Shin Megami Tensei: Persona 3

jeu vidéo de 2006

Shin Megami Tensei: Persona 3 (ペルソナ3, Perusona 3?) est un jeu vidéo de rôle développé et édité au Japon et aux États-Unis par Atlus (édité en Europe par Koei et en Allemagne par THQ). Il est sorti sur Playstation 2 en France le . Une extension, Persona 3 FES, est sortie au Japon le et en France le . Elle ajoute diverses fonctions à l'aventure, comme un nouveau personnage, un mode difficile, un nouveau chapitre à la durée de vie estimée à une trentaine d'heure et quelques ajouts divers à l'aventure originale. Il remporte un succès commercial considérable, notamment aux États-Unis, et est proclamé "meilleur jeu de l'année 2007", ainsi que "meilleur RPG de l'année 2008". Par la suite, il entre au palmarès des "meilleurs jeux de tous les temps". Le jeu lui-même n'a jamais été traduit de l'anglais, dans l'édition française, seuls la boite et le manuel sont en français.

Shin Megami Tensei
Persona 3
Persona 3 Logo.png

Développeur
Éditeur
Atlus
Koei (EU)
THQ (AU)
Réalisateur
Katsura Hashino
Scénariste
Katsura Hashino
Yuichiro Tanaka
Compositeur
Producteur
Katsura Hashino

Date de sortie
Playstation 2
PlayStation Portable
Genre
Mode de jeu
Plate-forme

Langue

Évaluation
CERO : B ?
ESRB : M ?
PEGI : 12+ ?
Site web

Persona

Une version PlayStation Portable de Persona 3, intitulée Persona 3 Portable, est sortie au Japon en , en Amérique du Nord en et en Europe en . Le remake ajoute la possibilité de jouer une nouvelle protagoniste, de nouveaux éléments d'histoire et une nouvelle interface conçue pour la PSP.

Histoire et univers du jeuModifier

Le joueur incarne un lycéen transféré au « Gekkoukan High School » situé dans une ville japonaise au bord de mer. Quelques jours après son entrée dans son nouveau lycée, son dortoir se fait attaquer par des entités maléfiques. Une dizaine de jours plus tard, après s'être réveillé à la suite de la fatigue générée par cet incident, il apprend qu'elles se nomment « Shadows » et que son dortoir est peuplé de personnes capables de les voir et de les combattre.

Il rejoint alors la SEES (« Specialized Extracurricular Execution Squad » soit littéralement « Escouade spéciale extrascolaire d'exécution ») dans le but d'éradiquer les "Shadows" qui apparaissent pendant la 25e heure de la journée (Dark Hour), une heure perçue uniquement par certaines personnes à minuit, entre un jour et le suivant.

Pour cela, les héros utilisent une arme spéciale nommée « Evoker » semblable à un pistolet et permettant à son utilisateur, s'il se tire une balle d'Evoker dans la tête, d'invoquer sa « Persona », une entité qui représente la personnalité de son détenteur, et qui possède de grands pouvoirs magiques permettant de combattre les shadows.

PersonaModifier

Le persona est une entité qui reflète l'âme de son détenteur, elle est la représentation de sa personnalité. Cela fait référence à la persona (le "masque social") dont parle Carl Gustav Jung dans sa psychologie analytique. Les personas ont souvent une forme plus ou moins humaine, mais peuvent avoir un design très recherché.

Chaque membre de la SEES a sa propre persona, et chacune d'entre elles a ses propres forces et faiblesses, ainsi que des compétences variées. Chaque persona est liée à un arcane majeur du tarot divinatoire. À la fin de chaque combat, les personas gagnent en expérience, jusqu'à monter de niveau, ce qui renforce leur force et leur accorde de nouvelles compétences. Seul le héros peut contrôler plusieurs personas, d'arcanes différents, tandis que les autres personnages jouables n'en ont qu'une. La gestion des personas est un élément clef du jeu, le joueur peut en créer de nouvelles en les fusionnant, et gagne des bonus d'expérience en fonction des liens sociaux qu'il a noués au cours du jeu. Les fusions de persona se font via la Velvet Room, accessible par le héros. Le joueur est limité par le niveau de son personnage lors de la fusion, car la persona finale doit avoir un niveau inférieur ou égal à celui du héros (hors bonus d'expérience). Il est aussi mis à la disposition du joueur le Compendium, dans lequel il peut enregistrer les nouvelles personas pour pouvoir les réutiliser (moyennant une certaine somme d'argent définie par la force de la persona) s'il vient à s'en séparer.

Il est à noter que chaque persona est issu de personnages de différentes mythologies (grecque, celtique, nordique, hindoue, chinoise, japonaise, arabe, mésopotamienne...). Le jeu propose une description de chaque persona via le Compendium.

Dark HourModifier

Il s'agit d'une heure "supplémentaire", entre une journée et la suivante, durant laquelle apparaissent les shadows. Seuls de très rares élus peuvent circuler pendant cette heure. Parmi eux, tous ont la capacité d'invoquer une persona. Les autres se transforment en cercueils ("Transmogrification"), et sont donc dans une sorte de coma jusqu'à la fin de la Dark Hour, ne se rendant donc compte de rien. C'est durant la Dark Hour que se déroulent les combats et l'exploration du Tartarus.

  • Les shadows

Les shadows sont des créatures de l'ombre qui apparaissent durant la Dark Hour. Ce sont les principaux ennemis du jeu. Ils se trouvent pour la plupart dans le Tartarus. Leur design est souvent étrange et dérangeant. Ils sont, tout comme les persona, liés à des arcanes du tarot divinatoire.

  • Le Tartarus

Le tartarus (référence au Tartare de la mythologie grecque) est une énorme tour qui apparait à la place du lycée Gekkoukan durant la Dark Hour. Son plan est différent chaque nuit, mais l'architecture globale reste toujours la même. Il est découpé en plusieurs "blocs" qu'il faudra explorer tout au long du jeu.

  • Pleine lune

Les phases de la lune sont un élément important du jeu. À chaque pleine lune, un shadow Majeur apparait (voire deux lors de certaines pleines lunes), et c'est au joueur de le détruire avant qu'il ne fasse trop de dégâts. Les nuits de pleine lunes sont aussi les moments où le scénario avance véritablement.

Velvet RoomModifier

La Velvet Room est un lieu énigmatique, dans lequel réside le mystérieux personnage de Igor. Le héros s'y retrouve la plupart du temps en rêve, mais le joueur peut choisir d'y aller de son propre gré durant le jeu. Dans la Velvet Room, le héros peut demander à Igor de fusionner des personas en sa possession, afin d'en créer de plus puissantes. Igor est accompagné d'une jeune assistante du nom d'Elizabeth. Elle tient le "Persona Compendium", et propose de nombreuses requêtes au héros tout au long du jeu. La Velvet Room est un élément récurrent de la série Persona. Dans Persona 3, elle a la forme d'une sorte de grand ascenseur, qui n'arrive à destination qu'à la fin du jeu.

Système de jeuModifier

Le Système de jeu de Persona 3 mêle simulation de vie et combat contre les shadows la nuit lors de la Dark Hour. Il y a donc deux phases de jeu, détaillées ci-dessous.

La vie lycéenneModifier

Persona 3 est un jeu basé sur la gestion du temps, le joueur vivant une année scolaire entière à suivre comme tout autre étudiant. Les journées sont découpées en plusieurs périodes (comme Morning, Lunch, Afternoon...) qui sont souvent passées, durant lesquelles on ne "joue" pas vraiment, mais où l'on dialogue avec des camarades, répond à la question d'un professeur... Puis vient la période "After School", durant laquelle on peut se promener en ville, faire des achats, sortir avec des amis, etc. Après une activité de ce genre, le héros retourne automatiquement au dortoir. Il lui est alors possible de dialoguer avec les personnes présentes, d'aller directement se coucher, d'étudier, où encore d'aller explorer le Tartarus. Le dimanche ou durant les vacances, le joueur est libre toute la journée.

Dans Persona 3, le joueur a la possibilité de créer des liens (Social Links) avec des personnages non jouables et quelques personnages jouables. Ce système permet de découvrir leur histoire, le but étant de s'en faire des amis. Chaque Social Link, tout comme les personas, est lié à une Arcane du Tarot divinatoire. Les Social links permettent en fait au héros de devenir plus fort en débloquant des personas et en augmentant leur expérience. Quand le joueur crée une persona via la fusion dans la Velvet Room, celle-ci gagnera un grand bonus d'expérience si elle est du même Arcane qu'un des Social Links du héros.

Le héros possède également des statistiques n'ayant pas de rapport avec les combats (Academics, Charm, Courage). Ces statistiques peuvent être augmentées de différentes manières, et permettent notamment la découverte de nouveaux Social Links.

La Dark HourModifier

Les combats de Persona 3 ont lieu durant la Dark Hour. Durant cette période, il faut explorer le Tartarus, et monter le plus haut possible dans la tour. Plus on monte dans la tour, plus les ennemis deviennent puissants. La tour possède plusieurs gardiens (des shadows plus puissants que les autres) qu'il faut vaincre pour continuer l'ascension. La tour possède des téléporteurs à quelques étages précis, et il est possible de retourner directement à un étage une fois le téléporteur activé. Le plan des étages est créé aléatoirement chaque nuit. Le héros ne peut emporter que 3 alliés avec lui, il faut donc choisir en fonction des forces et des faiblesses de chacun. Bien que l'exploration soit finalement un peu répétitive, de nombreuses situations peuvent arriver dans le Tartarus (comme par exemple une séparation accidentelle du groupe, un allié se retrouvant seul contre un ennemi...)

Chaque nuit de pleine lune, durant la Dark Hour, un shadow majeur apparait et le joueur doit le combattre. Les shadows majeurs sont les boss du jeu.

Le système de combatModifier

Le système de combat est semblable à celui d'un jeu de rôle classique, avec quelques particularités. Seul le personnage principal est contrôlable, les autres protagonistes étant gérés par l'IA ; il est néanmoins possible de leur donner des ordres. Le joueur peut invoquer des Personas pour utiliser leurs capacités. C'est d'ailleurs le seul personnage du jeu à pouvoir changer de Persona en temps réel (mécanique de jeu limitée à un changement par tour pendant les combats). La meilleure façon de gagner les combats est de trouver les points faibles des adversaires. Lorsqu'un ennemi ou un héros est touché par un élément (feu, glace, vent, foudre, etc.) qui se trouve être son point faible, il tombe à terre et passe un tour de jeu. Si tous les ennemis sont à terre, le joueur peut choisir de lancer une "all-out attack" (attaque de groupe) et frapper au sol tous les ennemis en même temps. Après un combat, le joueur aura parfois le droit à un "shuffle-time", où il pourra tirer une carte au hasard, et gagner de l'argent, de l'expérience supplémentaire, de l'équipement, voire une nouvelle persona.

PersonnagesModifier

Membres du SEESModifier

Les personnages jouables sont tous membres du SEES et ont été choisis pour leur capacité à combattre les shadows en invoquant une persona. Les Personas sont inspirées de mythes et légendes du monde entier, avec notamment une grande présence de la mythologie gréco-romaine.

  • Le protagoniste

Persona : Orpheus de l'arcane du Mat (Fool), puis n'importe quel persona existant.

Le protagoniste n'a pas de nom prédéfini, le joueur devant lui donner un nom et un prénom. Dans le manga de Persona 3, il se nomme Minato Arisato. Ce protagoniste appartient à la catégorie des héros muets, signifiant qu'à chacune de ses interventions, c'est au joueur de faire un choix parmi plusieurs réponses proposées. C'est un jeune homme orphelin, transféré au début du jeu dans le lycée de Gekkoukan High School. Son pouvoir spécial lui permet d'invoquer différents Personas, là où les autres personnages ne peuvent en invoquer qu'un seul.

  • Yukari Takeba

Persona : Io puis Isis de l'arcane de l'Amoureux (Lovers)

Présente au tout début du jeu, cette lycéenne est dans la même classe que le héros. Elle a perdu son père très jeune et recherche la vérité derrière sa mort tout en combattant les shadows. Les personnages masculins ressentent souvent de la jalousie de la part de Yukari envers les autres membres féminins du groupe (surtout vers Mitsuru, pendant The Journey, et Fuuka, lors de The Answer).

  • Junpei Iori

Persona : Hermes puis Trismegistus de l'arcane du Magicien (Magician)

Deuxième personnage à rejoindre le combat, Junpei est le cancre de service, toujours prêt à combattre les shadows. Pour lui, posséder un Persona est une chance de se mettre en valeur, et il désire à tout prix faire ses preuves, ce qui le conduira à agir inconsidérément et à jalouser le héros pour avoir été nommé à la tête du groupe de combat. C'est un personnage qui évoluera considérablement au cours du jeu.

  • Mitsuru Kirijo

Persona : Penthesilea puis Artemisia de l'arcane de l'Impératrice (Empress)

Mitsuru est l'héritière de l'empire financier de la famille Kirijo, qui est également sponsor du lycée Gekkoukan High School, où étudient les lycéens du dortoir. En plus d'être à la fois présidente du conseil étudiant et créatrice du SEES, elle est le membre le plus mûr du groupe. Au début du jeu, Mitsuru occupe la fonction de Navigatrice pendant les nuits passées à Tartarus, mais devient un personnage jouable à l'arrivée de Fuuka Yamagishi, qui la remplacera.

  • Akihiko Sanada

Persona : Polydeuces puis Caesar de l'arcane de l'Empereur (Emperor)

Akihiko est l'un des trois membres faisant déjà partie du SEES à l'arrivée du héros, avec Yukari et Mitsuru. Il s'agit d'un individu très populaire auprès des jeunes demoiselles, par ailleurs champion du club de boxe du lycée. Il avouera ne pas combattre par passion de ce sport, mais par volonté de devenir plus fort, ayant "déjà ressenti la faiblesse". Akihiko n'est pas un personnage jouable au début de l'histoire, en raison d'une blessure qui lui a été infligée au bras, mais il le deviendra peu de temps avant la troisième pleine lune du jeu.

  • Fuuka Yamagishi

Persona : Lucia puis Juno de l'arcane de la Papesse (Priestess)

Lors de la troisième pleine lune, Fuuka disparaît dans les couloirs du Tartarus. C'est lorsqu'un Shadow majeur apparaît qu'elle réveille son persona, incapable de se battre mais ayant la capacité de "scanner" les ennemis, afin de découvrir leurs points faibles. Après cet événement, elle rejoint la SEES. Fuuka n'est pas un personnage jouable lors des combats, mais elle supporte les combattants en leur apportant différentes aides, comme le "scan" des ennemis.

  • Aigis

Persona : Palladion puis Athena de l'arcane du Chariot

Aigis est un androïde ayant l'apparence d'une jeune fille, ayant été conçue pour éliminer les shadows. Machine à l'origine, elle développera de plus en plus de sentiments tout au long de l'histoire, et finira par devenir presque "humaine". Bien qu'elle n’apparaisse qu'au mois de juillet dans la diégèse du jeu, elle est l'un des personnages clef de Persona 3. Aigis est aussi le personnage que le joueur dirige dans le chapitre The Answer, de Persona 3 : FES.

  • Ken Amada

Persona : Nemesis puis Kala-Nemi de l'arcane de la Justice

Ken est un jeune garçon orphelin qui s'installe au dortoir du SEES alors qu'il ne connait rien de leurs activités. Il finit par rejoindre l'équipe et se bat aux côtés du héros. Il est jeune, mais très mûr pour son âge. On apprendra que sa mère avait été tuée accidentellement deux ans auparavant par Shinjiro Aragaki, qui avait perdu le contrôle de sa persona. Il souhaite se venger depuis ce jour.

  • Shinjiro Aragaki

Persona : Castor de l'arcane du Pape (Hierophant)

Shinjiro est un ancien membre du SEES. Deux ans avant les événements de Persona 3, il perdit le contrôle de sa Persona lorsqu'il chassait un shadow, tuant accidentellement la mère de Ken Amada. Il quitta alors la SEES à cause de cela, consumé par la culpabilité. Shinjiro est un ami d'enfance de Akihiko, ce dernier ne cessant de lui demander de réintégrer la SEES, qu'il finira par rejoindre à nouveau.

  • Koromaru

Persona : Cerberus de l'arcane de la Force (Strength)

Koromaru est un chien, mais c'est également un utilisateur de Persona. Depuis qu'il a perdu son maître, il effectue fréquemment une balade comme si celui-ci était encore en vie, protégeant farouchement le lieu de sa mort. Après avoir à lui seul détruit un Shadow, il rejoint le SEES.

  • Metis

Persona : Psyche de l'arcane du Pape (Hierophant)

Metis est la "sœur" de Aigis, qui apparait dans le chapitre The Answer, uniquement présent dans la version FES. Elle est, elle aussi, un androïde. Sa mission est de protéger Aigis.

Autres PersonnagesModifier

Le joueur rencontre de nombreux autres personnages durant le jeu et a souvent l'occasion de créer des liens avec eux. Voilà quelques-uns des principaux autres personnages non jouables :

  • Igor

Igor est un individu énigmatique résidant dans la Velvet Room, personnage récurrent de la série Persona. Il maîtrise l'art de la fusion de persona, et est accompagné d'une jeune assistante nommée Elizabeth. Igor tient une place importante dans le scénario du jeu.

  • Shuji Ikutsuki

Ikutsuki est le dirigeant de la SEES et le directeur de Gegoukkan High School. Il ne se bat pas directement contre les shadows, et reste mémorable pour ses mauvais jeux de mots qui tombent souvent à l'eau... Il informe les héros qu'éliminer les 12 shadows majeurs permettra de faire disparaitre la Dark Hour.

  • Pharos

Pharos est un jeune garçon mystérieux qui apparait souvent la nuit pour parler au héros. Le joueur apprendra sa véritable identité vers la fin du jeu...

  • Ryoji Mochizuki

Ryoji apparaît vers le dernier tiers de l'intrigue, étant présenté comme un étudiant transféré à Gekkoukan High School. Il détient un rôle clé dans le scénario du jeu, et se révélera intimement lié à l'arrivée de Nyx.

  • Strega

Strega est un groupe d'utilisateur de Personas ennemi. Il est composé de 3 personnes : Takaya Sakaki, Jin Shirato et Chidori Yoshino. Ils ont pour but d'aider l'arrivée de Nyx et de causer la fin du monde.

  • Nyx

Nyx, mère créatrice de tous les Shadows, est le boss final du jeu. Son arrivée sur Terre est synonyme de la fin du monde.

  • Erebus

Erebus est l'incarnation de la "Human Malice", autrement dit de l'obscurité dans l'esprit des gens. Il est le boss de final du chapitre The Answer, que les héros doivent combattre pour empêcher le retour de Nyx.

Design du jeuModifier

Les graphismes de Persona 3 arborent un style très manga, sombre et déstabilisant, appuyé par le character design de Shigenori Soejima (Persona 4, Soul Hackers). Le jeu est par ailleurs rythmé par certaines séquences d'animation. Les Personas ont un design souvent très recherché, et les Shadows un aspect étrange, dérangeant et parfois presque grotesque. La bande originale composée par Shoji Meguro se révèle assez éclectique, mêlant J-pop, rap, jazz et électro, ce qui n'est pas courant dans les jeux vidéo.

L'univers du jeu possède une autre caractéristique unique : pour invoquer leurs Personas, les personnages doivent se tirer une balle d'Evoker dans la tête, objet à la ressemblance voulue avec un pistolet. Cette symbolique fait évidemment référence à l'une des principales thématiques du jeu, à savoir la thanatophobie et l'acceptation de la mort. Shigenori Soejima avait d'abord imaginé une utilisation de couteaux[1], mais il avait peur que des enfants reproduisent ce geste, les couteaux étant bien plus courants que les pistolets au Japon.

InspirationsModifier

Le scénario et l'univers du jeu s'inspirent de la psychologie en général, mais plus particulièrement de la psychologie analytique de Carl Gustav Jung. L'intrigue exploite ainsi de nombreux thèmes jungiens, comme la Persona ou encore l' Inconscient collectif.

Par ailleurs, Persona 3 fait de nombreuses références à la mythologie Grecque, tout d'abord par le nom de certains Personas (Orpheus, Hermes, Athena, Cerberus...), mais aussi à travers le Tartarus (référence au Tartare, un lieu des enfers) et la présence de Nyx (déesse de la nuit).

L'univers s'inspire également des cartes de Tarot divinatoire, ici utilisées pour classer les Personas, les Shadows et les Social Links en catégories.

Enfin, le mécanisme de Personas fait explicitement référence aux Stands du manga JoJo's Bizarre Adventure, notamment ceux de son troisième arc narratif, Stardust Crusaders. Dans celui-ci, les protagonistes disposent tous d'une invocation à leurs ordres, classées selon une arcane du Tarot divinatoire se retrouvant dans le nom du Stand (Star Platinum, Hierophant Green, Hermit Purple....)

AccueilModifier

Aperçu des notes reçues
Presse papier
Média Note
Joypad (FR) 8/10[2]

Notes et référencesModifier

  1. http://www.legendra.com/blogs/blog_ticket-bid-5-tid-390.html
  2. Dirk (Sébastien Bigay), « Import : Persona 3 - Une balle dans la tête (test import Japon) », Joypad, no 166,‎ , p. 110, 111.