Ouvrir le menu principal

La Boîte à Surprise
Autre titre francophone La Boîte à surprises (1956-1959)
Pays Drapeau du Canada Canada
Diffusion
Diffusion Radio-Canada
Date de première diffusion 1956
Date de dernière diffusion 1972

La Boîte à Surprise[a] est une émission de télévision pour la jeunesse québécoise (Canada) diffusée de 1956 à 1972 sur les ondes de Radio-Canada[1].

Sommaire

PrincipeModifier

Chaque émission comporte des invités différents et est composée de deux segments : une partie se déroule avec des personnages clownesques ou fantaisistes, la seconde, plus éducative, aborde la musique, la littérature, le bricolage, etc.

L'émission a connu deux animateurs principaux : Monsieur Surprise[b] incarné par Pierre Thériault de 1956 à 1960 et de 1965 à 1967, et Surprise incarné par Guy Mauffette de 1960 à 1964[c],[2],[3]. Durant la saison 1964-1965, en l'absence d'animateur permanent, c'est l'un ou l'autre des personnages de la Boîte à Surprise qui animait l'émission.

Bien que certains personnages célèbres aient été créés au théâtre et aient été connus dans d’autres émissions précédemment (telles Fanfreluche et Le Pirate Maboule), c'est dans cette émission que débuta la carrière télévisuelle de personnages aussi populaires que Sol, Marie Quat'Poches, Grujot et Délicat, La Ribouldingue, O.K. Shérif, Michel le Magicien et plusieurs autres. S'est joint également à l'émission le personnage de Picolo créé pour la télévision à l'été 1956. Bobino a fait également son apparition lors de la saison 1958-1959.

Monsieur Surprise anime une nouvelle émission à partir du . Cette émission d'une durée de 15 minutes intitulée Monsieur Surprise présente était diffusée à 10h30 du lundi au vendredi. Monsieur Surprise y présentait des courts métrages tels que Poly, La Maison de Toutou, Le Crayon magique, Saturnin, Le Manège enchanté, Les Aventures du Chevalier bleu, etc.

Au mois d'octobre 1967, le format de La Boîte à Surprise est modifié. Désormais, Monsieur Surprise ne fait plus l'animation et on ne présente qu'une seule série par épisode. Chaque épisode commence avec le générique de La Boîte à Surprise.

Pour la saison 1968-1969, Radio-Canada décide que chacune des séries commencera avec son propre générique.

DistributionModifier

Parmi les nombreuses personnes qui ont interprété des rôles dans La Boîte à Surprise, on trouve :

Sources : La Semaine à Radio-Canada, Ici Radio-Canada[1] et le Répertoire des dramatiques québécoises à la télévision 1952-1977[18].

Réalisation et scénariosModifier

Parmi les réalisateurs de La Boîte à Surprise, on trouve :

  • L.-P. Beaudoin
  • Jean-Guy Benjamin
  • Jean-Yves Bigras
  • Claude Caron
  • Pierre Castonguay
  • Fernande Chouinard
  • Maurice Dubois
  • Claude Finozzi
  • Pierre Girard
  • Alec (ou Alex) Page

Parmi les scénaristes de La Boîte à Surprise, on trouve :

ÉpisodesModifier

Sources : La Semaine à Radio-Canada et Ici Radio-Canada[1].

Saison 1956 - 1957Modifier

Saison 1957 - 1958Modifier

Saison 1958 - 1959Modifier

Saison 1959 - 1960Modifier

Saison 1960 - 1961Modifier

Saison 1961 - 1962Modifier

Saison 1962 - 1963Modifier

Saison 1963 - 1964Modifier

Saison 1964 - 1965Modifier

Saison 1965 - 1966Modifier

Saison 1966 - 1967Modifier

Saison 1967 - 1968Modifier

Saison 1968 - 1972Modifier

(Épisodes en couleur)

On se réfère généralement à cette période comme faisant partie de La Boîte à Surprise. En réalité, bien que la plupart des séries aient pris naissance antérieurement dans La Boîte à Surprise, chaque série commence avec son propre générique et se termine avec son propre crédit. Il n’est plus fait mention de La Boîte à Surprise et Monsieur Surprise n’y apparaît plus.

Durant cette période, les épisodes réalisés durant la période 1967-1968 seront rediffusés en utilisant le nouveau générique et crédit propre à chaque série.

Pour de plus amples informations concernant cette période, consulter les différents articles consacrés à chacune des séries :

De plus, cette période voit naître les émissions Le Major Plum-Pouding et Maigrichon et Gras double. Cette dernière est très différente des autres séries puisqu’il s’agissait d’un feuilleton.

La série Nic et Pic commença au mois de janvier 1972 et n’est pas étrangère à La Boîte à Surprise. Les marionnettes de souris de Pierre Régimbald et de Nicole Lapointe ont en effet été utilisées dans les épisodes Le Dernier Dragon et La Petite Hutte sur pattes de poule de la série Fanfreluche. La série Nic et Pic est une idée originale de Gaétan Gladu qui de 1982 à 1985 sera le marionnettiste de Giovanni dans la série Bobino.

Bien que débutant qu'à l'automne 1972, pour plusieurs, la série Picotine est une série descendante directe de La Boîte à Surprise. C’est une série pleine de fantaisie empruntant des thèmes des contes de fées. Lors des célébrations du vingtième anniversaire de la télévision de Radio-Canada dans une émission intitulé Les Beaux Dimanches - Vingt ans déjà![n]», le personnage de Picotine fut invité dans un hommage avec plusieurs personnages de La Boîte à Surprise. Le numéro intitulé Les Émissions pour enfant, consistait en un ballet interprété par des danseurs. Une autre présence remarquable à ce spectacle était celle de La Souris verte[26].

La Machine à images diffusée le 10 septembre 1977 de 19h00 à 21h00 sur la chaîne de Radio-Canada réunissait plusieurs personnages des émissions jeunesse de Radio-Canada, dont ceux de La Boîte à Surprise.

CommentairesModifier

  • Dans une publication intitulée Radio-Canada télévision - Annonce éclair (sorte de fil de presse de Radio-Canada), en date du 15 novembre 1965, on peut lire ce qui suit au sujet de la Boîte à Surprise : « Un papillon joue de la harpe et une sauterelle joue du violon. Où sommes-nous? Mais à la Boîte à Surprise ! Tous les jours, monsieur Surprise rencontre ses petits amis ; […] les petits verront Maboule, qui veut devenir photographe, et assisteront au dernier concert de l'automne. ».
  • Dans Radio-Canada télévision - Annonce éclair en date du 19 novembre 1965, on peut lire ce qui suit au sujet de la Boîte à Surprise : « Nos petits amis retrouveront Sol et Bouton au cours de l'émission la Boîte à Surprise […] Sol veut que son réveille-matin sonne à sept heures le lendemain matin afin qu'il puisse expérimenter une recette de “gâteau-réveille”… ».
  • Michel Cailloux précise que La Boîte à Surprise donnait des objets aux enfants qui écrivaient à l'émission. Parmi ces objets, nous retrouvions un jeu de cartes avec les dessins de certains des personnages de La Boîte à Surprise. Ces dessins auraient été réalisés par Marc Favreau, à la suite de la suggestion de la réalisatrice de l'époque, Fernande Chouinard,[27].

BibliographieModifier

  • Hughette Proulx, « Féerie de Noël à la Boîte aux images », photographies du photographe montréalais Orssagh, Radiomonde et Télémonde, 4 janvier 1958, page 18. Il s'agit d'un reportage au sujet de l'émission du 25 décembre 1957.
  • « Le Retour de Monsieur Surprise et de ses amis », La Semaine à Radio-Canada, semaine du 20 au 26 septembre 1958, pages 1 et 2. Article sur la saison 1958-1959.
  • Jules Gagnon, « La Boîte à surprises… féerie et jeunesse », Le Petit Journal, 7-14 décembre 1958, , p. 11-12 (lire en ligne)
  • « La Boîte à surprises : Un joujou immense », Photo-Journal, semaine du 23 au 30 mai 1959, page 12. Photographies de Bobino (Guy Sanche)[o], Cadet Rousselle (François Tassé) et Picolo (Paul Buissonneau).
  • Fernand Cambronne, « La Boîte à surprises », Le Journal des Vedettes, 22 novembre 1959, page 27.
  • Edward Rémy, « Pour petits et grands, amis du mystère : Surprise! Surprise! Surprise!… », Photo-Journal, semaine du 3 au 10 mars 1962, pages 20[p].
  • « Ils célébreront avec éclat leur 1000e émission », La Semaine à Radio-Canada, semaine du 17 au 23 novembre 1962, pages 1 et 2. Article sur la 1000e émission de La Boîte à Surprise.
  • « La Boîte à Surprise », La Semaine à Radio-Canada, semaine du 18 au 24 septembre 1965, pages 26 et 27. Article sur la saison 1965-1966.
  • « La Boîte à Surprise », La Semaine à Radio-Canada, semaine du 8 au 14 janvier 1966, pages 4 et 5. Article sur la saison 1965-1966.
  • Journal Zoum, supplément du Journal des Vedettes, volume 1, numéro 1 (18 septembre 1971) au volume 1, numéro 11 (27 novembre 1971).
    Journal pour la jeunesse comprenant de nombreux articles, descriptions d'épisodes et photographies sur les émissions jeunesse de Radio-Canada dont Fanfreluche, Pirate Maboule, Picolo, Bobino, etc. Uniquement 11 numéros furent produits.
  • Madeleine Brabant, « 20 ans déjà! », Ici Radio-Canada, du 23 au 29 décembre 1972, pages 4 et 5. Article sur un spectacle célébrant le 20e anniversaire de la télévision de Radio-Canada.
  • Jean-Yves Croteau, Répertoire des séries, feuilletons et téléromans québécois de 1952 à 1992, sous la direction de Pierre Véronneau, Publications du Québec - Cinémathèque-Musée du cinéma, 1993, 692 pages (ISBN 2-551-15522-3)
  • Cinémathèque québécoise, Visages du petit écran - Florilège photographique d'André Le Coz, Les 400 coups, 1997, 96 pages.
  • Raymond Plante, Une enfance en noir et blanc, Les 400 coups, 2002, 96 pages.

DiscographieModifier

78 toursModifier

  • Face A : Le Calendrier : janvier, février, mars ; Face B : Le Calendrier : avril, mai, juin. Herbert Ruff-Boechat, interprété par Monsieur Surprise (Pierre Thériault) et Fanfreluche (Kim Yaroshevskaya) qui participe à la chanson sur le mois de juin (Lachine, M-2002 Mignon pour la jeunesse)
  • Face A : Le Calendrier : juillet, août, septembre ; Face B : Le Calendrier : octobre, novembre, décembre. Herbert Ruff-Boechat, interprété par Monsieur Surprise (Pierre Thériault) (Lachine, M-2003 Mignon pour la jeunesse)

45 toursModifier

  • 1966 : Monsieur Surprise chante Noël : Un bouquet de Noël - Joli sapin (disques Piérouf, E-45001)

AlbumsModifier

  • La T.V. pour les petits avec Maman Fon Fon et Monsieur Surprise. Face 1 : Le Calendrier (douze chansons enfantines, décrivant chaque mois de l’année)[q] par Monsieur Surprise (Pierre Thériault) et Fanfreluche (Kim Yaroshevskaya) pour la chanson sur le mois de juin. Face 2 : Berceuse à Jésus - Je range mes joujoux - Le petit chaperon rouge - Le grand quai de Rimouski par Maman Fon Fon (disques Mignon, No. MM-2, Lachine)
  • Monsieur Surprise et ses chansons. Thériault, Pierre et l’oncle Herbert au piano (disques London, MB 37)[r]
  • 1966 Monsieur Surprise chante Noël [28]. Face A : Pour la plus belle fête - L'ange musicien - J'ai sur le bord du cœur - Un petit âne - Tu n'as pas eu de cadeau - Un bouquet de Noël. Face B : Joli sapin - Une mitaine - Étoile mon amie - Soldat de plomb - J'ai quelque part… - Noël de Polycarpe - C'est pour ce soir (disques Piérouf, No. 3001 E ; Réédition Trans-Canada Monsieur Surprise chante l'hiver, FA-39407[s] )

VidéographieModifier

VHSModifier

  • SRC : Classiques des années soixante, SRC Vidéo
    • Volume 3 : 1. La Boîte à Surprise : ouverture de l’émission ; 2. Le Pirate Maboule : Va donc au Bonhomme ; 3. Bobino : 1000e émission.

DVDModifier

  • Radio-Canada : Cinquante ans de grande télévision jeunesse, Imavision, 2007 (incluant diverses séquences d’archives inédites en DVD, biographies, quiz et synopsis)
    • Disque 1 : 1. Pépinot : Le pont de la rivière ; 2. La Boîte à Surprise - Le Pirate Maboule : Loup-Garou garde le magasin ; 3. La Boîte à Surprise - Marie Quat’Poches : Le pique-nique ; 4. Sol et Gobelet : Le fakir
    • Disque 2 : 1. Le Major Plum Pouding : La double trahison ; 2. La Souris verte : Le conte d’amateur ; 3. Picotine : La limonade miracle ; 4. Picolo : Le faux dentiste
    • Disque 3 : 1. Bidule de Tarmacadam : Le combat de boxe ; 2. La Ribouldingue : Une personne sonne ; 3. Grujot et Délicat : Le hot-dog ; 4. Fanfreluche : La perle ; 5. Bobino : Les vacances (dernier épisode de la série Bobino)
  • La Boîte à souvenirs : Volume 1, Classique jeunesse de Radio-Canada, 2008
    • Disque 1 :
      • Fanfreluche : Des souliers neufs pour Fanfreluche suivi de Père Noé
      • Sol et Biscuit : Les nouvelles suivi de Michel le magicien
      • Grujot et Délicat : Le silence et le bruit suivi de Histoire du petit tambour
      • Le pirate Maboule : Vite les suçons suivi de Mademoiselle
      • Marie Quat'Poches : La dinde farcie
      • Picolo : Le vin de cerises
    • Disque 2 :
      • Les carnets du Major Plum-Pouding : Les talents de l'étalon et La formule secrète
      • Picotine : Un papillon pour Naimport Tequoi
      • La Ribouldingue : L'hypnotisme
      • Bobino : Le gâteau de Bobinette, La journée internationale de la musique, La machine volante et Les affiches de sport
      • Suppléments : Capsules nostalgie : Paul Buissonneau, Edgar Fruitier, Benoît Girard, Kim Yaroshevskaya, Élizabeth Chouvalidzé, André Montmorency et Linda Wilscam

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

Notes
  1. De 1956 à 1959, l’émission est intitulée La Boîte à surprises, le mot « surprise » étant écrit avec une minuscule et au pluriel. À partir de la saison 1959-1960, le titre devient La Boîte à Surprise, jouant sur le double sens du mot « surprise » et le nom du personnage de « Monsieur Surprise ».
  2. Parfois simplement appelé Surprise.
  3. Guy Mauffette remplaça tout d'abord Pierre Thériault comme animateur de La Boîte à Surprise durant la saison 1960-1961 sous les noms de Monsieur Lundi, Monsieur Mardi, Monsieur Mercredi, Monsieur Jeudi et Monsieur Vendredi en fonction du jour de la semaine où il apparaissait.
  4. François Barbeau a tenu des rôles épisodiques mais il est surtout connu pour son travail de costumier.
  5. Quand Pierre Thériault ne pouvait pas animer La Boîte à Surprise, par exemple, lorsqu'il animait l'émission Au p'tit café, il arrivait à d'autres comédiens de prendre la relève. Parmi ceux-ci, Paule Bayard.
  6. À ne pas confondre avec la Colombine de la série Picolo, dont le personnage a débuté en 1956 en tant que segment de La Boîte à surprise. Cette Colombine a été jouée par plusieurs comédiennes dont Christine Olivier.
  7. Victor Désy a tenu des rôles épisodiques dont celui de magicien.
  8. Le bandit Céleri tient son nom du fait qu'il mangeait souvent des branches de céleri. Le cowboy Poncho avait des pistolets qui projetaient des confettis qui neutralisaient ses adversaires.
  9. Roland Ganamet et Paule Gauthier étaient le duo de comédiens qui animaient l'émission Farfadou et Farfadette, une émission de télévision de Radio-Canada diffusée le dimanche lors de la saison 1966-1967. Source : « Farfadette, », Ici Radio-Canada - Jeunesse, 15 juillet 1966, page 16. Voir également : Farfadou et Farfadette : Un petit bonhomme.
  10. « […], j'ai joué dans La Boîte à surprises durant quelques saisons. Dans le Pirate Maboule, j'apparaissais sous les traits de Jerry le Tatoué, une espèce de bandit dont le complice était Marcel Cabay ; et dans Gédéon le musclé, une émission sans doute moins connue, qui n'a duré qu'une seule saison, je jouais un singe, ami et partenaire de l'homme fort Percy Rodriguez. ». Cité dans Gilles Latulippe, Avec un sourire, éditions de l'Homme, Montréal, 1997, p.120.
  11. Durant certaines émissions, Monsieur Surprise s'adressait aux marionnettes qui allaient plus tard participer sous leur forme humaine à l'émission.
  12. Albert Millaire a tenu des rôles épisodiques dont le diable avec Fanfreluche et le capitaine de police dans la série Picolo. Source : entretien avec Michel Cailloux.
  13. Le télé-horaire La Semaine à Radio-Canada écrit sans e, le nom du pirate Maboul lors de la description des épisodes du 5 décembre 1956 et du 9 janvier 1957. Dans le générique de l'émission Fafouin, l'orthographe est également pirate Maboul sans e lors d'un générique qui a pu être visionné dans le cadre du documentaire Au pays de Fanfreluche. Par la suite, l'orthographe sera et demeurera pirate Maboule avec un e.
  14. Cette émission fut diffusée dimanche, le 24 décembre 1972, de 19:30 à 22:30, sur les ondes de la télévision de Radio-Canada.
  15. Identifié par erreur comme le clown Bim.
  16. Photographies de Surprise (Guy Mauffette), Fanfreluche (Kim Yaroshevskaya), Herbert Ruff, Michel le Magicien (Michel Cailloux), Roland Laroche et Claude Caron (réalisateur). Le texte mentionne que La Boîte à Surprise célèbra sa 900e émission le 19 février (1962) et sa 1000e en novembre 1962. Le texte mentionne que Monsieur Surprise retrouve les copains depuis 6 ans. Il s'agit en fait d'une erreur car les 4 premières saisons (1956-1957 à 1959-1960), c'était Pierre Thériault qui personnifiait Monsieur Surprise, alors que pour les deux saisons suivantes (1960-1961 et 1961-1962), Guy Mauffette personnifiait Surprise.
  17. Il s'agit d'une reprise du contenu des deux disques 78 tours.
  18. On retrouve la même image que sur cette pochette à la page 12 du télé-horaire La Semaine à Radio-Canada de la semaine du 1er au 7 octobre 1960.
  19. Même contenu que Monsieur Surprise chante Noël avec une pochette différente.
Références
  1. a b et c La Semaine à Radio-Canada et Ici Radio-Canada - Horaire des chaînes françaises de radio et télévision de Radio-Canada, publications hebdomadaires, 1952-1985[source insuffisante].
  2. Rudel-Tessier, « Monsieur Surprise… une boîte à surprises », Photo-Journal, semaine du 12 au 19 novembre 1960, p.15.
  3. a et b Rudel-Tessier, « Boîte à surprise sans Surprise », Photo-Journal, semaine du 25 avril au 2 mai 1964, p. 20.
  4. a b c d e f g h i j k l et m Entretien avec Michel Cailloux[réf. nécessaire].
  5. Source: La Boîte à surprises article tiré de La semaine à Radio-Canada, semaine du 3 novembre 1956, Vol. VII, No 5, page 1.
  6. Le Journal des vedettes, 9 novembre 1963, page 32.
  7. Gabriel Jean, « « Michel le Magicien fait toujours de la magie - 65 ans de tours et d'illusions »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) », L'Écho de Laval édition Internet, 1er décembre 2010.
  8. a b et c « Des métiers mal connus de mime en mime », Le Journal des vedettes, 3 juin 1962, page 2.
  9. Biographie et discographie dans le disque 3 du coffret DVD Yvon Deschamps Volume 1 - Les années 60-70 et présentation de la saison 1960-1961 de La Boîte à Surprise provenant du télé-horaire La Semaine à Radio-Canada, du 5 au 11 novembre 1960, Volume XI, no. 6, page 5.
  10. « Joyeux anniversaire, Sol », où on peut voir Bim et Sol de La Boîte à Surprise, Berlingot des Croquignoles, Sol et Gobelet et un autre duo de clown de l'émission Caravane dont l'animateur était Guy Mauffette.
  11. Sol et Pop sont mentionnés au début de la saison 1964-1965.
  12. Ici Radio-Canada - Jeunesse, Volume 1, numéro 1, du 15 avril au 15 mai 1966 au Volume 1, numéro 12, du 15 mars au 15 avril 1967 ; et photographies du comédien.
  13. Le Journal des vedettes, 22 novembre 1959, p.7.
  14. Tous pour un, où on peut voir les personnages jeunesse de Radio-Canada dont les personnages de l'émission Fafouin (Fafouin, Fanfreluche, le pirate Maboule), La Boîte à Surprise, La Souris verte, etc. On peut y voir également un reportage sur Micheline Legendre et ses marionnettes.
  15. Isabelle Claude, « Pour vos enfants Marthe Mercure vous parle de l'éducation extra-scolaire », Nouvelles Illustrées, 11 février 1967, pages 25 et 27.
  16. Dans son livre Mes amours de personnages (Les Éditions de l'Homme, 2010, 320 pages), aux pages 46 et 47, Albert Millaire survole rapidement son passage à la Boîte à Surprise et plus particulièrement les rôles qu'il a joués avec Kim Yaroshevskaya.
  17. Le nom de Bernadette Morin apparaît comme interprète dans le livre Répertoire des dramatiques québécoises à la télévision 1952-1977 (Collection archives québécoises de la radio et de la télévision, auteurs : Pierre Pagé et Renée Legris, Fides, 1977, 254 pages.). Bernadette Morin était également l'un des noms de plume utilisé par Marcel Cabay et Michel Cailloux. Source : entretien avec Michel Cailloux.
  18. Pierre Pagé et Renée Legris, Répertoire des dramatiques québécoises à la télévision 1952-1977, Collection archives québécoises de la radio et de la télévision, Fides, 1977.
  19. Horaire de la télévision de l'hebdomadaire Le Journal des vedettes, 11 janvier 1959, pages 11 à 14.
  20. Cette émission spéciale fut présentée le dimanche 25 décembre 1960 de 20:00 à 21:00. Source : Le télé-horaire La Semaine à Radio-Canada.
  21. Entretien avec Micheline Legendre[réf. nécessaire].
  22. Voir aussi « Pierre Thériault ... M. Surprise ressuscité », Photo-Journal, semaine du 16 au 23 juin 1965, page 29.
  23. Normand Daoust, Souvenirs télé.
  24. Les Archives de Radio-Canada.
  25. On peut voir un extrait du thème de la saison 1967-1968 de La Boîte à Surprise (vers 2 minutes 56 secondes du vidéo) constitué d'un oiseau sur un perchoir, des costumes et des extraits sur YouTube.
  26. Extrait disponible dans le coffret DVD Radio-Canada : Cinquante ans de grande télévision jeunesse, Imavision, 2007. Suppléments : séquence d'archives du disque numéro 2 : « Les Beaux Dimanches - Vingt ans déjà ! »), présentation du ballet du numéro Les Émissions pour enfant.
  27. Entretien avec Michel Cailloux, « Le Jeu de cartes de La Boîte à Surprise », Ici Radio-Canada - Jeunesse, volume 1, numéro 10, du 15 janvier au 15 février 1967, page 18.
  28. Benoît David, « Bravo à Pierre Thériault pour son dernier cadeau aux enfants : ses disques », Le Journal des vedettes, 7 janvier 1967, page 29.