Slimane Dazi

acteur algérien
Slimane Dazi
Description de cette image, également commentée ci-après
Slimane Dazi en 2015
Naissance (60 ans)
Nanterre, Seine, France
Nationalité Drapeau de l'Algérie Algérienne
Profession Acteur
Films notables Un prophète
Les Hommes libres
Rengaine
Fièvres
Only Lovers Left Alive
Rabat

Slimane Dazi est un acteur algérien[1] né le à Nanterre.

BiographieModifier

Né dans une famille modeste d’origine algérienne, Slimane Dazi grandit, avec ses trois sœurs et ses cinq frères, dans la banlieue sud de Cachan. Passionné de football depuis sa plus tendre enfance, c’est au centre de délinquants de Beauvais, entre 15 et 19 ans, qu’il commence à jouer sérieusement, mais il n’aura jamais l’occasion de devenir professionnel. Il se passionne pour le cinéma en regardant le Ciné-Club à la télévision et en fréquentant les salles de cinéma d’Art et Essai[2].

Camelot sur les marchés, il décide avec un de ses frères de monter une société de ventousage[3] (qui consiste à réserver des emplacements pour les tournages). Cette activité lui permet de fréquenter le monde du cinéma.

À la quarantaine passée, il fait ses débuts à l’écran en apparaissant dans plusieurs courts-métrages. Il joue notamment dans Quarante frères de Rachid Djaïdani, teaser qui aboutit en 2012 au film Rengaine qui lui vaudra d’être couronné meilleur acteur au Festival « Vues d’Afrique » de Montréal[4] et aux trophées francophones du cinéma de Dakar[5] en 2013. Entre-temps, il interprète un rôle remarqué dans Un prophète de Jacques Audiard.

Il travaille pour des cinéastes reconnus, parmi lesquels Ismael Ferroukhi (Les Hommes libres), Jim Jarmusch (Only Lovers Left Alive), Frédéric Schoendoerffer (96 heures) ou Karim Dridi (Chouf). Il est une nouvelle fois sacré meilleur acteur, partagé avec son partenaire Didier Michon, au Festival international du film de Marrakech[6] pour Fièvres d’Hicham Ayouch en 2013.

FilmographieModifier

CinémaModifier

Courts métragesModifier

TélévisionModifier

TéléfilmsModifier

SériesModifier

Prix et nominationsModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. “Indigène de la nation” : l’autobiographie romanesque et politique de Slimane Dazi, lesinrocks.com, publié le 13/04/2018, consulté le 16/05/2018.
  2. « Blast », sur www.blast.fr (consulté le 26 avril 2017)
  3. (en-US) « L'Expression - Le Quotidien - "J'ai appris mon métier grâce à Rengaine" », sur www.lexpressiondz.com (consulté le 26 avril 2017)
  4. « Clôture du festival « Vues d'Afrique » : Montréal honore la création cinématographique | Slate Afrique », Slate Afrique,‎ (lire en ligne, consulté le 26 avril 2017)
  5. « Images Francophones - Gros plans - Palmarès des premiers Trophées Francophones du Cinéma », sur www.imagesfrancophones.org (consulté le 26 avril 2017)
  6. « Festival International du Film de Marrakech : Didier MICHON et Slimane DAZI ont obtenu un prix pour FEVERS... », sur realisateuraudio-video.midiblogs.com (consulté le 26 avril 2017)