The Barbarian (catch)

(Redirigé depuis Sione Vailahi)

Sione Havea Vailahi (né le à Nukuʻalofa) plus connu sous le nom de ring de The Barbarian est un catcheur tongien. Il est principalement connu pour son travail à la World Championship Wrestling (WCW) et à la World Wrestling Federation (WWF). Il est brièvement sumo au Japon sous le nom de Sachinoshima de 1975 à 1976 et devient catcheur au début des années 1980. En 1985, il adopte le nom de ring de The Barbarian à la Mid-Atlantic Championship Wrestling (en). Il s'allie avec The Warlord et Ivan Koloff et ensemble ils remportent une fois le championnat du monde par équipes des trios de la National Wrestling Alliance (NWA).

Sione Vailahi
Image dans Infobox.
The Barbarian en 2017.
Données générales
Nom de ring
Konga The Barbarian
The Barbarian
Nationalité
Naissance
Taille
6 2 (1,88 m)[1]
Poids
295 lb (134 kg)[1]
Catcheur en activité
Fédération
Entraîneur
Red Bastien
Carrière pro.
1980 - aujourd'hui

Jeunesse et carrière de sumoModifier

Sione Havea Vailahi fait partie d'un groupe de jeunes tongien qui partent au Japon pour s'entraîner afin de devenir sumo[2]. Il fait partie de l'écurie Asahiyama (en) et sous le shikona de Sachinoshima entre 1975 et 1976[3].

Carrière de catcheurModifier

Débuts (1981-1987)Modifier

Sione Havea Vailahi émigre aux États-Unis et s'entraîne auprès de Red Bastien pour devenir catcheur[4]. Il fait ses débuts en 1980 en Californie[4]. Il part ensuite sur la côte est travailler à la Mid-Atlantic Championship Wrestling (en) sous le nom de King Konga et fait souvent équipe avec Ron Garvin[5]. En 1984, il modifie son nom de ring pour celui de Konga the Barbarian[1]. Il part à Porto Rico lutter à Capitol Sports Promotions où il remporte le championnat de Porto Rico poids lourd le après sa victoire face à Hercules Ayala (en)[6]. Son règne prend fin le après sa défaite face à Invader #1[7].

À son retour à la Mid-Atlantic Championship Wrestling (en) en 1985, il modifie son nom de ring pour devenir The Barbarian et devient un heel au sein du clan Paul Jones's (en) Army[8]. Le , il participe avec Bill Dundee à la Jim Crockett Sr. Memorial Cup (en) où ils éliminent Mike Rotunda et Tim Horner au premier tour avant de se faire sortir par Dusty Rhodes et Nikita Koloff au tour suivant[9].

Formation de Powers of Pain à la Mid-Atlantic Championship Wrestling (1987-1988)Modifier

Fin 1987, Dusty Rhodes qui est catcheur et booker de la Mid-Atlantic Championship Wrestling (en) demande à The Barbarian de faire équipe avec The Warlord pour former l'équipe Powers of Pain[10]. Le , Powers of Pain et Ivan Koloff deviennent champions du monde par équipes des trios de la National Wrestling Alliance (NWA) après leur victoire face à Dusty Rhodes, Paul Ellering[a] et Road Warrior Hawk[11],[12]. Powers of Pain et Koloff retrouvent les Road Warriors et Rhodes le à Clash of the Champions I dans un Barbed wire match[b] où le titre n'est pas en jeu remporté par ces derniers[13]. Plus tard dans l'année, Rhodes leur propose un Scaffold match face aux Road Warriors mais The Barbarian et The Warlord refusent[10]. Powers of Pain quittent la Mid-Atlantic Championship Wrestling en juin en rendant le championnat du monde des trios de la NWA vacant[11].

World Wrestling Federation (1988-1992)Modifier

En , la World Wrestling Federation engage The Barbarian et The Warlord[10]. Ils font leur premier combat télévisé le où ils battent « Iron » Mike Sharpe et Tony Ulysses[14]. Au cours de leur combat, Mr. Fuji (le manager de Demolition qui sont alors champions du monde par équipes de la WWF) vient prendre des photo mais n'intervient pas dans l'affrontement[14].

Caractéristiques au catchModifier

PalmarèsModifier

Récompenses des magazinesModifier

Classement PWI 500 de The Barbarian[27]
Année 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000
Rang 85  94  142  159  233  128  130  176  192  219

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Paul Ellering remplace Road Warrior Animal.
  2. Il s'agit d'un combat de catch hardcore où du fil de fer barbelé est accroché aux cordes du ring.

RéférencesModifier

  1. a b et c (en) et b/barbarian The Barbarian sur Online World of Wrestling.
  2. (en) « SUMO ARE ICUMEN IN », sur Sports Illustated, (consulté le ).
  3. (en + de) « Sachinoshima Rikishi Information », sur sumodb.sumogames.de (consulté le )
  4. a et b (en-US) « The Barbarian », sur oocities.org (consulté le )
  5. (en) Erik Beaston, « Full Career Retrospective and Greatest Moments for the Barbarian » [archive], sur Bleacher Report, (consulté le )
  6. (en + de) « Capitol Sports Promotions », sur www.cagematch.net (consulté le )
  7. (en-US) Buck Woodward, « THIS DAY IN HISTORY: STING BEGINS HIS METAMORPHOSIS, THE FABULOUS MOOLAH WRESTLES AT 80 AND MORE » [archive], sur www.pwinsider.com, (consulté le )
  8. (en-US) Andy Durham, « One of the Biggest Names of Professional Wrestling from the 60’s and 70’s is Gone:Mid-Atlantic Legend Paul Jones has gone home at age 75 » [archive], sur Greensboro Sports, (consulté le )
  9. (en-US) Matt Peddycord, « PDRwrestling Review: Crockett Cup 1987 » [archive du ], sur 411MANIA, (consulté le )
  10. a b et c (en-US) Brian Bayless, « RF Video Shoot Interview with Powers of Pain » [archive], sur www.rspwfaq.net, (consulté le )
  11. a et b (en) Kyle Schadler, « Abandoned: The History of the WCW Six-Man Tag Team Championship » [archive], sur Bleacher Report, (consulté le )
  12. (en + de) « NWA World Championship Wrestling », sur cagematch.net (consulté le )
  13. (en-US) Kevin Pantoja, « Random Network Reviews: Clash of the Champions I » [archive du ], sur 411MANIA, (consulté le )
  14. a et b (en-US) Brian Bayless, « WWF Superstars of Wrestling – July 16th, 1988 » [archive du ], sur Scotts Blog of Doom!, (consulté le )
  15. a b c d e f g h i j k et l (en+de) The Barbarian sur Wrestlingdata.
  16. (en + de) « APWA World Heavyweight Championship », sur www.cagematch.net (consulté le )
  17. (en + de) « APWA Quintuple Crown Championship », sur www.cagematch.net (consulté le )
  18. (en + de) « APWA World Tag Team Championship », sur www.cagematch.net (consulté le )
  19. (en) « Puerto Rico Heavyweight Title (WWC) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le )
  20. (en + de) « EWA Heavyweight Championship », sur www.cagematch.net (consulté le )
  21. (en) « NWA World 6-Man Tag Team Title (Mid-Atlantic) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le )
  22. (en) « NWA Mid-Atlantic Hardcore Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le )
  23. (en) « Virginia Heavyweight Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le )
  24. (en + de) « UCW Heavyweight Championship », sur www.cagematch.net (consulté le )
  25. (en) « NWA/WCW United States Tag Team Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le )
  26. (en) « WLW Heavyweight Title (Missouri) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le )
  27. (en) « PWI Ratings for The Barbarian », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le )

Liens externesModifier