ouvrir le menu principal

Sol (personnage)

personnage créé par Claude Fournier
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sol.
L'image de Sol apparait à l'entrée de la bibliothèque Marc-Favreau
Le jardin intérieur de la bibliothèque accueille les 22 panneaux suspendus de l’œuvre Constellation en Sol, par Adad Hannah. Les panneaux évoquent le costume rapiécé que portait Marc Favreau pour incarner son personnage.[1]

Sol est un personnage clownesque créé par Claude Fournier et joué par le comédien québécois Marc Favreau. Sol et Marc Favreau sont associés à la langue et à la culture populaire des Québécois[2],[3].

Il apparaît déguisé en clochard et raconte des épisodes de sa vie, mêlés d'observations sur la politique et la société. Son discours est truffé de calembours : « Je dessine avec les mots, dit-il ».

Le personnage de Sol est apparu en 1958[4], à la télévision de Radio-Canada, dans le cadre de l'émission La Boîte à Surprise, puis, à partir de 1968, dans la série Sol et Gobelet. Le personnage apparaissait principalement au Québec, mais Marc Favreau le produisait sur scène et au petit écran dans les autres provinces canadiennes, ainsi qu'en Europe.

Il fut créé d’abord comme un compagnon pour Bim[5] (qui sera remplacé par Bouton, et puis par Gobelet, joué par Luc Durand[6]), un clown incarné par Louis de Santis. Claude Fournier dire par la suite : « [Marc Favreau] l’a si bien développé et tellement assimilé que j'ai du mal à penser à lui autrement qu'en Sol. De Sol ou de Marc Favreau, on ne sait pas lequel était le plus vrai »[7].

Ce personnage, « qu'il projette sur toutes les scènes du Québec et de l'Europe francophone «afin de satisfaire les folles de tous les logis... » comme il le dit lui-même », est reconnu dans la Francophonie, comme en témoignent les nombreux prix reçus par son interprète, Marc Favreau[8].

LivresModifier

  • Presque tout Sol, aux éditions Stanké[9]

« Retranché derrière sa candeur et son apparente naïveté, Sol est à la fois clown, thérapeute et philosophe. Doué d'un sens de l'observation sans pareil et d'une imagiation sans bornes, s'il séduit autant les Québécois que les Européens c'est que les sujets de ce grand comédien et auteur sont, comme il le dirait lui-même, universols. »

SpectaclesModifier

  • Prêtez-moi une oreille à tentative (2005)
  • Je persifle et je singe
  • Le retour aux souches
  • Les Îufs limpides
  • La Plainte aquatique
  • Le Fier Monde
  • Joyeux anniversaire Sol
  • Au Théâtre de la Ville, Paris

TélévisionModifier

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Article de revue sur la littérature québécoiseModifier

RéférencesModifier

  1. « Constellation en Sol », sur Art Public Montréal (consulté le 21 juillet 2019)
  2. « Ville de Montréal - Arrondissement Rosemont–La Petite-Patrie - Bibliothèque Marc-Favreau - À propos », sur ville.montreal.qc.ca (consulté le 29 avril 2019)
  3. « Faire revivre les mots de Sol », sur La Presse+, (consulté le 29 avril 2019)
  4. ICI.Radio-Canada.ca, « Le Sol et unique s'est éteint », sur Radio-Canada.ca (consulté le 29 avril 2019)
  5. « Clé de Sol… », sur www.soreltracy.com (consulté le 29 avril 2019)
  6. « Le Québec pleure un grand humoriste », sur TVA Nouvelles (consulté le 29 avril 2019)
  7. « Immortel Sol - Un grand vide », sur Le Devoir (consulté le 29 avril 2019)
  8. « Marc Favreau – Ordre national du Québec », sur www.ordre-national.gouv.qc.ca (consulté le 29 avril 2019)
  9. Favreau, Marc, 1929-2005., Presque tout Sol, Stanké, (ISBN 2760405672, 9782760405677 et 2760405001, OCLC 37490162, lire en ligne)
  10. Laure Hesbois, « Les monologues de Sol : une initiation à la langue-Moi », Voix et Images, vol. 7, no 1,‎ , p. 119–129 (ISSN 0318-9201 et 1705-933X, DOI https://doi.org/10.7202/200307ar, lire en ligne, consulté le 29 avril 2019)