Sigurd Eysteinsson

Sigurd Eysteinsson inn Riki (.c-à.-d. le Puissant) mort en 890. Il est le premier Jarl ou comte des Orcades, et le frère cadet du célèbre Ragnvald Eysteinsson Jarl de Møre.

Sigurd Eysteinsson
Titre de noblesse
Comte des Orcades
jusqu'en
Biographie
Naissance
Décès
Père
Fratrie
Enfant

OrigineModifier

Sigurd est le second fils de Eystein Glumra Jarl de l'Uppland et de son épouse Aseda Ragnaldsdottir.

RègneModifier

Sigurd reçoit les Shetland et les Orcades de son frère le Jarl Ragnvald Eysteinsson et le titre de Jarl de Harald Ier de Norvège.

Il s'associe avec Thorstein le Rouge un des fils du mythique Olaf le Blanc pour conquérir le Caithness et selon la Saga une grande partie de l'Écosse par exemple le Moray et une partie du Ross.

Il doit combattre un mormaer nommé dans la saga « Melbrikta » (c-à.-d. Maelbrigte)[1] et lors d'une entrevue il vient accompagné de deux fois plus d'hommes à cheval que l'accord passé avec les Scots. Maelbrigte et les siens vendent chèrement leur vie mais sont vaincus tués et décapités.

La Saga des Orcadiens précise que Sigurd meurt peu après, à la suite de l'infection d'une blessure faite par une dent de Maelbrigte dont la tête coupée pendait à sa selle. le Jarl Sigurd fut inhumé sous un tertre à « Ekkjalsbakki ». Cette colline se situe au nord de la rivière Oykel à l'endroit où cette dernière se jette dans le Dornoch Firth qui marque la limite traditionnelle entre le Sutherland et le Ross.

PostéritéModifier

D'une union inconnue Sigurd Riki laisse un seul fils survivant :

Notes et référencesModifier

  1. Il s'agit peut-être d'un doublet de Maelbrigte MacRory.

BibliographieModifier

  • (en) Mike Ashley The Mammoth Book of British Kings & Queens Robinson London (ISBN 1841190969) « Sigurd (I) Riki (The Mighty) » p. 440-441.
  • (en) Ann Williams, Alfred P. Smyth, D P Kirby A Bibliographical Dictionary of Dark Age Britain (England, Scotland and Wales c.500-c.1050), Seaby, London 1991, (ISBN 1 852640472) « Sigurd I the Powerful » p. 216.