Shōwa (Gunma)

village japonais

Shōwa
昭和村
Shōwa (Gunma)
Hôtel de ville de Shōwa
Drapeau de Shōwa
Drapeau
Administration
Pays Drapeau du Japon Japon
Région Kantō
Préfecture Gunma
Code postal 〒379-1298
Démographie
Population 7 681 hab. (avril 2015)
Densité 120 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 38′ 23″ nord, 139° 03′ 57″ est
Superficie 6 417 ha = 64,17 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : préfecture de Gunma
Voir sur la carte administrative de la préfecture de Gunma
City locator 15.svg
Shōwa
Géolocalisation sur la carte : Japon
Voir sur la carte administrative du Japon
City locator 15.svg
Shōwa
Géolocalisation sur la carte : Japon
Voir sur la carte topographique du Japon
City locator 15.svg
Shōwa
Liens
Site web Shōwa

Le village de Shōwa (昭和村, Shōwa-mura?) est un village du district de Tone, dans la préfecture de Gunma au Japon.

GéographieModifier

SituationModifier

Le village de Shōwa est situé sur le plateau volcanique Akagi, dans la partie nord-est de la préfecture de Gunma sur l'île de Honshū. Il s'étend du nord au sud sur 8,5 km et, dans sa plus grande longueur, sur environ 12 km du mont Akagi, au sud-est, à la rivière Katashina au nord-ouest. Celle-ci dessine la limite nord du village est rejoint, au nord-ouest, le fleuve Tone qui en forme la limite ouest.

La superficie de Shōwa est de 64,17 km2 dont 40 % de terres agricoles et 32 % de forêts[1].

DémographieModifier

Au , la population s'élevait à 7 681 habitants[2].

La population du village ne cesse de décroître depuis le début des années 1990, passant de 8 242 habitants en 1994 à 7 757 en 2009 puis à 7 681 en 2015[3].

Municipalités voisinesModifier

Communes limitrophes de Shōwa
Numata Numata Numata
Numata   Numata
Shibukawa Shibukawa Shibukawa

ClimatModifier

La température annuelle moyenne est d'environ 11,6 °C. L'hiver le mercure peut descendre jusqu'à −5 °C et grimper jusqu'à 30 °C en été. Le village est recouvert par la neige de novembre jusqu'à début mars[1].

ToponymieModifier

Le nom du village a été établi en 1958 sur proposition des villageois. Il fait référence au fait que le village a été fondé à l'ère Shōwa (1926-1989)[4].

HistoireModifier

Pendant l'ère Edo, l'actuel village de Shōwa était divisé entre six villages du district de Seta dans la province de Kōzuke[4]. C'était un passage obligé pour les seigneurs féodaux de la province d'Echigo et du domaine d'Aizu dans la province de Mutsu soumis au Sankin-kōtai, ce système de résidence alternée qui les obligeait à passer une année sur deux à Edo[4]. Proche de la Nakasendō, une route reliant Edo à Kyoto, c'était aussi une voie de communication destinée aux échanges commerciaux et culturels.

En 1889, la mise en place du nouveau système d'administration des municipalités, élaboré par le gouvernement de Meiji, impose la fusion des six villages du district de Seta pour former les deux nouveaux villages d'Itonose et Kuroho[4].

Le , le village de Shōwa est officiellement établi par la fusion des villages d'Itonose et Kuroho[5].

En , le quartier d'Ogose de l'ancien village d'Akagine voisin est intégré au village[6].

ÉconomieModifier

La sériciculture était une activité économique très développée à l'ère Meiji (1868-1912) ; il existait plus de 400 établissements d'élevage de vers à soie qui ont aujourd'hui pratiquement tous disparu[4]. Dans les années 2010, l'agriculture et la sylviculture sont les deux principaux secteurs d'activités économiques du village[7].

Le village de Shōwa est le « pays des légumes » où poussent des laitues, des épinards, du komatsuna ou moutarde épinard du Japon, une sous-espèce de Brassica rapa, des brocoli, des tomates, des concombres et du konjac, légume emblématique de la production agricole du village[8].

Culture locale et patrimoineModifier

Patrimoine culturelModifier

Le village de Shōwa est membre de l'association Les Plus Beaux Villages du Japon depuis 2009[9].

Château d'AzoModifier

Propriété du clan Numata à la fin de l'époque Sengoku (milieu du XVe siècle-fin du XVIe siècle) et annexe du château de Numata, le château d'Azo est détruit en 1581 par les troupes du clan Sanada[10].

Aujourd'hui, de l'ancien château il ne reste que des vestiges.

Château de NagaizakaModifier

Le château de Nagaizaka a probablement été construit à l'ère Eiroku (1558 - 1570). Il était la propriété du clan Nagao et a été l'un des théâtres des guerres opposant les troupes d'Uesugi Kenshin à celles de Shigen Takeda et, plus tard, au clan Hōjō[11].

En 1590, le château est détruit à l'issue d'une énième confrontation entre les clans Numata et Sanada[11].

Sites archéologiquesModifier

Le village de Shōwa possède quelques sites archéologiques. Les sites d'Itoitayū[12],[13], Itoimiyanomae[14],[13], Nakadana[15],[13] et de Kawahakeikusabara[16], dans l'ouest du village, sont des lieux de fouilles où des outils en pierre et de la céramique de la période Jōmon, des structures d'habitats primitifs datant des périodes Jōmon, Yayoi et de Heian ont été mis au jour.

Patrimoine naturelModifier

Arbres centenairesModifier

Le village de Shōwa est planté de nombreux arbres, en particulier diverses variétés de cerisiers. Certains de ces arbres sont plus que centenaires comme le zelkova du Japon du temple Unshō dans l'ouest du village, haut de 18 m et vieux de plus de 700 ans en 2015[17].

Spécialités gastronomiquesModifier

 
Morceaux de konnyaku.

Le village de Shōwa est un village agricole qui produit surtout des légumes dont le konjac à partir duquel est élaboré le konnyaku, une pâte faite de farine de konjac. De nombreuses spécialités culinaires de Shōwa sont à base de konnyaku comme le bibimbap à la viande hachée, les dango ou encore les gobō maki de konnyaku, des rouleaux frits de grande bardane fourrés avec une préparation à base de konnyaku[18].

Symboles municipauxModifier

Depuis , la fleur symbole du village de Shōwa est l'azalée, son arbre symbole est le cerisier du Japon et son oiseau symbole le faisan versicolore, oiseau national du Japon[19].

Références et notesModifier

  1. a et b (ja) 昭和村役場, « 概要 » [« Présentation »], sur www.vill.showa.gunma.jp (consulté le ).
  2. (ja) 昭和村役場, « 群馬の純情畑 » [« Authentiques champs cultivés de Gunma »], sur www.vill.showa.gunma.jp (consulté le ).
  3. 昭和村役場 (mairie de Shōwa) 2014, p. 13.
  4. a b c d et e 昭和村役場 (mairie de Shōwa) 2014, p. 11.
  5. (ja) 昭和村役場, « 村のあゆみ 1950年代 » [« Développement du village : les années 1950 »], sur www.vill.showa.gunma.jp (consulté le ).
  6. (ja) 昭和村役場, « 村のあゆみ 1960年代 » [« Développement du village : les années 1960 »], sur www.vill.showa.gunma.jp (consulté le ).
  7. 昭和村役場 (mairie de Shōwa) 2014, p. 2.
  8. (ja) Yasai Club, « 野菜について 私たちの野菜について » [« À propos de nos légumes »], sur www.yasaiclub.co.jp,‎ (consulté le ).
  9. (ja) The most beautiful villages in japan, « 加盟村一覧から探す » [« Liste des villages »], sur www.utsukushii-mura.jp (consulté le ).
  10. (ja) 昭和村役場, « 阿岨城跡 » [« Ruines du château d'Azo »], sur www.vill.showa.gunma.jp (consulté le ).
  11. a et b (ja) 昭和村役場, « 長井坂城趾 » [« Vestiges du château de Nagaizaka »], sur www.vill.showa.gunma.jp (consulté le ).
  12. (ja) 昭和村役場, « 糸井太夫遺跡 » [« Ruines historiques d'Itoitayū »], sur www.vill.showa.gunma.jp (consulté le ).
  13. a b et c Ce site est situé dans le quartier d'Itoi, au nord-ouest du village, près de la rivière Katashina.
  14. (ja) 昭和村役場, « 宮ノ前縄文遺跡 » [« Miyanomae : ruines historiques de la période Jōmon »], sur www.vill.showa.gunma.jp (consulté le ).
  15. (ja) 昭和村役場, « 中棚遺跡 » [« Ruines historiques de Nakadana »], sur www.vill.showa.gunma.jp (consulté le ).
  16. (ja) 昭和村役場, « 川額軍原Ⅰ遺跡 » [« Ruines historiques de Kawahakeikusabara 1 »], sur www.vill.showa.gunma.jp (consulté le ).
  17. (ja) 昭和村役場, « 雲昌寺の大ケヤキ » [« Okeyaki d'Unshōji »], sur www.vill.showa.gunma.jp (consulté le ).
  18. (ja) 昭和村役場, « こんにゃく お料理レシピ » [« Konnyaku : recettes de cuisine »], sur www.vill.showa.gunma.jp (consulté le ).
  19. (ja) 昭和村役場, « 村の木・花・鳥 » [« Arbre, fleur et oiseau symboles du village »], sur www.vill.showa.gunma.jp (consulté le ).

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • (ja) 昭和村役場 (mairie de Shōwa), « 参考資料 » [« Données de référence »], 参考資料 - 昭和村, 昭和村, 昭和村役場,‎ (lire en ligne [PDF], consulté le )