Ouvrir le menu principal
Siège de Bursa
Description de cette image, également commentée ci-après
Une des portes militaires de la ville
Informations générales
Date Du 20 avril 1317 au 6 avril 1326
Lieu Bursa
Issue Victoire ottomane
Belligérants
Byzantine imperial flag, 14th century, square.svg Empire byzantinFlag of the Ottoman Empire.svg Empire ottoman
Commandants
SarozOsman Ier
Orhan
Köse Mihal
Forces en présence
12 000 hommes10 000 hommes

Guerres byzantino-ottomanes

Batailles

Coordonnées 40° 11′ nord, 29° 04′ est

Le siège de Bursa se déroula du 20 avril 1317 au 6 avril 1326. Il opposa les forces de l'Empire Byzantin à celles de l'Empire Ottoman, se concluant par la chute de la cité aux mains des turcs.

Sommaire

PréludeModifier

Bursa est une cité de l'est de l'Anatolie, appartenant à l'Empire Byzantin depuis de nombreuses années.

Connue depuis l'antiquité, la cité a vu son développement et son importance grandir, suite au commerce, notamment celui de la route de la soie, ce qui en fait une cible intéressante pour de potentiels envahisseurs.

Néanmoins, la cité est équipé de murailles défensives importantes, lui permettant de garder une certaine quiétude, dans un Empire Byzantin en déclin et attaquer de toutes parts.


Au même moment, Osman, premier sultan de l'Empire Ottoman, cherche à étendre son territoire.

Après avoir remporté une écrasante victoire sur l'Empire Byzantin à la Bataille de Bapheus en 1302, Osman a désormais le champ libre pour ses conquêtes.


Bursa est alors une cible intéressante pour les turcs, mais pas seulement pour sa position stratégique ; celle-ci sert de base arrière, en cas de siège, à Constantinople, la capitale de l'Empire Byzantin. Osman prends alors un risque en s'attaquant à la cité, puisque lui et son armée non aucune expérience militaire dans le domaine des siège.

SiègeModifier

En 1308, Osman conquiert l'île d'Imrali, en mer de Marmara, ce qui permet de couper les liens entre l'Empire Byzantin et la cité.

Le siège commence le 20 avril 1317, opposant les garnisons du général byzantin Saroz, aux troupes d'Orhan, le frère d'Osman.

La bataille s'achèvera 10 ans plus tard, le 6 avril 1326, lorsque la cité tombe aux mains des assiégeants.

ImportanceModifier

Paul K. Davis (id) écrit que « le siège de Bursa a établi Osman Ier et ses successeurs, comme le pouvoir majeur en Asie mineure, débutant l'Empire ottoman »[1].

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  1. Paul K. Davis (1999) p. 151.

BibliographieModifier

  • Paul K. Davis, 100 Decisive Battles from Ancient Times to the Present: The World’s Major Battles and How They Shaped History (Oxford: Oxford University Press, 1999)