Société historique du Saguenay

La Société historique du Saguenay est une société d'histoire régionale visant à acquérir, traiter, conserver et diffuser des archives privées du territoire du Saguenay au Canada (Québec).

Armoiries de la Société historique du Saguenay

HistoireModifier

Fondée en 1924 par Victor Tremblay et le chanoine Joseph-Edmond Duchesne, l’organisme obtient son statut légal en 1936. Ses locaux sont installés à ce moment au Séminaire de Chicoutimi.

Rapidement, l'organisme recueille un fonds documentaire riche comprenant des mémoires de vieillards, l'histoire des localités et des institutions de la région du Saguenay--Lac-Saint-Jean[1].

En 1974, la Société historique du Saguenay déménage ses bureaux et ses archives dans le Pavillon Sagamie, bâtiment appartenant à l'Université du Québec à Chicoutimi. Elle s'y trouve encore aujourd'hui.

Depuis les années 1990, la Société historique du Saguenay et l'un des centres régionaux de la Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ Saguenay) cohabitent et constituent l'un des plus grands centres d’archives du Québec[2].

Ses mandatsModifier

Pour répondre aux besoins patrimoniaux du Saguenay--Lac-Saint-Jean, la Société historique du Saguenay développe deux spécialisations. La première en archéologie, la seconde en généalogie. La société d'archéologie du Saguenay et la société de généalogie du Saguenay sont nées de ces initiatives respectivement en 1964 et 1978.

L'organisme fonde en 1954 le Musée saguenéen et en 1975 lui fait don de 17 000 objets et artefacts. En 2002, la corporation du Musée saguenéen change de nom et déménage sur un nouveau site connu dorénavant comme la Pulperie de Chicoutimi[2].

CollectionModifier

En date de juillet 2020, la Société historique du Saguenay possède plus de 950 mètres linéaires de documents textuels, plus de 1 250 000 photographies anciennes, plus de 1400 heures d’images en mouvement et d’enregistrements sonores et près de 30 000 titres de livres, périodiques, journaux, brochures, etc.[3]. La consultation d'archives est sans frais.

La Société historique du Saguenay édite une revue d'histoire, Saguenayensia[4] ; elle est gestionnaire du drapeau du Saguenay–Lac-Saint-Jean[5] et propriétaire de la statue de Notre-Dame-du-Saguenay. Elle est également responsable de l'Ordre des Vingt-et-Un depuis 1983.

Une campagne de financement est organisée chaque année pour appuyer l'organisme dans l'accomplissement de sa mission : le Procès à l'ancienne[6].

Notes et référencesModifier

  1. « Historique », sur Société historique du Saguenay (consulté le 10 juillet 2020)
  2. a et b « Société historique du Saguenay - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 10 juillet 2020)
  3. Société historique du Saguenay, Rapport d'activités 2018.
  4. Saguenayensia
  5. Drapeau
  6. Procès à l'ancienne

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Patricia Rainville, « La vieille prison dans la mire de la Société historique du Saguenay et de BAnQ », Le Quotidien,‎ (lire en ligne).

Lien externeModifier